Préalables pour tous ceux qui désirent échanger avec l'auteur +++:

- aux visiteurs Anonymes qui posent des questions, l'auteur précise qu'il ne répondra que s'il y a, et c'est la moindre des choses, au moins un prénom, que la question soit posée au bon endroit, c'est à dire sur l'article du blog correspondant à la question posée et que la demande d'information si possible, pertinente, concise et bien formulée, contienne des renseignements cliniques: on ne soigne pas des images, mais une symptomatologie clinique.

- le plus souvent les questions posées sont redondantes et l'auteur a déjà donné la solution ou le bon conseil; il est donc recommandé avant de poser une question, de lire attentivement les commentaires qui font suite aux articles.

- si un article vous donne entière satisfaction, n'hésitez pas à recommander son contenu sur google (en bas de l'article), certains (très peu) d'entre vous le font, ça ne mange pas de pain et c'est un encouragement pour l'auteur à sans cesse améliorer la qualité des articles, ce qui n'est jamais une mince affaire.

- ce blog mis gratuitement à la disposition de tous, sans recours à la publicité a été conçu essentiellement pour informer et éduquer les lecteurs avec possibilité d'échanger avec l'auteur sur une pathologie ou un problème d’entraînement, uniquement par l'intermédiaire du blog et non par l'intermédiaire des résaux sociaux (facebook ou linkedin) et encore moins par téléphone ou boite mail.

- ce blog d'information ne peut pas être un lieu d'expression d’une quelconque insatisfaction ou agressivité envers quiconque ou d'échanges d'avis entre lecteurs sur leurs pathologies respectives. Merci de respecter ces principes et aussi de ne pas se cacher derrière un anonymat potentiellement source de dérives.

Avis à tous les lecteurs:

"Un médecin du sport vous informe" répond à la demande de nombreux confrères, patients et sportifs. Il est le reflet de connaissances acquises tout au long de ma vie professionnelle auprès d'enseignants remarquables, connaissances que je me suis efforcé de rendre accessibles au plus grand nombre par le biais d’images trouvées sur le Net, qui sont devenues par la force des choses, la propriété intellectuelle de tous; si cela dérange, elles seront retirées. Certains articles peuvent apparaître un peu plus polémiques que d'autres et indisposer, toutefois il n'est pas question de tergiverser ou de se taire quand il s'agit de problèmes d'éthique, en particulier en matière de dopage et quand la santé des sportifs est en jeu, compte tenu du nombre élevé de blessures liées au surentraînement et à une pratique imbécile d'une certaine musculation, qui n'est plus au service de la vitesse et de la force explosive, les deux qualités physiques reines, qui ne respecte pas les règles de la physiologie musculaire et qui, au lieu d'optimiser la performance, fait ressembler certains sportifs body-buildés à l'extrême davantage à des bêtes de foire gavées aux anabolisants qu’à des athlètes de haut niveau.

Ce blog est majoritairement consacré à la traumatologie sportive. L'évaluation clinique y tient une grande place: "la clinique, rien que la clinique, mais toute la clinique" est dédié à mes maîtres les Prs Jacques Rodineau, Gérard Saillant et à tous les enseignants du DU de traumatologie du sport de Paris VI Pitié Salpétrière et en particulier aux docteurs Jean Baptiste Courroy, Mireille Peyre et Sylvie Besch. S'il y a une chose à retenir de leur enseignement, c'est que dans l'établissement d'un diagnostic, l'examen clinique, qui vient à la suite d'un bon interrogatoire, reste l'élément incontournable de la démarche médicale et répose sur une triple démarche (Jacques Rodineau):

1 - une bonne analyse des symptômes que rapporte le patient qui doivent d'emblée évoquer un certain nombre de diagnostics plausibles.
2 - la recherche de signes cliniques dont la cohérence entre eux et la cohérence avec les données de l'interrogatoire permettent d'approcher de façon encore plus précise le diagnostic lésionnel.
3 - la nécessité de faire concilier les données de l'anamnèse et de l'examen avec les renseignements fournis par les bilans d'imagerie que le patient a déjà en sa possession ou en demander de nouveaux qui seront toujours guidés par les renseignements provenant de l'évaluation clinique.

Malgré tout, j'en conviens, l'imagerie moderne a pris une place considérable dans la médecine moderne (échographie, scanner, IRM). Mais souvent prescrite à tort et à travers, elle tend de plus en plus à se substituer à la clinique. Dans un certain nombre de cas, à cause d'une trop grande sensibilité, elle manque de spécificité (scintigraphie) et donne un certain nombre de faux positifs. Inversement il y a un certain nombre de faux négatifs comme par exemple dans les tendinopathies d'épaule où en l'absence de parallélisme anatomo-clinique, les lésions dégénératives qui peuvent aller jusqu'à la la rupture et qui sont croissantes avec l’âge, ne sont pas toujours symptomatiques et suggèrent une progression lésionnelle au cours du temps.

Hommage aussi au Pr Robert Maigne et à son école de médecine manuelle de l'Hôtel Dieu de Paris ou j'ai fais mes classes, actuellement dirigée par son fils le Dr Jean Yves Maigne.

Je n'oublie pas non plus le GETM (groupe d'étude des thérapeutiques manuelles) fondé par le Dr Eric de Winter et ses enseignants, tous des passionnés; j'y ai peaufiné mes techniques et enseigné la médecine manuelle-ostéopathie pendant 10 années.

Un million de visiteurs depuis le samedi 16 avril 2016. Si j'ai pu rendre service à quelques uns, ma satisfaction n'en sera que plus belle. Articles les plus consultés et à juste titre: traumatologie du poignet et de la main, les lombalgies, dont la lecture attentive est recommandée à ceux qui ont mal au bas du dos et à tous les autres à titre préventif, les cervicalgies, les dorsalgies, le syndrome du défilé thoraco-brachial, les entorses et autres traumatismes fermés et les fractures du cou et du médio-pied.
Dr Louis Pallure, médecin des hôpitaux, spécialiste en Médecine Physique et Réadaptation, médecin de médecine et traumatologie du sport et de médecine manuelle-ostéopathie, Pr de sport et musculation DE, médecin Athlé 66, comité départemental, ligue Occitanie et fédération française d’Athlétisme.

samedi 5 octobre 2013

INTRODUCTION
      Sans l'éducation de fer que m'ont donnée mes parents jusqu'à l'âge de 10 ans, puis les frères des écoles chrétiennes du P.I.C. Béziers pendant ma scolarité, mais aussi grâce à une pratique régulière de maintes activités physiques et sportives dont l'athlétisme (sans doute le sport que je préfère), la gym, le rugby, les randonnées en haute montagne et maintenant le vélo et l'aviron, je ne serais jamais devenu ce que je suis.
Aussi loin que je puisse remonter dans ma mémoire et à l'exemple de mon père, le rugby est le sport qui j'ai chevillé au corps, et il a toujours fait partie de mon univers personnel et endurci mon corps et mon caractère. Sur la place en terre battue puis en ciment de mon village natal, dans les rues, dans les champs, dans la cour de l'école, sur le terrain communal, tout était prétexte à jouer au rugby et bien souvent un bout de bois ou un simple mouchoir nous tenait lieu de ballon. Dans les pas de mon père, champion de France en 1948, j'ai, à mon tour, porté fièrement les couleurs «violettes et blanches» de mon village natal, le SOV Villelongue, jusqu'au titre suprême de champion de France en 1967 avec mes coéquipiers André Landri, Marcel Rouillé, Daniel Roger, Roger Montagné notre entraîneur-joueur, Joseph Galy, Jacky Montanès, Marcel Igonet, Jacky Gomez, Bernard et Edmond Delonca, Gaby Bieules, René Oms, Henri Marquès, Jean-Pierre Francès, Maurice Pla, Louis Conill, Michel Raynal, Pierre Villanove, André Vignau, Serge Turro, Pédro Rodriguez. J'ai également une pensée affectueuse pour mes coéquipiers de 1977, à 10 ans d'intervalle nous fûmes une deuxième fois, champions de France. J'ai également une tendresse toute particulière pour les joueurs de 1996 du capitaine Didier Montanès et de Jean Paul Custoja, le leader de notre paquet d'avants, pour les entraîneurs Etienne Martinville (un pilier de premier plan dans sa jeunesse et un extraordinaire meneur d'hommes) et Joseph Galy (une légende dans notre village, champion de France de 2ème division avec Quillan et ex joueur de l'USAP et bien sur du SOV), je fus leur président et encore une fois partis de rien et dans l'adversité la plus totale, nous fûmes champions de France.
Cet acharnement développé sur les terrains de sport, je l'ai ensuite mis dans ma vie personnelle et professionnelle et en particulier dans trois domaines: le mal de dos, la traumatologie sportive et la médecine de rééducation, en me formant aux meilleures écoles, celle de Robert Maigne à l'Hôtel Dieu de Paris et au GETM d'Eric de Winter, à la Pitié Salpétrière sous la tutelle bienveillante des Prs Gérard Saillant et Jacques Rodineau et dans le service de Médecine Physique et Réadaptation du CHU de Toulouse du Pr Philippe Marque et celui du centre hospitalier de Bourbonne les Bains en Champagne ou pendant 5 années, je pense avoir, avec toute l'équipe soignante, fait du bon boulot.
Un de mes grands bonheurs est d'avoir porté les couleurs de l'AS Biterroise en Junior Crabos aux côtés d'Henri Cabrol, Gérard Lavagne, Gilbert Marzullo dit "Baillette", Jean Pierre Hortoland, Jean Louis Martin et Georges Senal avec Félix Lacrampe comme entraîneur et de l'USAP en Junior Reichel aux côtés de Jacky Rodor, Jacques Tisseyre et Francis Capeille, Max Condoret, Georges Solère, Guy Delonca, José Sola, Jean Talayrach, Paul Garridou, Jean Claude Balagué, Freddy Ologaray, Jean Claude Baux, Jean claude Gazeille, Alain Fabre, Colomer, Massot, Sanchiz, Justafré, Frey, Verdié, Tocabens, Busquet, avec André Sanac et Jo Lagrèze comme entraîneurs; bien des années après, je garde toujours, pour eux tous, une profonde estime.
Autre bonheur, celui d'avoir été pendant mon internat en médecine, le médecin de l'USA Limoges d'Hélios Ruiz entraîné par Marcel Puget et avec le Dr Orabona comme président, puis au tout début de ma vie professionnelle, de L'USAP, avec un capitaine exemplaire de courage Roland Génis, Jean François Imbernon  maintes fois international, Philippe Balalud de Saint Jean le Kiné, André Quilis et Claude Mantoulan deux entraîneurs d'exception et un grand président Noël Brazès.
Je voudrais également rendre un hommage appuyé à 5 fortes personnalités qui furent à la fois des joueurs talentueux et des éducateurs exceptionnels: André Quilis, Jean Vergès, Raoul Barrière, Marcel Puget et le très regretté Francis Mas, mais aussi à quelques joueurs éminents, les trois premiers: Noel Brazès, Roger Camiade et Jacky Rodor, pour avoir à l'âge de 16 ans défendu avec panache les couleurs de l'équipe première de l'USAP et véritables virtuoses à leurs postes respectifs malgré leur jeune âge et record absolu que l'on n'est pas prêt d'égaler, et les autres: Jacques Tisseyre, Gégé Porical, Bernard Goutta, Jacques Basset, Gérard Majoral et Jean Lopez, titulaires indiscutables pendant de longues années, dans une équipe de l'USAP qui pourtant n'a jamais manqué de talents affirmés, record de 14 années pour Jacques Tisseyre qui sera pas facile à égaler compte tenu de l'évolution du rugby moderne.                    
 Hommage aussi à Robert Antonuccio, il fut mon moniteur de colonie de vacances à l'ermitage de Font Romeu; exceptionnel de gentillesse et de simplicité, champion de France de rugby en 1961 avec le grand Béziers, demi de mêlée de grand talent, il m'a donné le goût du beau rugby et son seul tort est d'avoir évolué à côté de Pierrot Danos, l'un des très grands du rugby français. 
Je ne serais pas complet si je n'évoquais le plaisir d'avoir vu évoluer ces grands attaquants de notre rugby catalan que furent Jo Galy, Serge Torreilles, Jean Vergès, André Bourreil, Jo Maso, Clément Grau, Claude Mantoulan, Nano Capdouze, José Calle, André Landri, Jean Marc Bourret, Jean Lopez, Raymond Enrique, Benoit Bellot, Didier Cambérabéro, Thierry Lacroix, Percy Montgoméry, Manny Edmonds, Dan Carter, David Marty, Maxime Mermoz, Julien Candelon, Farid Sid, Adrien Planté, James Hook, Camille Lopez, Sofiane Guitoune et de bien d'autres aussi talentueux.
Je dédie plus particulièrement ce blog:
A la mémoire de mes parents et grands parents, de mon oncle Edmond Ferré, ancien professeur de Physique et chimie et de sciences naturelles au Lycée Arago de Perpignan et à André Landri mon copain d'enfance et mon coéquipier du SOV, international junior et ex joueur de l'USAP et du stade Toulousain, magnifique sur un terrain de rugby et dans la vie;
A mon épouse Joelle et à mes enfants, Isabelle et Matthieu,
à mes petits-enfants, Agathe, Léa, Pierre et Juliette,
à mes amis Pierre Poulain, Frédéric Doladille et Hélios Ruiz, médecins généralistes à Verneuil sur Vienne et à Limoges, Gilbert Pétiniaud, maire de Verneuil sur Vienne, Philippe Picard chirurgien orthopédiste à Montpellier, à mon copain d’enfance Paul Igonet et à beaucoup d'autres tellement nombreux, que je ne puis tous les citer.
Dr Louis PALLURE.



Nos aînés du SOV et leur remarquable parcours des séries régionales jusqu'en 2ème division

 (Gabriel Pla, un joueur du SOV de légende)

SOV 1938-1939 - la première équipe du SOV à remporter un titre: celui de champion du Roussillon 4ème série,
 Aristide MARTRE Président et Maire du village
Avants: Gabriel VIGNAU-Joseph RAYNAL-François MAYMIL-Joseph CULLEIL-François VIGNAU-Jean BRUNET-
Alfred FE-Henri RIU-Aristide MARTRE
Arrières: Augustin PARENT-Marcel  CARBASSE-Justin IGONET-François ARGUSA (entraîneur-joueur) - Lambert VIGNAU- Joseph MOULINS- Pierre PALLURE

SOV 1939-1940; seule équipe du SOV ayant joué à XIII.

François ARGUSA (entraîneur)-Avants: Joseph RAYNAL (qui revêtira le maillot du XII Catalan)-Ambroise ULMA (sera champion de France avec l'USAP en 1944 et aura une carrière exceptionnelle à XIII au poste de pilier-René PLA-
Joseph CULLEIL-Lambert VIGNAU-François BRUNET-
Lignes arrières: Gabriel GAILLY- Pierre PALLURE-Michel ROUILLE-POUS-Joseph Molins-
Roger MAYMIL-Gaston LANDRI

SOV 1942-1943 champion du Languedoc-Roussillon;une très bonne équipe du SOV aux dires de Didier Montanès le capitaine de l'équipe championne de 96 ; aurait sans doute remporté le titre de champion de France, s'il n'y avait pas eu la guerre. Président Marcelin SERRES

François ARGUSA (entraîneur)-Roger MAYMIL- Joseph SAUVY-Henri SILAN-René PLA-
Joseph CULLELL-Lambert VIGNAU-Elie DELONCA-Alfred FERRER-
Lignes arrières: Gaston LANDRI-Michel ROUILLE-Pierre PALLURE-Joseph MOULINS-
Gabriel GAILLY-René BOURRET-Romain ROGER

SOV 1948- champion de France- 
président Marcel PLA- entraîneur Michel MOLINS


AV:Joseph VIGARIOS-Roger MAYMIL-René PLA (capitaine)- Gabriel PLA-Elie DELONCA-Joseph RAYNAL-Adrien PLA
AR: Pierre PALLURE- Ju NILON-Henri PLA-Maurice LLAPASSET-Henri NAUTE-René MONTAGNE-Elie PLA

SOV 1950-1951; sans doute la meilleure des équipes du SOV (le 26 Novembre 1950 en coupe de France, les joueurs de cette équipe qui évolue en 2ème division, sur leur stade mythique Joseph Molins de Villelongue tiennent tête à la prestigieuse équipe de l'USAP et ne s'inclinent que sur le score de 9 à 3 (3 à 0 à la mi-temps).


Avants: Henri PLA-JosephVIGARIOS-Gabriel PLA-Elie CANET-Maurice CARLES-François SOLER-André TARRIDAS-René PLA (capitaine)-Molins Michel (entraîneur)
Arrières: Elie PLA-René Montagné-Henri NAUTE-Joseph DOMERGUE-Michel PLA-Maurice GUIU-
René SOLER-Jean Michel SALEILLAS

SOV champion 1967
Président Roger MARY, entraîneur-joueur Roger MONTAGNE
des lignes arrières exceptionnelles, des avants de devoir.


Avants: René HOMS-Roger MONTAGNE-Maurice PLA-Gaby BIEULES-Jacky MONTANES-Louis CONILL-Jean Pierre FRANCES-Henri MARQUES-
-Arrières: Daniel ROGE- Louis PALLURE-Marcel ROUILLE-Jacky GOMEZ-André LANDRI
- Bernard DELONCA-Marcel IGONET





Du SOV à L'USAP André LANDRI-Marcel ROUILLE-1969- 
une paire de centre redoutable.
SOV champion 1977
Président Gaston BARRERE, entraîneur-joueur Roger MONTAGNE,
des avants dynamiques, des lignes arrières décisives.


SOV champion 1996
Président Louis PALLURE, entraîneurs Etienne MARTINVILLE 
et Joseph GALY,

SOV champion 1998 du capitaine Didier MONTANES, une très bonne équipe, 
complète dans toutes ses lignes
JOUEURS ET EDUCATEURS DE L'USAP TOUTES GENERATIONS CONFONDUES
USAP 1955 champion de France et vainqueur challenge du manoir
Une deuxième ligne de l'USAP de légende en 1955: Gérard Roucariès et André Sanac entourant le non moins légendaire Fernand Vaquer
Le Villelonguet Jeannot Serre (1/2 d'ouverture)
                         
André Sanac 
(capitaine)


Serge Torreilles

 
Raymond REBUJENT                    Roger TAMON

Jacky Rodor
Jean Carrère
Francis Capeille

Christian Matkowski

Guy Pujol


José Calle


Clément Grau

Jean Michel Esponda


Paul Foussat

USAP 1973 JC ROS-P FOUSSAT-A DELMAS-Marcel CANET- Pierre GOZE


Jo MASO et Jean Marc BOURRET


Jean François Imbernon
Jean Lopez


Gégé PORRICAL

Paul GOZE

Yves BALLANEDA

Gérard MEROU

Claude MANTOULAN chargé des lignes arrières et Philippe BALALUD  de SAINT JEAN Kiné

USAP des années du Président Noel BRAZES ( michel IZQUIERDO,Yvon VILLACEQUE manager, Gégé PORRICAL, Charly ARTES, Alain DELMAS, Claude FONTANA, Paul GOZE, Paul FOUSSAT, Patrick DAVID, Thierry BERJOUAN, Philippe BALALUD de SAINT JEAN  Kiné, Jean GOZE.
JF IMBERNON- P GOZE- P DAVID- JL GOT- JP LAMBERT-J TISSEYRE-R GENIS-
M IZQUIERDO-Y BRUNET- A DELMAS
R MASFORNE-C FONTANA JP GARCIA-J LOPEZ-G PORRICAL-Y BALLANEDA-G MEROU-R LECOQ



                                                        Jacques BASSET

                                                      Didier CAMBERABERO

                                                                                              

                                                                                                      Thierry LACROIX

Percy MONTGOMERY- Jérome PORRICAL

Manny EDMONDS


Michel KONIEK
                           
 Barend BRITZ                                                                     Christophe PORCU
                                                                                                                          


Thomas et Marc LIEVREMONT



Julien CANDELON
Ovidiu TONITA

CHOBET de dos-Nathan HINES- Damien CHOULY- BRITZ- Marius TINCU- Nicolas MAS


Gavin HUME et Dan CARTER

David MELE

Sébastien BOZZI




Olivier OLIBEAU et Rimas ALVAREZ-KAIRELIS



Farid SID-Frank AZEMA-Bernard GOUTTA


Henri TUILAGI- Perry FRESCHWATER- Marius TINCU

Maxime MERMOZ- David MARTY- Nicolas MAS


LES GRANDS ATTAQUANTS CATALANS DE JADIS
Marcel BAILLETTE
Roger RAMIS
François NOGUERES
  
Jep MASO
Noel BRAZES
Jep DESCLAUX

PUIG- Aubert (Pipette)
LES EQUIPES CHAMPIONNES DE L'USAP

USAP 1914

USAP 1921
USAP 1925


USAP 1944

USAP 1955

USAP 2009

Autres équipes de l'USAP


USAP années 64 à 67


USAP 68-70

USAP 1977 (finaliste)

                                                         USAP 1998 (finaliste)

                                       USAP 2003 (finale championnat d'Europe)

                                                              USAP 2004 (finaliste)
                                               
USAP 2010 (finaliste)

USAP 2013-2014

                                                          
                                                                                  Marc DELPOUX
                                                                              Patrick ARLETTAZ

Guilhem GUIRADO-James HOOK
Camille LOPEZ

                                                         Sofiane GUITOUNE
    Sébastien VAHAAMAHINA
        Romain TAOFIFENUA
Guilhem GUIRADO
Bertrand GUIRY


Jean Pierre PEREZ

Dewaldt DUDENAGE


Nicolas DURAND


Les 4 derniers présidents du comité de rugby des pays Catalans
     - Les Drs Jean Teulière et Jean Pierre Marty.
- Messieurs Jean Dunyach et Paul Foussat.

        Dr Jean TEULIERE


Dr Jean Pierre MARTY

Jean DUNYACH-Paul FOUSSAT

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire