Préalables pour tous ceux qui désirent échanger avec l'auteur +++:

- aux visiteurs Anonymes qui posent des questions, l'auteur précise qu'il ne répondra que s'il y a, et c'est la moindre des choses, au moins un prénom, que la question soit posée au bon endroit, c'est à dire sur l'article du blog correspondant à la question posée et que la demande d'information si possible, pertinente, concise et bien formulée, contienne des renseignements cliniques: on ne soigne pas des images, mais une symptomatologie clinique.

- le plus souvent les questions posées sont redondantes et l'auteur a déjà donné la solution ou le bon conseil; il est donc recommandé avant de poser une question, de lire attentivement les commentaires qui font suite aux articles.

- si un article vous donne entière satisfaction, n'hésitez pas à recommander son contenu sur google (en bas de l'article), certains (très peu) d'entre vous le font, ça ne mange pas de pain et c'est un encouragement pour l'auteur à sans cesse améliorer la qualité des articles, ce qui n'est jamais une mince affaire.

- ce blog mis gratuitement à la disposition de tous, sans recours à la publicité a été conçu essentiellement pour informer et éduquer les lecteurs avec possibilité d'échanger avec l'auteur sur une pathologie ou un problème d’entraînement, uniquement par l'intermédiaire du blog et non par l'intermédiaire des résaux sociaux (facebook ou linkedin) et encore moins par téléphone ou boite mail.

- ce blog d'information ne peut pas être un lieu d'expression d’une quelconque insatisfaction ou agressivité envers quiconque ou d'échanges d'avis entre lecteurs sur leurs pathologies respectives. Merci de respecter ces principes et aussi de ne pas se cacher derrière un anonymat potentiellement source de dérives.

Avis à tous les lecteurs:

"Un médecin du sport vous informe" répond à la demande de nombreux confrères, patients et sportifs. Il est le reflet de connaissances acquises tout au long de ma vie professionnelle auprès d'enseignants remarquables, connaissances que je me suis efforcé de rendre accessibles au plus grand nombre par le biais d’images trouvées sur le Net, qui sont devenues par la force des choses, la propriété intellectuelle de tous; si cela dérange, elles seront retirées. Certains articles peuvent apparaître un peu plus polémiques que d'autres et indisposer, toutefois il n'est pas question de tergiverser ou de se taire quand il s'agit de problèmes d'éthique, en particulier en matière de dopage et quand la santé des sportifs est en jeu, compte tenu du nombre élevé de blessures liées au surentraînement et à une pratique imbécile d'une certaine musculation, qui n'est plus au service de la vitesse et de la force explosive, les deux qualités physiques reines, qui ne respecte pas les règles de la physiologie musculaire et qui, au lieu d'optimiser la performance, fait ressembler certains sportifs body-buildés à l'extrême davantage à des bêtes de foire gavées aux anabolisants qu’à des athlètes de haut niveau.

Ce blog est majoritairement consacré à la traumatologie sportive. L'évaluation clinique y tient une grande place: "la clinique, rien que la clinique, mais toute la clinique" est dédié à mes maîtres les Prs Jacques Rodineau, Gérard Saillant et à tous les enseignants du DU de traumatologie du sport de Paris VI Pitié Salpétrière et en particulier aux docteurs Jean Baptiste Courroy, Mireille Peyre et Sylvie Besch. S'il y a une chose à retenir de leur enseignement, c'est que dans l'établissement d'un diagnostic, l'examen clinique, qui vient à la suite d'un bon interrogatoire, reste l'élément incontournable de la démarche médicale et répose sur une triple démarche (Jacques Rodineau):

1 - une bonne analyse des symptômes que rapporte le patient qui doivent d'emblée évoquer un certain nombre de diagnostics plausibles.
2 - la recherche de signes cliniques dont la cohérence entre eux et la cohérence avec les données de l'interrogatoire permettent d'approcher de façon encore plus précise le diagnostic lésionnel.
3 - la nécessité de faire concilier les données de l'anamnèse et de l'examen avec les renseignements fournis par les bilans d'imagerie que le patient a déjà en sa possession ou en demander de nouveaux qui seront toujours guidés par les renseignements provenant de l'évaluation clinique.

Malgré tout, j'en conviens, l'imagerie moderne a pris une place considérable dans la médecine moderne (échographie, scanner, IRM). Mais souvent prescrite à tort et à travers, elle tend de plus en plus à se substituer à la clinique. Dans un certain nombre de cas, à cause d'une trop grande sensibilité, elle manque de spécificité (scintigraphie) et donne un certain nombre de faux positifs. Inversement il y a un certain nombre de faux négatifs comme par exemple dans les tendinopathies d'épaule où en l'absence de parallélisme anatomo-clinique, les lésions dégénératives qui peuvent aller jusqu'à la la rupture et qui sont croissantes avec l’âge, ne sont pas toujours symptomatiques et suggèrent une progression lésionnelle au cours du temps.

Hommage aussi au Pr Robert Maigne et à son école de médecine manuelle de l'Hôtel Dieu de Paris ou j'ai fais mes classes, actuellement dirigée par son fils le Dr Jean Yves Maigne.

Je n'oublie pas non plus le GETM (groupe d'étude des thérapeutiques manuelles) fondé par le Dr Eric de Winter et ses enseignants, tous des passionnés; j'y ai peaufiné mes techniques et enseigné la médecine manuelle-ostéopathie pendant 10 années.

Un million de visiteurs depuis le samedi 16 avril 2016. Si j'ai pu rendre service à quelques uns, ma satisfaction n'en sera que plus belle. Articles les plus consultés et à juste titre: traumatologie du poignet et de la main, les lombalgies, dont la lecture attentive est recommandée à ceux qui ont mal au bas du dos et à tous les autres à titre préventif, les cervicalgies, les dorsalgies, le syndrome du défilé thoraco-brachial, les entorses et autres traumatismes fermés et les fractures du cou et du médio-pied.
Dr Louis Pallure, médecin des hôpitaux, spécialiste en Médecine Physique et Réadaptation, médecin de médecine et traumatologie du sport et de médecine manuelle-ostéopathie, Pr de sport et musculation DE, médecin Athlé 66, comité départemental, ligue Occitanie et fédération française d’Athlétisme.

dimanche 10 février 2013

Fractures du cou et du médio-pied.

Cou et médio-pied sont le siège de fractures diverses, fréquentes en pratique sportive et dans la vie courante, nécessitant sans perte de temps une prise en charge adéquate en milieu orthopédique, idéalement avec des orthopédistes spécialistes du pied.



QUELQUES DEFINITIONS
On divise artificiellement le pied en 3 régions: l'arrière, le médio et l'avant pied. 
Le cou de pied = la cheville qui fait partie de l'arrière pied. 
L'arrière pied = Articulations T/A (tibio-astragalienne) et S/A (sous-astragalienne) et 4 os: Tibia, Péroné, Astragale ou Talus, Calcanéum. 
Le médio-pied = Articulations de Chopart (Médio/Tarsienne) et de Lisfranc (Tarso-métatarsiennes) et 10 os: Calcanéum, Astragale, Scaphoïde, Cuboïde, Cunéiformes, base des 5 métatarses.
L'avant pied = Articulations Métatarso/Phalangiennes et Inter/Phalangiennes, 19 os, 2 sésamoïdes au niveau de la M/P du gros orteil.





ANATOMIE FONCTIONNELLE
Le squelette du pied est construit autour de deux charnières orientées perpendiculairement: 

- la charnière transversale (figure de gauche) est l’articulation médio-tarsienne de Chopart qui sépare l'arrière-pied (arp) ou tarse postérieur, formé par l'astragale (talus) et le calcanéum, de l'avant-pied (avp) formé par le scaphoide ou naviculaire, les trois cunéiformes, le cuboïde, les cinq métatarsiens et les phalanges.

- la charnière longitudinale  (figure de droite), tracée de la berge médiale du calcanéum au 3ème espace interdigital, subdivise le pied en deux rayons : 
- le rayon médial (r m), formé de l'astragale et du squelette qui le prolonge en aval : scaphoide, cunéiformes, les trois premiers métatarsiens
- le rayon latéral (r l) représenté-par le calcanéum et les pièces annexes: cuboide, les deux derniers métatarsiens.


Les 2 charnières, transversale (articulation de Chopart) et longitudinale (entre les 3ème et 4ème baguette métatarsienne)

Les deux rayons médial et latéral sont solidarisés à partir du calcanéum par deux paires de ligaments dorsaux et plantaires:
- les ligaments dorsaux ont une insertion calcanéenne commune, sur une toute petite aire contigüe au seuil du sinus du tarse, puis divergent en deux faisceaux scaphoidien et cuboidien. Ce ligament en Y est remarquable par l'orientation spatiale de ses deux composantes, le faisceau calcanéo-cuboidien est étalé horizontalement alors que son homologue calcanéo-scaphoidien est orienté sagittalement. 
- les ligaments plantaires sont nettement distinctes: la charnière médio-tarsienne est maintenue du côté latéral par le ligament calcanéo-cuboidien (d); et par le ligament calcanéo-scaphoidien du côté médial (c); ce ligament est le principal soutien de la tête astragalienne.

 
Solidarisation des 2 rayons longitudinaux du pied par les ligaments plantaires et dorsaux (dont le ligament en Y de l'articulation de Chopart médiale)

L'astragale ou talus est dépourvu d'insertion musculaire et assimilable à une grosse bille interposée entre la mortaise tibio--péronière et le reste du tarse, entrant ainsi dans la mécanique des articulations adjacentes. En flexion dorsale, il s'encastre dans la mortaise et fait corps avec elle; autrement, il s'en libère quelque peu en position d'équin et participe passivement aux mouvements de prosupination et de rotation.
Le calcanéum est mobilisable par rapport à l'astragale, activement en flexion plantaire sous l'action du triceps. Les autres mouvements (flexion dorsale, prosupination, rotation), nés dans l'avant-pied, lui sont transmis par l'intermédiaire des ligaments qui l'unissent au scaphoide et au cuboide. 
Le scaphoide (naviculaire) est situé au sommet de la voûte plantaire, sa mobilisation par le jambier postérieur, le fait glisser en dedans et en haut contre la tête de l'astragale.
Le cuboïde est solidaire des déplacements du calcanéum et du scaphoide.
Stabilisation de l'astragale
La position et la morphologie de l'astragale, telle une bille dépourvue de toute insertion musculaire, intercalée entre mortaise et calcanéum, la prédisposent à l'énucléation; une telle éventualité est contrecarrée par l'existence de formations périphériques stabilisatrices:
Stabilisation frontale
Les bras de la pince bimalléolaire (mt/mp) sont de dimensions nettement inégales:
- la malléole tibiale (mt) est courte et massive, découvrant deux-tiers de la face médiale de l'astragale; mais ce déficit est compensé par l'étendue et l'épaisseur du ligament deltoide (ld)
- la malléole péronière (mp), plus longue, couvre toute la hauteur du versant latéral, le ligament calcanéo-fibulaire (lcf) qui la prolonge est relativement grêle.

Stabilisation frontale essentiellement osseuse en latéral et ligamentaire en médial

Stabilisation dans le sens sagittal
Le changement de cap des tendons issus de la musculature jambière crée au niveau malléolaire des lignes de forces dont la résultante tend à luxer l'astragale en arrière. 
La conformation du rebord postérieur de l'épiphyse tibiale qui se comporte comme un buttoir (3° malléole de Destot), et le renforcement de la capsule tibio-tarsienne postérieure par les ligaments talotibial et talofibulaire empêchent tout mouvement de glissement postérieur.


Stabilisation sagitalle de l'astragale à la fois osseuse par la malléole tibiale postérieure         (3ème malléole de Destot et capsulo-ligamentaire

Mécanique articulaire du tarse
Dans l'ensemble, le squelette du pied évoque un éventail dont l'extrémité articulée est faite seulement de deux pièces, astragale et calcanéum, diposées l'une au-dessus de l'autre, tandis que la partie élargie pluri-segmentaire s'étale progressivement jusqu'au contact des orteils avec le sol.
L'étalement de l'avant-pied résulte de la divergence axiale du couple astragale-calcanéum, angle dont l'amplitude est liée à la rotation du calcanéum autour de son axe vertical. 
L'astragale, encastré dans la mortaise tibio-péronière, ne participe pas aux mouvements d'adduction et d'abduction. 

Vu du dessus, le pied est assimilable à un éventail


EVALUATION CLINIQUE. 
Normalement le pied à l'inspection:
- de dos valgus de 6° de l'arrière pied et varisation à la montée sur pointe.
- vu de dessus: le tarse est un peu dévié en dehors. Si le 1er rayon est long = pied Egyptien. s'il est long et dévié en dedans: = pied ancestral.
Si le 2ème ou 3ème rayon est long = pied Grec.

                 

A plat il n'y a pas de griffe des orteils. 
Le bord interne du pied constitue l'arche interne située au dessus du sol; si elle est effondrée = pied plat ou pied valgus.
 Le bord externe du pied constitue l'arche externe qui est en contact avec le sol; si pas de contact = pied creux.
 L'axe du pied passe par le 2ème Métatarsien.
Les empreintes: zone d'appui normale :
1 le talon ;2 le bord externe du pied; 3 l'arche antérieure de la 1ère à la 5ème tête des métatarses; pulpe des 5 phalangettes.

                               

FORMES CLINIQUES

1/ FRACTURES DES  MALLEOLES DE LA CHEVILLE
Les fractures des malléole de la cheville sont les fractures les plus fréquentes du membre inférieur. Lorsqu'elles relèvent d'un traitement chirurgical, il faut les opérer rapidement, tellement la tolérance cutanée est médiocre en particulier pour les fractures bi-malléolaires. 
a/ fractures de la malléole externe

            


La fracture de la malléole externe expose à une complication sévère: l'instabilité chronique de la cheville. Elles sont rares par choc direct; les plus nombreuses par mécanisme indirect avec lésions associées:
-osseuses:  malléole interne, 5ème Métatarsien, Astragale
-ligamentaires
-cartilagineuses
-tendineuses



ANATOMIE FONCTIONNELLE
La malléole externe est plus large et descend plus bas que la malléole interne.
La face interne de la malléole externe participe à 2 articulations: la Péronéo/Tibiale inférieure et la Péronéo/Astragalienne.
Le système ligamentaire de la cheville est riche.
La malléole externe et le pilon Tibial constitue une mortaise qui doit s'adapter en permanence à la configuration des surfaces articulaires du tenon Astragalien.
En dorsi flexion de cheville, la malléole externe s'élève, s'écarte et effectue une rotation interne; tandis qu'en planti flexion elle s'abaisse, se resserre et effectue une rotation externe.
Le réglage de cette pince est assuré par les muscles rétro malléolaires internes ( jambier postérieur et fléchisseurs) et externes ( péroniers latéraux).
Tout mouvement forcé du  tenon astragalien entraîne des lésions des différents éléments anatomiques de la pince P/T: os, ligaments, tendons qui, s'ils sont non ou mal traités seront source de douleurs chroniques et ou d'instabilité.
MECANISME LESIONNEL
1- ML en inversion par distraction:  ou avultion de la pointe ou fracture sous ligamentaire transversale à 1 à 1,5 cm de la pointe.
+ lésion associée d'impaction controlatérale : angle supéro interne du dôme Astragalien; fracture de la malléole interne.
2- ML en éversion par impaction: trait oblique sous ligamentaire ou sus ligamentaire ou sur col du Péroné ( fracture de Maisonneuve).
+ lésion associée par distraction controlatérale: fracture de la malléole interne; rupture du LLI (équivalent de fracture).
3- ML en varus équin ou talus: luxation des  TPL avec arrachement du rétinaculuum et écaille corticale en coup d'ongle latéro malléolaire + lésions du LLE.
4- choc direct : fracture transversale + lésion cutanée
5-Autres lésions associées: rupture du ligament P/T inférieur et parfois de la membrane interosseuse avec diastasis T/P. La symptomatologie est variable suivant l'importance de la force vulnérante.
Devant une fracture en apparence isolée de la malléole externe, il faut toujours rechercher une ou plusieurs lésions associées: surtout du LLI (équivalent d'une fracture bimalléolaire) et une luxation des tendons péroniers latéraux (TPL).
b/ fractures de la malléole interne
Une fracture isolée de la malléole interne est rare,et se traite par ostéosynthèse qui  autorise une mobilisation immédiate de l'articulation de la cheville et appui différé de 45 jours. Un trait de fracture bas situé, traduit une rupture du ligament latéral interne (LLI) et le traitement peut être orthopédique  avec une attelle de  type "Aircast".

                          

c / fractures bi-malléolaires
Les fractures bi-malléolaires sont des urgences chirurgicales tellement la tolérance cutanée est médiocre. Ce sont des fractures articulaires qui nécessitent que le profil articulaire soit reconstruit parfaitement sous peine de cal vicieux post traumatique fortement arthrogène.
Il ne faut pas sous estimer les atteintes associées du LLI avec une fracture de la malléole externe et avec une moins grande fréquence une rupture du LLE, sans lésion osseuse de la malléole externe et associé à une fracture de la malléole interne; ces atteintes associées ligament d'un côté et malléole de l'autre, sont à considérer comme des équivalents d'une fracture bi malléolaires. Association également d'une fracture bi-malléolaire avec des atteintes de la P/T inférieure (syndesmose). Cette syndesmose n'est jamais lésée dans les fractures sous-ligamentaires ; elle est parfois lésée dans les fractures inter-ligamentaires ; elle est toujours lésée dans les fractures sus-ligamentaires. 
Les fractures bi-malléollaires obéissent à des ML spécifiques qui donnent des lésions types.
- ML en Abduction pure = fracture de Dupuytren (17%) avec 3 lésions de dedans en dehors: fracture de la malléole interne (fragment bas horizontal de petite taille); rupture du ligament P/T Inférieur et diastasis P/T; fracture de la malléole externe  avec trait transversal haut sus ligamentaire.

                   


- ML en Adduction pure ( 5%) = de dehors en dedans: fracture de la malléole externe avec trait bas horizontal sous ligamentaire; impaction ostéochondrale du plafond tibial interne; pas de lésion de la P/T (pas de diastasis); fracture de la malléole interne avec trait oblique et gros fragment instable.

                       


- ML en Eversion du pied (77%) = le trait de fracture péronier est surtout visible de profil. Il est en effet presque frontal, oblique en bas et en avant, passant entre les deux ligaments péronéo-tibiaux inférieurs habituellement intacts. Le faisceau antérieur est inséré sur le fragment péronier supérieur, le faisceau postérieur sur le fragment malléolaire inférieur. Après réduction parfaite de la fracture, la syndesmose péronéo-tibiale inférieure peut être considérée comme normale. L'orientation du trait de fracture péronier évoque une fracture spiroïde, par rotation externe du pied, autour de l'axe jambier vertical, souvent associée à un valgus forcé. D'ailleurs la fracture malléolaire interne est une fracture par arrachement, horizontale, respectant l'angle interne de la mortaise, comme dans la forme sus-ligamentaire, mais volontiers plus antérieure. Elle peut être remplacée par une rupture du LLI. Possibilité aussi de luxation de la cheville.

        


Traitement des fractures du cou-de-pied
Les fractures bimalléolaires qui sont articulaires ou supramalléolaires sont traitées soit orthopédiquement soit chirurgicalement.
Le traitement orthopédique consiste en une immobilisation cruro-pédieuse de 45 jours puis 1 botte plâtrée sans appui de 45 jours supplémentaires.
Après ostéosynthèse, la reprise d'appui se fait au 90° jour.
2 / FRACTURES DU PILON TIBIAL
La fracture du pilon tibial est une fracture articulaire grave sur mécanisme vulnérant à haute vélocité. Elle peut laisser des séquelles si la fracture est très complexe et la réduction anatomique difficile (traitement par fixateur externe). Si la réduction est satisfaisante  et si l'état cutané le permet, une ostéosynthèse par plaque  verrouillée et vis est réalisée avec marche sans appui pendant  3 mois.




3 / FRACTURES DE L'ASTRAGALE.
 L'Astragale est l'équivalent du Scaphoïde au poignet, sa vascularisation est de type terminal et précaire et à risque potentiel de nécrose. Il n'a aucune insertion musculo-tendineuse. L'astragale assure la transmission des forces du pilon tibial vers l'avant et arrière pied. Anatomiquement c'est un os aplati en forme de tenon avec un dôme supérieur, une tête, un col , un corps et 2 tubérosités postéro interne et postéro externe.
 Les fractures de l'astragale sont rares; elles aboutissent le plus souvent aux urgences hospitalières; les plus grands pourvoyeurs sont les accidents de la voie publique (AVP), les défenestration et les sports violents (parachutisme).
On distingue 2 formes cliniques: les fractures totales et les fractures parcellaires.
 LES FRACTURES TOTALES (75%)
Cliniquement: une fracture totale, se présente sous la forme d'une grosse cheville douloureuse, tuméfiée et ecchymotique; l'appui est impossible.
Le diagnostic est radiographique:
a/ les fractures totales non déplacées de type I: le ligament Sous / Astragalien (S/A) reste  intact et elles sont de traitement orthopédique.
b/ le type II avec déplacement vers l'avant du bloc Calcanéo-pédieux: le ligament S/A est rompu et ces fractures sont de traitement variable: soit réduction + plâtre si la lésion est stable, soit vissage chirurgical + plâtre si la lésion est  instable.

         


c/ le type III est une véritable énucléation de l'Astragale de traitement chirurgical délicat par vissage ou astragalectomie ou arthrodèse. Le délai de consolidation est long et de 3 mois au moins.
NB: c'est le respect ou non de l'intégrité anatomique du ligament S/A qui conditionne l'évolution vers la nécrose puis vers l'arthrose.

                


Diagnostic différentiel :  la luxation péri- astragalienne ou l'astragale reste dans l'alignement du Tibia, tandis que le bloc calcanéo-pédieux est luxé en dedans.
Complications
a/ le cal vicieux qui fait le lit de l'arthrose , laquelle débouchera sur une arthroplastie (prothèse ) qui retardera l'apparition de l'arthrose, alors que l'arthrodèse  n'empêchera pas l'arthrose de gagner l'articulation S/A et la M/T de Chopart.
b/ la pseudarthrose qui se traduit par un affaissement de l'arche.
c/ la nécrose de l'Astragale qui nécessite une surveillance prolongée et  se traduira par des douleurs tardives, une densification ou des géodes sur les radiographies.
L'évolution peut être favorable par ossification de l'os spongieux ou défavorable : l'os va se désagréger et s'effondrer.
 LES FRACTURES PARCELLAIRES
Elles peuvent passer inaperçues.
- fracture parcellaire de la Tête par chute sur la pointe du pied = lésion osseuse du Chopart; traitement par botte plâtrée de 3 semaines
- fracture parcellaire du Tubercule postérieur: chute sur l'avant pied; diagnostic par le Scanner; les signes cliniques sont mineurs.
- fracture parcellaire de l'Apophyse externe (accident de snowboard+++) = signes d'entorse sans entorse et de ML inverse.
-  fracture parcellaire du dôme associée à entorse du LLE  et de traitement chirurgical; diagnostic différentiel: l'ostéochondrite de la cheville.
LES FRACTURES COMPLEXES
Elles aboutissent à de la purée d'os et ont un pronostic sombre.

                         


REEDUCATION DES FRACTURES DE L'ASTRAGALE
Les fractures du talus sont exposées à la nécrose du corps de l'Astragale et sont traitées chirurgicalement par vis ou broches. L'appui sera progressif et total au 90° jour.
4 / FRACTURES DU CALCANEUM.
Anatomiquement, le Calcanéum est le plus volumineux des os du pied ; il a la forme d'un parallélépipède plus haut que large avec 3 parties : un corps volumineux; la grande apophyse qui prolonge le corps vers l'avant et la petite apophyse ou sustentaculum-tali placé en avant de la face interne.

                 


Intrinsèquement,  le Calcanéum est un os spongieux entouré d'une coque résistante mais mince sauf au niveau du Thalamus qui est une couche osseuse épaisse et compacte  et qui répond à l'articulation avec l'Astragale ; de par sa structure, le thalamus  peux s'enfoncer en bloc dans le tissus spongieux sous- jacent du corps calcanéen.
Le seul mécanisme lésionnel de ces fractures du calcanéum est un traumatisme par chute pied à plat d'un lieu élevé (escalade, parapente, deltaplane ).
Le calcanéum est également un os qui est mal vascularisé et qui cicatrise mal, mais toutefois mieux que l'Astragale, les fractures finissant par consolider tardivement.
Clinique: arrière pied tuméfié par un oedème d'installation rapide avec phlyctènes et ecchymose; c'est une urgence chirurgicale en cas de lésion  opérable car l'oedème rapide empêche la  fermeture cutanée (comme avec une fracture bi-malléolaire); l'appui est impossible. Il faut en urgence glacer le pied + bandage compressif et position déclive pour minorer l'oedème.

       


Le diagnostic est radiologique et nécessite souvent un examen Scanographique (et il faut avoir le Scanner facile+++); 3 éléments vont décider de la chirurgie:
 1/ la marche d'escalier S/A; 
2/ l'importance du varus de l'arrière pied; 
3/ l'angle d'enfoncement de Boelher. 
Traitement: la chirurgie doit corriger la marche d'escalier, le varus et l'angle de Boelher. Complications de la chirurgie: nécrose cutanée; raideur; lésion nerveuse.
Délai de récupération long de 7 à 9 mois et nécessité d'une rééducation précoce. 
Traitement orthopédique si la fracture est non déplacée.
Rééducation
L'appui est autorisé entre le 45° et le 90°jour suivant la gravité de la fracture (suivi radiologique) pour les fractures traitées orthopédiquement par orthèse ;   pour les fractures traitées par ostéosynthèse, laquelle peut être couplée à une arthrodèse talo-crurale, l'appui n'est pas autorisé avant 90 à 100 jours.
- les fractures thalamiques et extra thalamiques (enfoncement vertical ou horizontal)
- les fractures comminutives (éclatement de l'os)
- les fractures parcellaires ( tubérosité postérieure, tubercule postéro -interne, bec de la grande apophyse).
Les fractures de fatigue du Calcanéum sont souvent bilatérales; elles frappent préférentiellement les coureurs à pied++; la symptomatologie est pauvre: douleurs provoquées à la palpation de la zone lésée et nécessitant un examen physique soigneux pour ne pas passer à côté de la lésion; les signes radiologiques sont tardifs: et il faut demander une Scintigraphie ou un  IRM;  les lésions se concentrent sur la grosse tubérosité.
5 / FRACTURES DU SCAPHOÏDE TARSIEN.
Les fractures du Scaphoïde tarsien sont rares. Anatomiquement, le scaphoïde est semblable à une nacelle. Il constitue la clef de voûte de l'arche interne du pied.
ML:
 - soit par traumatisme direct sur le bord interne du pied ou il se trouve pris en tenaille entre l'Astragale en arrière et les 3  premiers Cunéiformes en avant et possible énucléation.
- soit par mécanisme indirect en torsion.
La Clinique comme toujours est polymorphe et fonction de la sévérité de la force vulnérante:
1- soit tableau d'entorse interne mais il n'y a pas de signes physiques sur le LLI;  l'appui est impossible, tandis que la palpation du tubercule du Scaphoïde est exquisément douloureuse.
Comme le recommandent les règles d'Ottawa, le diagnostic est radiologique: radiographies et scanner montrent le plus souvent une fracture non déplacée qui se traite par immobilisation plâtrée pendant 6 semaines.
 Diagnostic différentiel :
- maladie de Khöler - Mouchet = ostéochondrose épiphysaire
- fracture de fatigue ( sprinter au moment du virage)
- fracture du tubercule interne au niveau de l'insertion du tendon Jambier postérieur
- Scaphoïde accessoire de la jeune fille à pied plat: les radiographies mettent en évidence 1 ou 2 fragments arrondis.

           

2- soit tableau de grosse déformation du pied avec fracture déplacée sur les radiographies et de traitement chirurgical: réduction (cette dernière doit être parfaite; elle doit rétablir une bonne congruence afin d'éviter une marche d'escalier éminemment chondrogène qui aboutit à de l'arthrose) + ostéosynthèse + plâtre.

Complications nombreuses (seulement 1/3 de bons résultats):
- nécrose tardive
- pseudarthrose par défaut de réduction
- cal vicieux = pied plat post traumatique = Scaphoïde aplati
NB: association avec fractures des Cunéiformes.
6 / FRACTURES DU CUBOÏDE.
 Le Cuboïde est la clef de voûte de l'arche externe du pied; comme pour le scaphoïde le mécanisme lésionnel est soit un choc direct soit un mécanisme de torsion indirect.

                 


Clinique :
1- soit tableau d'entorse externe mais il n'y a aucun signe sur le LLE ni sur la styloïde du 5ème Métatarse;
 le bord externe du pied est exquisément sensible au dessus de la styloïde et l' appui impossible (appliquer les règles d'Ottawa et demander des radiographies).
2- soit gros pied déformé et appui impossible.
Diagnostic par les radiographies en déroulé du pied:
-  os surnuméraire
- trait de fracture sagittal, oblique; formes partielles; formes comminutives
- fractures déplacées de traitement chirurgical ou non déplacées de traitement orthopédique par immobilisation plâtrée pendant 6 semaines.

                           


7 / FRACTURES DES CUNEIFORMES
Les fractures des Cunéiformes peuvent être associées aux fracture du Scaphoïde.
Le ML est celui d'une chute de cheval avec le pied qui reste coincé dans l'étrier.
Le tableau clinique est celui d'une entorse du médio -pied; l'application des règles d'Ottawa imposent le recours au radiographies en déroulé du pied + Scanner si besoin.
Le traitement doit absolument rendre le 1er Cunéiforme fonctionnel;si la fracture est non déplacée : il sera orthopédique et chirurgical si la  fracture est déplacée.

                    

Ce qu'il faut retenir pour éviter raideur et douleurs post- traumatiques +++: 
Le pied est un ensemble d'articulations dépendantes les unes des autres que l'on peut qualifier de système ostéo-articulaire mécaniquement asservi où SAMA podo-sural et la plupart des lésions post traumatiques de ce SAMA nécessitent pour bien cicatriser une immobilisation qui peut aller de quelques jours à plusieurs semaines où mois suivant l'importance du traumatisme. Dès lors il faut savoir que cette immobilisation pourtant nécessaire, va impacter automatiquement l'ensemble des articulations de ce SAMA podo-sural et s'accompagner volontiers de douleurs séquellaires que l'on traitera au mieux par des techniques ostéopathiques de manière à désimpacter les articulations bloquées, sous peine de voir certaines douleurs persister indéfiniment.

Les fractures des métatarsiens et des sésamoïdes du gros orteil sont traitées dans un chapitre à part (se rapporter au sommaire).

371 commentaires:

  1. PICARD Philippe1 mars 2013 à 19:21

    la fracture diaphysaire de M5 a presque toujours un aspect comme tu le montres sur la radio de ton article : spiroïde de la moitié distale. tres longue à consolider, souvent plus de 3 mois.
    Assez fréquentes les fractures déplacées des têtes métatarsiennes médianes, difficiles à réduire et à fixer par broches, ouvant entraîner par la suite des séquelles par trouble de l'appui de l'arche antérieure.

    RépondreSupprimer
  2. bonjour, jai eu de la chance de tomber sur votre article. je suis footballeur depuis le 1 er novembre mauvais pas au foot cheville gonflee urgences radio et rien de casse. platre pendant 3 semaines puis kine pendant 2 mois chez un gars qui comprenait pas pourquoi je marchais pas et me blamait. janvier je pars dans une clinique du sport, apres plusieurs seances de kine toujours rien et les medecins me disaient tas pas besoin de passer lirm ca ne va rien montrer. irm passe puis arthroscanner verdict fractures ostechondrales. je demande cest quoi le traitement a faire le mieux a savoir je veux reprendre le foot et je prepare aussi concours gendarmerie. injections de gel ou chirurgie. mon mail diagne.badara@yahoo.fr. merci davance

    RépondreSupprimer
  3. bonjour footballeur; une fracture ostéochondrale négligée se transforme presque toujours en un corps étranger intra articulaire il faut donc vous rapprocher de votre chirurgien traitant afin qu'il procède à un nettoyage minutieux de votre cheville et patienter un peux avant de reprendre toutes vos activités sportives.Dr Louis PALLURE

    RépondreSupprimer
  4. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer
  5. Bonjour Stéphanie; un ostéopathe ne peux rien faire sur une instabilité post traumatique du cou de pied; la seule chose à faire est de protéger votre cheville éventuellement avec une orthèse de type air cast puis de restabiliser votre cheville par une bonne rééducation; prenez rendez vous avec mes collègues de la Pitié Salpétrière si vous êtes sur Paris et tenez moi au courant. Dr Louis Pallure

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

      Supprimer
    2. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

      Supprimer
    3. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

      Supprimer
  6. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer
  7. Bonjour; vous me dîtes que vous avez une fracture du sésamoïde latéral (du côté du péroné); est ce une lésion traumatique ou une fracture de fatigue? vous ne précisez pas l'importance du déplacement des fragments (si peu ou pas déplacé, l'immobilisation est de 6 semaines; si déplacé il vaux mieux opérer et enlever le sésamoïde; ce peut être aussi un sésamoïde bipartita( le sésamoïde est fragmenté et ce peut être une simple inflammation = sésamoïdite de traitement simple par antiinflammatoires? compte tenu de la multiplicité des causes, vous auriez intérêt à consulter un chirurgien orthopédiste spécialiste du pied; si vous êtes sur Paris, je vous conseille le service d'orthopédie de la Pitié Salpétrière; tenez moi au courant. Dr Louis Pallure

    RépondreSupprimer
  8. Bonjour Kévin; vous ne me précisez pas la nature de votre fracture, mais en général les fractures du pilon tibial sont des fractures souvent complexes dont le pronostic est fonction de la qualité de la réduction qui doit être la plus anatomique possible et certaines fractures du pilon sont tellement éclatées (comminutives) que le chirurgien orthopédiste qui par définition est d'une grande habilité a du mal à les réduire convenablement;si votre fracture est consolidée, c'est déjà une excellente chose et après il faut vous en remettre à une bonne équipe de rééducateurs pour ne pas avoir de séquelles en particulier une raideur de la cheville et des douleurs; rapprochez vous de votre chirurgien si la reprise de la marche est douloureuse et mettez vous vite entre les mains d'un centre de rééducation fonctionnelle avec balnéothérapie et courage vous y arriverez. Tenez moi au courant. Dr Louis PALLURE

    RépondreSupprimer
  9. Bonjours dr Pallure, je reviens vers pour vous donnez des nouvelles suite a ma fracture du pilon tibial.
    Mon fixateur a ete retiré le 20 aout en ambulatoire, tous ces bien passer le chir est satisfait du déroulement de la consolidation, d'ailleurs celui-ci ma fais marcher au reveil sans trop de problème. Il semblé comptant de lui!
    Retour a la maison le jours meme, 3jours de forte douleur qui son passé.
    Je remarche avec une canne anglaise, jai encore une douleur qui persiste 2ou3 sur dix qui m handicap pas mal et ma cheville reste bien gonflé!
    Jai suivi votre conseil je suis ma reeducation en centre en plus du kiné qui viens le matin domicile cela m fait bien progressé!
    Je voulais savoir si il y a moyen de faire degonfle ma cheville et ou reduir la douleur un traitement ou des conseil car jaimerais pouvoir reprendre ma vie et cela me bloque pou le moment voila.
    Cordialement kevin barbosa

    RépondreSupprimer
  10. Ne soyez pas impatient Kévin, tout rentrera dans l'ordre avec une bonne rééducation à compter du mois d'octobre.Dr LP

    RépondreSupprimer
  11. Bonjour

    Fracture de la malleole externe le 8 fevrier 2013 en glissant sur une plaque deerglas.
    Platre 6 semaines et demi reprise d'appuis 3 semaines.
    Douleurs si marche plus de 10 min
    Juillet 2013 radio: pseudarthrose perone non consolide.
    Mi juillet operation: greffe de la crete iliaque vers malleole + une vis et une plaque maintenue par 6 autres vis
    De nouveau platee pedt 45 jours.... Depusi 10 jours je n ai plus de platre et j Ai l autorisation d appuyer lepied...
    Mais toujours mal des que je fais plus que quelques pas ( juste dans la maison tres peu de deplacements)
    Est ce que cela signifie que la greffe n a pas marche... Combien de temps avant de ne plus avoir mal en marchant a votre avis?
    En vous remerciant
    Helene

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Hélène;vous avez présenté une pseudarthrose de la malléole externe qui a parfaitement été traitée par ostéosynthèse et greffe; pour vous donner les meilleures chances d'avoir le moins de séquelles possibles : douleurs et raideur, il faut vous mettre entre les mains d'une bonne équipe de rééducation, soit en institution: centre de rééducation fonctionnelle (c'est ce que je vous conseille) soit avec un excellent kiné; quelque soit la solution choisie demandez conseil à votre médecin traitant ou à votre chirurgien; bon courage. Dr Louis PALLURE

      Supprimer
  12. Merci de vos conseils Dr Pallure. J'ai recommence la reeducation avec je pense un bon kine!
    Il m'avait conseille a bon escient de consulter mon medecin quand il a vu en juin que j'avais toujours des douleurs en marchant. C'est a ce moment que la pseudarthrose a ete diagnostiquee.
    Bonne soiree
    Helene

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour,

      Deux mois plis tard.... J ai suivi conscienseusemnt la reeducation chez le kine.
      Les douleurs au niveau de la fracture sont toujours presentes des que je marche un peu... J'ai l'impression qu 'il 'y a pas d'amelioration apres la greffe et ostheosynthese.
      J'ai rendez vous debut decembre avec le chirurgien + radio.
      ,ais j'ai bien peur que la pseudarthrose soit toujours la.
      Quelles sont les alternatives? Refaire une greffe... Ou attendre plus longtemps...?
      Ca fait maintenant 9 mois depuis la fracture et 4 mois depuis l'operation...
      J'aimerais pouvoir enfin "remarcher" normalelment!
      Merci poir vos conseils
      Helene

      Supprimer
    2. Hélène; il faut attendre la consultation auprès de votre chirurgien; d'ici là, continuez la rééducation avec votre kiné et allez régulièrement à la piscine. Dr Louis PALLURE

      Supprimer
    3. Merci de votre reponse.... Je vais nager regulierement, c est le seul sport que je peux faire actuellement.
      Bonne soiree
      Helene

      Supprimer
  13. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer
  14. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer
  15. Olivier Vernochet3 octobre 2013 à 21:59

    Bonjour Dr,
    Une chute en escalade (pied qui heurte verticalement un rebord à haute vitesse) a conduit à une fracture tibiale sans déplacement. Après 40 j. de plâtre, un scanner récent montre une fracture fermée du dôme astragalien et un enfoncement de l'extrémité du tibia (de l'ordre de 5-6 mm).
    La rééducation et des exercices assidus peuvent-ils permettre de "compenser" cet enfoncement ?
    Merci pour ce blog.

    Olivier V.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir Olivier; ces 2 fractures articulaires (enfoncement de l'épiphyse inférieure tibiale et fracture parcellaire du dôme astragalien), nécessitent un avis chirurgical et une réduction soigneuse; un traitement orthopédique par plâtre est insuffisant; de quelle région êtes-vous? Dr Louis Pallure

      Supprimer
  16. Olivier Vernochet4 octobre 2013 à 00:04

    Merci pour cette réponse rapide ! Je suis en région Champagne-Ardenne et suivi par un chirurgien spécialiste (le plâtre a été réalisé en urgence à la montagne) qui m'a indiqué 15 j. de pose du pied sans appui (bequilles) puis appui progressif et consultation dans un mois. Pas de kiné pour l'instant.
    Cet enfoncement est apparemment source d'arthrose. Est-ce effectivement probable ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Olivier; une fracture articulaire,doit toujours être parfaitement réduite et ostéosynthésée sous peine de complication à type de raideur douloureuse post traumatique sur cal vicieux; toutefois il faut toujours faire confiance à son chirurgien orthopédiste et c'est à lui qu'il faut vous adresser pour avoir les meilleurs renseignements et celui ci doit vous répondre très clairement; dans votre région, je connais un très bon chirurgien orthopédiste, le Dr Marc Raguet sur Chalon en Champagne et un excellent service de rééducation: celui du centre hospitalier de Bourbonne les Bains de Bertrand Morineaux; mais au préalable vous devez avoir l'accord de votre médecin traitant; bon courage. Dr Louis PALLURE

      Supprimer
  17. Bonjour,
    Il y a 2 ans j'ai eu une grosse fracture du naviculaire droit. Chute de forte hauteur mal réceptionné.
    Aujourd'hui j'ai toujours mal alors vu que j'arrive à Paris je me dis qu'il doit bien y avoir des médecins du sport qui traite des douleurs post traumatique ?
    Merci d'avance
    Adrien
    adrien.pilatrino@sfr.fr

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir Adrien; vous avez eu une fracture du scaphoïde tarsien droit; vous ne précisez pas la façon dont elle a été traitée : ostéosynthèse ou pas suivant l'importance du déplacement; sur Paris vous avez d'excellents médecins du sport qui vous conseillerons sur vos douleurs séquellaires; adressez vous de ma part et avec l'accord de votre médecin traitant au Dr Jacques Rodineau (adresse et téléphone dans l'annuaire) ou à la consultation de traumatologie du sport de la Pitié Salpètrière. Dr Louis PALLURE

      Supprimer
  18. bonjour,
    j'ai eu un accident de moto le 7septembre dernier, j'ai percuté une voiture sur tout le latéral car elle a coupée une ligne blanche, ma jambe droite à eté écrasée contre la voiture et la moto, et jai eu au pied droit:
    luxation des 3 premiers orteils (reduction des luxations le jour meme sauf pour les 2iem et 3ieme qui n'on pas bien était remis, jai du y retourner 2jours apres pour les replacer)
    fracture de la base des 3 premiers métatarse,
    fracture des 3 cunéiformes,
    multifracture du cuboide,
    fracture calcaneum,
    fracture malleole externe,
    un petit arrachement osseux du tibia au meme endroit.
    d'apres le chirurgien pas de chirurgie nécessaire car fracture non déplacé et pour le cuboide il prefere le laissé comme ça...
    6 semaines d'immobilisation, je commence juste la kiné,
    ma question:
    je suis plutôt sportif (muscu) et j'ai pas mal de loisir dont le paramoteur et les voyage en sac a dos, les 2 chirurgiens que j'ai vu ne peuvent me certifier que je n'aurai pas de séquelles.. pouvez vous me donner votre avis?
    qu'est ce que je risque?
    combien de temps vais je devoir attendre pour marcher correctement?
    je me doute que vous ne pouvez ma m'apporter de reponse claire sur la durée etc mais juste une tendance que je me fasse une idée...
    j'ai 33ans et j'ai encore pleins de chose à faire avec mes pieds

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. j'ai retrouvé le compte rendu du scanner le voila:
      - fracture non déplacé e de la molléole externe asociée à un arrachement du bord antéro-latéral de l'extrémité distale du tibia.
      -fracture multi-fragmentaire du cunéiforme médial avec deplacement de fragments osseux au niveau de l'articulation entre la base des deux premiers métatarsiens.
      -fracture non déplacé, articulaire, du cunéiforme latéral.
      -fracture articulaire de la base du 3ieme métatarsien en regard.
      -importante fracture multi-fragmentaire déplacée bi-articulaire du cuboide associé à une fracture multi-fragmentaire de la base du 4ieme metatarsien.
      -fracture du rostre du calcanéum.
      voila, en meme temps si vous pouviez m'eclairer sur ce qu'est le rostre du calcanéum, et une fracture déplacé bi-articulaire ( celle du cuboide)...
      merci d'avance pour votre message.
      cordialement,
      sébastien

      Supprimer
    2. Bonjour Seb, le rostre du Calcanéum est sa partie postérieure ( partie arrière); une fracture déplacée signifie que les fragments de par et d'autre de la fracture sont éloignés et auront du mal à consolider, si la fracture n'est pas réduite correctement et fixée par du matériel d'ostéosynthèse; enfin bi articulaire signifie que le trait de fracture est compris dans l'articulation et à 2 niveaux, ce qui signifie que c'est une fracture potentiellement grave par rapport à une fracture située en dehors d'une articulation. NB : Seb vous devez acheter l'ouvrage tiré de ce blog, il contient toutes les explications possibles et vous ferz une bonne action au bénéfice des enfants de notre école de rugby. Dr Louis PALLURE

      Supprimer
  19. Bonjour Seb; vous avez présenté un polytraumatisme du pied avec de nombreuses fractures heuresement non déplacées; vous avez été traité orthopédiquement et correctement par immobilisation plâtrée 6 semaines; c'est maintenant le temps de la rééducation; vous devez faire confiance à votre chirurgien et à votre kiné; ce dernier doit faire le nécessaire pour que vous n'ayez pas de séquelles à type de douleurs résiduelles et de raideur du pied; coome tous les sportifs, vous allez vous en tirer, mais il vous faudra bien écouter votre kiné; je suis persuadé qu'en début d'année prochaine, tout sera OK; je vous conseille parallèlement d'aller 2 ou 3fois par semaine à la piscine et ça ira encore plus vite.Bon courage. Dr Pallure

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. bonjour,
      merci beaucoup pour votre reponse rapide!
      on m'a parlé effectivement de la piscine et j'irai des que possible.
      si je me suis permis d'avoir un doute ou du moins de vouloir un 3ieme avis c'est que lors de l'accident on m'a juste traité pour une fracture de la malléole et que c'est suite à mon retour et mes douleurs qu'on c'est apercu des autres fractures..
      votre réponse me rassure, je vais passer une bonne journée!
      merci encore et bonne continuation

      Supprimer
  20. bonjour,
    le 22/082013 je suis tombée en me tordant le pied, une entorse de la cheville a été diagnostiquée guérie en 4 semaines mais persistaient des douleurs importantes au niveau de l'avant-pied, une radiographie réalisé le 31/08/2013 montrait une intégrité osseuse, devant les douleurs nouveau contrôle radio ce mercredi 6 octobre : fracture non déplacée des 2ème et 3ème métatarsien avec radio transparence accrue des corticales en regard. Quel traitement après 10 semaines de douleurs ? Merci pour votre réponse.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Anonyme; je ne m'explique pas bien la relation entre une entorse de cheville dont le mécanisme lésionnel est un mouvement de torsion du pied et une fracture des 2ème et 3ème métatarsien dont le mécanisme lésionnel est le plus souvent un choc direct, mais aussi le siège électif des fractures de fatigue. Veuillez vous référer à l'article sur les fractures des métatarsiens et vous verrez que dans les fractures non déplacées, le traitement est orthopédique par une chaussure de Barouk qui permet une décharge de l'avant pied; la consolidation est longue; avec l'accord de votre médecin traitant, choisissez un bon orthopédiste, et tout se passera bien, même si ça doit prendre un certain temps. Dr Louis PALLURE

      Supprimer
  21. Bonsoir,
    le 1er octobre je me suis blessée au niveau du pied qui est resté bloqué en faisant une course vers l'avant. Le service des urgences m'a fait une radio qui semblait ne pas révéler de fracture et il m'a laissée repartir avec une immobilisation de 10 jours et des anti-douleurs pour tout traitement. J'ai utilisé des cannes anglaises 6 semaines car mon pied douloureux et enflé ne me permettait pas de marcher. Depuis 15j je marche sans dérouler le pied et j'ai une douleur persistante. Au bout de ma troisième visite et de 8 semaines de douleurs mon généraliste m'a prescrit une scintigraphie. Je viens de sortir de celle-ci, effondrée et très inquiète car le médecin qui ne pas paru très clair me dit qu'il y a une fracture ou une fissure du 2ème cuneiforme ! Je n'ai pas encore le compte rendu. Cela fait 2 mois que je suis ainsi et je m'inquiète des séquelles. Pouvez-vous me dire ce que je dois faire, quel spécialiste dois-je rencontrer, .. ? Je n'en peux plus d'être mal soignée. Je précise que j'habite une petite ville dans un département qui se révèle un désert médical...

    RépondreSupprimer
  22. Bonsoir Anonyme; la scintigraphie est un bon moyen de dépistage, mais il n'est pas précis. Seul 1 Scanner pourra préciser si votre fracture du 2ème cunéiforme est déplacée ou pas; si déplacée il faut l'opérer car elle aura du mal à consolider; si non déplacée il faut vérifier qu'elle soit consolidée. Avec l'accord de votre médecin traitant, choisissez un bon orthopédiste qui à l'habitude de traiter les fractures du pied. En attendant allégez l'appui par des chaussures de Barouk et allez à la piscine 3 fois par semaine. NB: lisez bien le texte correspondant à votre fracture. Dr LP

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. bonsoir et merci pour votre réponse. Le généraliste que je consulte, au regard de la scintigraphie, réfute une fracture et donc la possibilité d'un déplacement. Il pense qu'il s'agit d'une fracture de fatigue (?) ou d'une fissure. Il ne pense pas me diriger vers un spécialiste mais je vais le faire sans sa prescription une fois que j'aurai récupérer les clichés. En effet, je ne comprends pas le rapport entre une fracture de fatigue et un choc traumatique. Qu'en pensez-vous ?Mes douleurs sont toujours intenses et je boite toujours, neuf semaines après cette "entorse" ! Souffrant d'une bronchite je n'ai pas encore mis en application vos conseils concernant la piscine.

      Supprimer
    2. Tout est dans ma précédente réponse. Dr LP

      Supprimer
  23. Bonjour,
    je vous adresse ce mail afin d'avoir quelques réponses...
    Au début de l'année 2012, en formation militaire, je me suis fracturée le calcanéum gauche. Comme j'ai forcé (course à pieds) le péroné est sorti de son axe et à l'usure le calcanéum droit à montrer des signes signes de fatigue.
    J'ai dut faire une scintigraphie, on m'a parlé de fracture de fatigue. Après 3 mois sur une chaise sans pouvoir marcher, j'ai repris la marche progressive, et 3 moi après j'étais de nouveau sur le terrain avec des séance de kiné pour mon genoux gauche et talon gauche..
    Aujourd'hui, je dois dire que ça ne va pas mieux. Je ne peux pas marcher plus d'une demi-heure sans ressentir de vive douleur au talon gauche. Je continu la course à pied mais après chaque course (jamais plus de 30MIN sans douleur), je le pye toujours après et suis obligée de reposer mes pieds pendant au moins une semaine.
    Je marchais beaucoup avant ça, beaucoup de marche en montagne, pas mal de course à pied et aujourd'hui je ne sais pas quoi faire ni vers qui me retourner pour ne plus souffrir et avoir une vie normale.
    j'ai besoin de conseils,s'il vous plait, je suis toujours en gendarmerie mais il n'y a pas un jour où je me lève en me demandant si se sera une bonne ou mauvaise journée..

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non vous n'avez pas une fracture de fatigue, mais une fracture post traumatique. Si vous avez toujours mal, il faut alléger l'appui si besoin en reprenant les cannes anglaises et préférer la piscine 3 fois par semaine ou le vélo, plutôt que la marche et surtout pas encore la course à pied. Dr LP

      Supprimer
    2. merci beaucoup pour votre réponse.
      Cela fait presque 2 ans, je suis en service, la fracture aurait dut être réparée depuis le temps. mes fractures se sont vraiment formée à l'usure, je ne suis pas tombée, je ne me suis pas mal réceptionnée, seul le martèlement de mes pieds sur le sol à chaque foulée. je porte en permanence des semelles orthopédiques. donc adieu chaussures et talon et les tongs. J'ai vraiment mis toutes les chances de mon coté pour ne plus avoir mal, c'est toujours le cas. deux années après, quand pourrais-je retrouver une mobilité normale? Quels sont les délais moyens pour une récupération totale?
      je vous remercie.

      Supprimer
    3. Je ne vous avez pas bien compris la 1ère fois; effectivement vous avez eu une fracture de fatigue du Calcanéum mais les principes sont toujours les mêmes, le calcanéum étant un muscle mal vascularisé (mieux quand même que l'Astragale) mais avec des zones très friables et il est important de respecter les temps de consolidation qui sont longs et la reprise d'appui qui doit toujours être progressive en se guidant sur les douleurs; pour le reste, il faut intégrer la piscine 3 fois par semaine dans votre planning d'entrainement et privilégier le vélo plutôt que la course à pied; toutes vos activités doivent obéir à 1 seul mot d'ordre, elles ne doivent pas entrainer de douleurs. Au besoin vous pouvez passer 1 scanner du calcanéum pour faire le point sur votre lésion. Bon courage Emma. Dr LP

      Supprimer
    4. Bien sur le calcanéum n'est pas un muscle mais un os du pied, vous avez sans doute rectifié de vous même. Dr LP

      Supprimer
    5. merci pour vos réponses docteur.
      je vais suivre vos conseils.
      Je vous souhaite une très bonne soirée.

      Supprimer
  24. Bonjour Dr Pallure,
    Je vous écris afin d'avoir quelques éclaircissements sur ma blessure et les suites.
    J'ai été victime d'un accident de parapente le 4 août 2013. Bilan fracture tassement de L1 et fracture du col du talus (astragale) non déplace. Opération le lendemain on m'a posé une vis à travers l'astragale. J'ai été immobilisé dans une bote en résine pendant 45 jours. J'ai commencé il y en environ 1 mois la rééducation avec un kiné donc pas d'appui pendant presque 3 mois. Aujourd'hui mon dos est complètement remis mais toujours pas ma cheville. Le kiné m'a conseillé de ne marcher aujourd'hui qu'avec 1 béquille et hier j'ai marché pendant un moment sans béquille pour la première fois. Jusque là l'évolution m'a semblé très positive. Cependant depuis 3/4 jours cela s'accompagne de douleurs que je noterai à 4-5/10 vers la fin de la marche. J'ai eu mal pour la première fois après ma dernière séance de kiné assez poussée. J'ai peu être aussi trop forcé en voulant marcher sans béquille.
    Je voudrais savoir si ces douleurs sont normales ou non car ma prochaine radio de contrôle avec mon chirurgien n'est prévu qu'au 19 décembre et je ne voudrais pas laisser une possible complication s'aggraver. Me conseillez vous la piscine? J'ai eu des avis divergents à ce sujet.
    Merci d'avance pour vos réponses et vos conseils. Je peux si vous le voulez vous transmettre tous les documents pré et post opératoires ainsi que mes radios de contrôle qui sont pour le moment bonnes d'après mon chirurgien.
    Quentin Petithomme

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non une douleur après la pose d'un plâtre, ce n'est pas normal. L'appui doit toujours être progressif. Je vous conseille d'alléger l'appui à l'aide de cannes anglaises et d'aller à la piscine 3 fois par semaine. Dr LP

      Supprimer
    2. Merci pour vos réponses. Je reprends mes cannes dès aujourd'hui et commence la piscine dès demain. Vous pensez donc que j'y suis allé trop fort en voulant marcher sans béquilles? Pensez vous également que le fait que mon kiné préconise une marche avec 1 seule béquille soit aussi trop précoce? J'ai vraiment très peur de faire des bêtises et compromettre mes chances de rétablissement donc je suis preneur de tous vos conseils... Pensez vous que je doivent demander un rendez vous plus précoce avec mon chirurgien pour vérifier que tout est ok?

      Merci de votre aide.

      Supprimer
    3. Bonsoir Quentin; suivez bien mes conseils et tout ira bien; les fractures de l'Astragale consolident lentement du fait de la vascularisation précaire et le délais de 3 mois est un délai moyen qui doit souvent être rallongé; si la reprise d'appui qui doit toujours être très progressive est douloureuse, cela signifie que la consolidation n'est pas encore acquise et il faut prolonger le béquillage; d'une manière générale, il faut toujours respecter la douleur et ne lâcher les cannes anglaises que si la marche est indolore; encore un peu de patience et tout devrait rentrer dans l'ordre; il n'est peut être pas utile de revoir votre chirurgien plus tôt, car il vous dirait sans doute la même chose. Dr LP

      Supprimer
    4. Merci beaucoup pour vos réponses docteur.

      Supprimer
    5. Bonjour Docteur,

      Suite à mes douleurs j'ai consulté un médecin du sport qui ma suspecté une algodystrophie confirmée aujourd'hui par une radio... Voilà qui explique mes douleurs. Je suis désormais un traitement calcium/vitamine D et anti-inflammatoire. Compte tenu de ce nouveau diagnostique avez vous d'autres ou de nouvelles recommandations? Puis-je espérer un rétablissement en moins d'un an? Y-a-t-il des contre indications sportive, notamment ski et moto (mes passions) ?
      Merci Docteur pour votre aide

      Supprimer
    6. Quentin, une algodystrophie est un diagnostic clinique; lisez bien l'article à ce sujet et aussi les chapitres consacrés à la douleur et soyez patient. Dr LP

      Supprimer
  25. Bonjour Dr Pallure, je me suis fracturé le rostre du calcaneum sur 8mm et non déplacée. J'ai fait un scanner après 3 semaines de platre, mais on ne voit aucune évolution pas même un début de cicatrisation est ce normal? Combien de temps dois je garder le platre? Quand pourrais je reprendre une activité normale? Les médecins que j'ai vu (urgentistes), ne m'ont rien précisé. Merci pour vos réponses.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le délai de consolidation d'une fracture du calcanéum est toujours long; vous devez toujours interroger votre chirurgien orthopédiste à ce propos; la reprise d'appui doit se faire progressivement et sans douleur; l'appui total ne doit pas se faire avant 90 jours et c'est à votre chirurgien de prendre la décision après contrôle par 1 scanner. Dr LP

      Supprimer
    2. Merci docteur pour votre rapide réponse.

      Supprimer
    3. Bonjour Dr Pallure,
      Je ne l'ai pas précisé mais il s'agit du rostre antérieur (bec avant) du calcanéum. Je me suis fait ça en faisant du Judo.
      J'ai vu un orthopédiste hier, qui m'a enlevé le plâtre après environ 4 semaines d'immobilisation. Il m'a dit que ce genre de fracture consolide mal ou pas du tout, et que cette partie du calcanéum est peu mobilisée lors de la marche. Il m'a prescrit une chevillière et des séances de kiné, et il m'a dit que je pouvais reprendre l'appui à l'aide des cannes anglaises. J'ai essayé, et je peux rester debout et m'appuyer sur ma jambe sans trop de douleur. Mais je préfère ne pas trop forcer et attendre la 6 eme semaine (même pour les séances de kiné). J’ai encore quelques petites douleurs même quand je suis assis et appuyé sur ma jambe, mais ça reste tolérable. (Le pied est encore un peu enflé au niveau des orteils).
      Est-ce que je fais bien d’attendre la 6eme semaine ? Est-il possible, s’il vous plait, d’avoir des conseils sur la marche à suivre dans les semaines qui suivent ? et est ce pas trop prématuré d'avoir retiré le plâtre?(encore quelques douleurs après l’avoir enlevé)
      De plus il m'a avoué ne jamais avoir vu ce genre de fracture (partie antérieur du calcanéum), avez-vous déjà eu à traiter ce genre de fracture?
      Merci d'avances pour vos réponses.

      Supprimer
    4. J'ai l'impression de me répéter; à partir du moment ou l'appui est autorisé par le chirurgien, la reprise d'appui doit toujours être progressive avec l"aide de cannes anglaises, en se guidant toujours sur les douleurs et en couplant tout ça avec 1h 3 fois par semaine de piscine. Dr LP

      Supprimer
    5. Merci docteur et merci pour ce blog.

      Supprimer
  26. Bonjour Docteur Pallure,
    Je me suis blessé le 8 décembre dernier en courant dans les sous-bois. Aux urgences, le bilan radiographique indiquait une fracture de la malléole externe. Le médecin urgentiste m'a posé une botte de résine en me disant qu'on pouvait éviter l'intervention chirurgicale. Mais le 17 décembre, après une deuxième radio et un RV chez le chirurgien orthopédiste, ce dernier m'a annoncé qu'il fallait opérer car en plus de la fracture de la malléole externe à deux endroits, il m'a parlé d'une entorse interne. Donc, le lendemain, il m'a posé une plaque et 6 vis. Il a pris cette décision après discussion avec mon médecin traitant qui n'était pas de l'avis du médecin urgentiste, sachant que je suis très sportif : marathonien, coureur de 100 km et triathète de longue distance.
    Il est prévu que l'on m'enlève la nouvelle botte de résine le 20 janvier et des séances de kiné sont déjà programmées.
    Ma principale inquiétude est de savoir si je pourrai retrouvé mon niveau et surtout quand ? Est-il possible de reprendre la course à pied avec une plaque et 6 vis ? Mon chirurgien me dit qu'on les enlèvera qui si ça me gène, mais qu'il est tout à fait possible de les garder. Il a l'air super confiant, car il m'a dit que l'intervention s'était très bien déroulée. Moi je suis plutôt paniqué, car même si j'ai 42 ans, envisager la vie sans sport et particulièrement sans triathlon, ça me rend terriblement anxieux et j'avoue que les journées sont extrêmement difficiles.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Jacky; votre lésion: fracture de la malléole externe + entorse grave du ligament latéral interne est à considérer comme une fracture bi-malléolaire et doit être traitée comme telle, c'est à dire traitée chirurgicalement; les suites sont habituellement simples si le temps de consolidation est respecté (pas avant 2 mois, au plus 3 mois) et en se basant sur les radiographies; suivez bien les recommandations du chirurgien et ne soyez pas trop impatient; vous devriez pouvoir reprendre le footing sans douleur ni raideur courant avril et retrouver votre niveau antérieur avant l'été. Dr LP

      Supprimer
    2. Bonjour Docteur Pallure,
      Suite à mon premier message au sujet de ma fracture bi-malléolaire, je reviens vers vous pour un complément d'informations. Hier le chirurgien m'a enlevé la botte de résine. Après avoir pris connaissance de la nouvelle radio, il m'a dit que la consolidation était en bonne voie, tout en me précisant que je ne devais pas faire d'appui au sol durant encore trois semaines.
      Ce matin, première séance de Kiné. Ce dernier a été étonné car mon pied est déjà bien mobile et la fonte musculaire du mollet n'est pas importante. Jusque-là, tout va bien. En revanche, quand je lui ai dit que j'étais marathonien, coureur de 100 km et triathlète de longue distance, il m'a répondu que pour la course à pied, ma cheville resterait probablement fragile et qu'il n'était pas certain que je puisse courir à nouveau sur de longues distances. J'avoue que ça m'a fait un choc. En effet, je souhaite courir à nouveau sur distance Ironman en juin 2015 ou 2016.
      Pensez-vous que si je compense la fragilité de ma cheville par une forte musculature du mollet et une remise à niveau progressive, je pourrai courir comme avant ? J'ai investi dans un appareil d'électrostimulation de grande qualité et je reprend la natation dans dix jours. Merci par avance pour me donner votre point de vue.

      Supprimer
    3. Rebonjour Jacky; suis heureux pour vous que tout se passe comme espéré: comme je vous l'ai déjà dit dans ma précédente réponse, vous allez reprendre le footing sans problème, courant avril (précédé par 3 séances de 1h de natation par semaine pendant 4 semaines dès maintenant, suivi de 4 séances par semaine de 2 heures de vélo d'appartement les 4 semaines suivantes). Avec ce programme là, à la fin de l'été 2014 vous allez retrouver votre niveau antérieur et pouvoir courir un marathon fin 2014 et recourir l'Ironman en 2015 et 2016. L'appareil d'électro-stimulation, me paraît inutile dans votre cas. Merci Jacky de faire un don aussi modeste soit-il à l'USAP Association. Dr LP

      Supprimer
    4. Bonsoir Docteur Pallure,
      Je vous remercie pour la rapidité et la qualité de vos réponses. Soyez assuré que je ne manquerai pas d'apporter ma contribution, d'autant plus que le rugby a été mon premier sport et est toujours l'un de mes préférés. Mon fils de 16 ans y joue d'ailleurs depuis 8 ans. Notre équipe 1ère (RACA) n'évolue pas au niveau de l'USAP bien évidemment, mais tout de même en Fédérale 1.
      Encore merci.

      Supprimer
  27. Bonjour,
    suite à un accident d'escalade, j'ai eu une fracture complexe de l'astragale avec luxation (on m'a dit que j'avais fait de la bouillie!). Ostéosynthésée le lendemain (2 vis, 1 broche). 2 jours après: syndrome des loges: opérée. 5 semaines de gouttière pour pouvoir faire les soins puis 8 semaines de plâtre avec interdiction de poser le pied.J'ai commencé la rééduc mi Octobre à raison de 4 fois par semaine.La fracture n'était toujours pas consolidée. L'orthopédiste m'a parlé d'arthrodèse si pas d'amélioration à 6mois de la fracture. scanner fin décembre: toujours pas consolidée! j'ai entendu parlé de prothèse d'astragale. Arthrodèse? Prothèse? Je ne sais pas quoi en penser! j'ai 30 ans et suis assez sportive! j'oubliais: je marche sans béquille depuis env un mois mais c'est assez vite gênant et douloureux! Pouvez-vous me donner votre avis svp? En espérant m'être bien expliquée!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour; vous avez présenté une fracture complexe de l'Astragale avec une évolution défavorable; à court terme, si la marche est douloureuse comme vous semblez l'affirmer, il faut soulager l'appui et reprendre les cannes anglaises à coupler avec 3 séances de piscine par semaine; ensuite il faut privilégier plutôt l'arthrodèse comme vous le propose votre orthopédiste. Dr LP

      Supprimer
    2. Merci pour votre réponse.

      Supprimer
  28. bonjour, suite à une fracture luxation du lisfranc après une chute dans l'escalier il y a tout juste 1 an traité par ostéosynthèse, eu injection arédia suite à mon algoneurodystrophie, pas repris le travail , en rééducation depuis mars 2013 j'aimerais savoir si j'ai des chances de récupérer un peu plus de mobilité ? car actuellement je me déplace avec une canne et boite et ne peux plus rien faire ...cela m'inquiète, merci de me rassuré

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour anonyme; rapportez vous au chapitre sur l'algoneurodystrophie dont l'évolution est longue mais qui finit généralement par disparaître et dont la prise en charge est bien codifiée. Si vous appréciez ce blog, merci de penser à faire un don comme indiqué, aussi modique soit-il. Dr LP

      Supprimer
  29. Bonjour, en juin 2013 j ai eu une fracture non déplacée de la malléole externe suite a une torsion. Ma cheville était plâtrée durant 7 semaines par la suite mon médecin m a interdit l appui pour une durée supplémentaire de 5 semaines enfin j ai terminé avec 2 mois de rééducation.
    Je viens de reprendre mon activité de pompier volontaire après la durée de repos préconisée par le médecin (7 mois). Depuis j ai participé à 2 séances de sport en salle, le lendemain j ai ressenti une douleur dans la cheville exactement a l emplacement de la fracture.
    Es que cette douleur est normale ou est elle provoquée car l os n est pas complètement soudé? Si oui y a t il un risque de fracture spontanée?
    Es qu un maintient de la cheville est préconisé (mon médecin dit que non)?
    Si oui quel type de maintient (chevillière ; chevillière ligamentaire ; strapping...) dois-je utiliser dans mon cas pour la pratique du sport et les interventions?

    Merci par avance
    Sinceres salutations
    Mathieu

    RépondreSupprimer
  30. Bonjour Mathieu; après tout ce temps, une fracture non déplacée de la malléole externe traitée orthopédiquement par immobilisation plâtrée pendant 12 semaines, ne devrait poser aucun problème; as t'on surveillé après la pose du plâtre la consolidation osseuse par des radiographies successives? la reprise d'appui après ablation du plâtre a t'elle était précédée d'une imagerie? en tous cas si votre cheville est douloureuse après 1 séance de sport en salle, vous devez interrompre ces séances et les remplacer par 1 heure de piscine 4 fois par semaine et peut être aussi alléger l'appui avec des cannes anglaises tant que vous n'aurez pas avec l'accord de votre médecin traitant, vérifier par un scanner l'état de votre cheville. Merci Mathieu de faire un don aussi minime soit-il à l'école de rugby de l'USAP Association. Dr LP

    RépondreSupprimer
  31. quels traitements pour une fissure du 3éme cunéiforme du pied
    plutôt chaussure de barouk ou plâtre?
    MERCI

    RépondreSupprimer
  32. Vous avez présenté une lésion osseuse du 3ème Cunéiforme du pied incomplète et non déplacée; son traitement est orthopédique et votre chirurgien vous a proposé soit une chaussure de Barouk (qui a ma préférence), soit une immobilisation plâtrée; le choix est fonction des habitudes de votre orthopédiste; quoiqu'il en soit, c'est une lésion bénigne qui guérit sans laisser de séquelle. Merci de faire un don aussi modique soit-il à l'USAP Association. Dr LP

    RépondreSupprimer
  33. Le diagnostic precis vient de mettre indiqué "fissure avec contusion osseuse du spongieux osseux tout autour du cunéiforme lateral avec petite reaction oedemateuse des parties molles du voisinage" pouvez m'indiquer en moyenne la durée du port de la chaussure de barouk pour ce type de pathologie.
    Merci

    RépondreSupprimer
  34. Je dirais au moins 3 semaines; mais c'est à votre orthopédiste de décider. N'oubliez pas de faire un don à l'Association. Dr LP

    RépondreSupprimer
  35. Bonjour je me suis fracturé la malleole externe de la cheville le 1er mai 2013 en faisant du football. J'ai eu 6 semaines de plâtre puis une trentaine de séances de kiné. Depuis, j'ai repris le football, mais je ressent toujours des douleurs aux parties molles de la cheville. Que celà peut il être ?
    Cordialement

    RépondreSupprimer
  36. Bonjour anonyme; il m'est difficile de répondre tellement ce que vous ressentez est extrêmement vague et peu précis et surtout sans avoir la possibilité de vous examiner; à plus de 9 mois de votre fracture malléolaire externe et 30 séances de kiné il est effectivement anormal de ressentir encore des douleurs; quelque part la prise en charge a été défectueuse, soit au moment de la reprise d'appui ou à celle des activités physiques, la progressivité n'a peut être pas été assez respectée. Le mieux pour vous est de vous astreindre pendant quelques mois à effectuer 2 à 3 séances par semaine de natation et autant de vélo d'appartement (au moins 1h par jour) et de glisser dans vos chaussures une semelle amortissante. Et s'il n'y a pas de problème de consolidation osseuse (éventuellement à revérifier par des radiographies), tout devrait rapidement renter dans l'ordre. Dr LP

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour, ma fracture était déplacée et un chirurgien me l'z réduite. Ils ont par la suite hesite à m'opérer, mais finalement non. J'ai l'impression que ma cheville est encore un peu de travers mais Le kiné m'a dit que non.( kiné d'un club de football professionnel). Cela fait 5 mois que j'ai repris le football, la douleur et la gêne sont supportables mais j'ai l'impression de ne pas avoir retrouvé toute l'amplitude de ma cheville, j'arrive moins à remonter mes.orteils que sur l'autre pied. Faut il que je retourne voir le kiné ?
      Cordialement.

      Supprimer
    2. Bonjour anonyme; il est difficile de vous répondre car vous ne précisez pas le siège de la fracture. Quoiqu'il en soit, une reprise sportive ne doit jamais être douloureuse et si c'est le cas, je vous conseille d'arrêter le football et le remplacer par 1 h de piscine + 1 h de vélo d'appartement,4 fois par semaine et ceci pendant 6 semaines. Quant à la perte de mobilité de votre cheville, il vous faut absolument la récupérer et quelques séances chez un bon ostéopathe seront alors nécessaires. Dr LP

      Supprimer
  37. Bonjour Docteur.
    Je suis danseur et le 23 janvier dernier , je suis tombe a l'entrainement a la reception d 'un saut . résultat entorse + fracture diaphysaire déplacée spiroide du 5eme métatarse pied gauche. après avoir vu un spécialiste, pas besoin d opérer car l ''os reste assez dans l alignement pour consolider tout seul sans ostéosynthèse . je prends de l'osteocynesine, de l'orocal, du silicium+ vitamine C en traitement oral, je ne suis pas plâtré ( urgentiste m a dit pour les sportifs haut niveau , pas de plâtre).
    Bref, je fais des ultrasons pulsés à faible densité sur la zone de fracture tous les jours 20 minutes. je voulais connaitre votre avis si cela apporte de réelles ameliorations concernant la cicatrisation osseuse??? et pensez vous que je puisse guérir en 5 semaines? ( j ai arrêter de fumer suite à la fracture) , merci d'avance.
    Julien.

    RépondreSupprimer
  38. Bonjour Julien; il faut se méfier des fractures spiroïdes des métatarsiens; elles sont en général instables et sont source de cals vicieux avec névrome de Morton secondaire; il vaux mieux les opérer chez les sportifs de haut niveau; s'il n'y a pas d'indication opératoire, il faut mettre une chaussure de Barouk qui mettra l'avant pied en décharge; en effet si l'on plâtre ce genre de fracture, l'enraidissement après ablation du plâtre est tel que l'on n'arrive pas à récupérer la mobilité; bonne chance Julien vous pratiquez la danse, une activité artistique magnifique. Dr LP

    RépondreSupprimer
  39. Bonsoir j ai eu fracture externe de la malléole depuis bientot 15 mois suite a une chute dans l escalier et ostheosyntesé . mais fracture est survenu sur un pied avec un équin sévère de 30% a ce jour je fais trois séances de kine par semaine on a retrouver après une scintigraphie osseuse depuis juin 2013 une algodystrophie un contrôle fait en janvier 2014 laisse toujours apparaitre l algo en phase chaude , je voudrais savoir ce qui fait au a mon réveil le matin impossible de marcher je pends une canne et que j ai douleurs qui persistent et présentent 24\24 je ne sais plus quoi faire !!
    J ai même des douleurs au tendon d Achille et a la voute plantaire .
    Pour l algo j ai eu des injections de la calcitronine et aussi des électrochoc.
    Sinon l opération de la fracture c est très bien passée.
    Si vous pouvez m aider a soulager ma douleur je vous remercie a l avance pour tout .

    RépondreSupprimer
  40. Bonsoir Ariane; l'algo- neuro-dystrophie est une pathologie que nous autres médecins de médecine physique et réadaptation connaissons bien. Je vous recommande de la patience car elle finira par disparaître, mais aussi de consulter l'article du blog consacré à ce délicat sujet et ceux consacrés à la douleur et de vous rapprocher avec l'accord de votre médecin traitant d'un bon service de rééducation fonctionnelle et il en existe d'excellents un peu partout dans toutes les régions. Dr LP

    RépondreSupprimer
  41. je suis à deux mois d'une fissure du cunéiforme latérale diagnostiqué de puis un mois et traitée par 3 semaines de chaussure de barouk. néanmoins depuis deux semaines je n'ai plus la chaussure de barouk et j'ai des difficultés à l'appui, des douleurs au niveau du medio-pied et une boiterie.
    pouvez me dire si cette symptomatologie est habituelle et se règle avec de la kinesithérapie
    merci

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La réponse est évidente, toute reprise d'appui doit s'accompagner par une absence de douleur; vous devez avoir un problème de consolidation non acquise et le mieux est de vous rapprocher de votre orthopédiste qui vous conseillera sans doute de prolonger le port de la chaussure de Barouk pendant 2 semaines + piscine à raison de 3 séances par semaine d' 1h. Dr LP

      Supprimer
    2. Bonjour
      Je viens de voir l'orthopediste qui sans nécessité de faire une radio conclut que ma boiterie est liée à la position de mon pied lors de la marche car je compense en appuyant que sur mon talon et que la consolidation doit être effective depuis ce délai et qu'il s'agit de douleurs résiduelles donc il m'a prescris piscine et 15 seances de kine ces douleurs par ailleurs n'augmentent pas
      Cependant je m'inquiète vraiment car depuis le début le diagnostic n'était pas visible sur trois radios et j'ai du insister pour me faire une irm
      Pensez vous que je devrais Faire Une Radio Pour Vérifier la consolidation Car De Plus Je N'ai Jamais Eu Vraiment De Douleurs Sur Le Coup De Pied Mais Plutôt Sur Le Côté Du Pied
      Je vous remercie

      Supprimer
    3. Bonjour dj; vous devez vous en tenir aux recommandations de votre orthopédiste, il est le mieux placé pour répondre de manière spécifique à vos problèmes post traumatiques; n'hésitez pas à le revoir à la fin des soins si votre étât n'est encore pas satisfaisant.
      Dr LP

      Supprimer
  42. Bonjour, suite à une chute sur terrain détrempé au paintball, j'ai une fracture de la maléolle externe gauche non déplacée depuis 3 semaines maintenant.. J'ai eu droit à une visite par semaine pour vérifier que la fracture ne s'était pas déplacée entre temps sous plâtre sinon il fallait opérer. La fracture n'ayant pas bougée, je n'ai pas été opéré et on m'a donc changer le plâtre pour un résine. Je n'ai aucune douleur. Cela dit je me pose quelque questions au sujet des ligaments, auxquelles Le médecin qui me suit a à peine répondu, étant resté très évasif, et les erreurs qu'il a commise ( comme me laisser repartir des urgences le jour de ma fracture sans prescription d'anticoagulant...ce que mon médecin traitant a qualifié de scandaleux) font que je n'ai aucune confiance en lui. Donc: Comment savoir si mes ligaments ont été touchés? Comment se fait-il qu'ils n'aient pas vérifié aux urgences et en consult?Cela est il visible sur simple radio? Une fracture de la maléolle est elle forcément toujours accompagnée de rupture de ligaments?Je ne voudrais pas avoir de mauvaises surprises plus tard. Merci par avance.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour; vous avez raison de vous inquiter; en effet une fracture isolée de la malléole externe peut s'accompagner d'une rupture du ligament latéral interne (équivalent alors d'une fracture de la malléole interne et qui doit être traitée comme telle), mais aussi d'une lésion des tendons péroniers latéraux: avec l'aide de votre médecin traitant consultez un bon orthopédiste pour éliminer ces associations lésionnelles potentielles et posez lui toutes les questions qui vous tracassent. Dr LP

      Supprimer
    2. merci pour votre réponse, vous pouvez ignorer l'autre message du coup, j'ai cru que mon 1er message n'avait pas été enregistré. Je vais consulter. Merci.

      Supprimer
    3. Simple précision docteur, une lésion ou rupture de ligament ne devrait elle pas s'accompagner de douleurs? et est ce fréquent? je ne manquerais pas de poser toutes ces questions à un orthopédiste mais par chez moi, les rdv sont longs à obtenir...Merci

      Supprimer
  43. Bonjour Dr Pallure,

    Je me permets de réécrire car mon premier message a disparu. Victime d'une fracture de la maléolle externe gauche non déplacée il y' a 3 semaines, j'ai été suivie chaque semaine (radio+consult) afin de vérifier si la fracture s'était déplacée entre temps. Cela fait 3 semaines et la fracture n'ayant pas bougée, j'ai échappé à l'opération et on m'a changé de plâtre (résine) hier. Cela dit je me pose quelques questions sur les ligaments, n'étant pas expert. Le médecin qui me suit est incapable d'apporter une réponse claire, et j'avoue que ma confiance en lui n'est pas au plus haut depuis qu'il m'a fait ressortir des urgences sans prescription d’anticoagulant! (il s'en est excusé depuis..) Je précise que je n'ai quasi aucune douleur et que d'après lui, tout évolue très bien( bien que la fracture est encore bien visible sur les radios)
    Comment savoir si mes ligaments sont touchés (je n'ai au que de simples radios)? Une fracture de la maléolle externe est elle forcément associée à une rupture de ligaments? Est ce qu'un ligament se répare tout seul sous plâtre?
    Est il possible de le déceler avec de simples radiographies?
    Etant très sportif (tennis, muscu, natation)récupère t-on totalement en temps normal?
    Désolé pour toutes ces questions, mais j'avoue que j'ai lu tout et son contraire jusque ici, et je suis un peu perdu.
    Merci par avance, et merci pour ce blog.

    Marc.

    RépondreSupprimer
  44. Je complète votre demande d'infos: le meilleur moyen de savoir si un ligament est lésé est l'examen clinique que l'on peut toujours compléter par des radiographies dynamiques ou une échographie. Un nligament lésé peut parfaitement cicatriser sous plâtre et les délais de cicatrisation vont de 3 à 6 semaines suivant la localisation; une fois la cicatrisation obtenue avant de reprendre toute activité physique il est recommandée de faire une dizaine de séances de kinésithérapie pour relancer la proprioception (système d'alerte qui permet d'éviter les récidives); si après un traumatisme ligamentaire vous n'avez pas de douleur et à condition d'avoir respecté le temps de cicatrisation qui est variable et relancé la proprioception, vous pouvez vous considérer comme guéri. Dr LP

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ok Docteur, décidément on a du mal à se synchroniser. Je vous remercie pour ces renseignements.Merci pour votre blog, très utile pour les personnes ayant des difficultés à obtenir des rdv rapides. Cordialement. Marc.

      Supprimer
  45. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  46. je comprends, merci docteur pour toutes ces précisions.
    Marc.

    RépondreSupprimer
  47. louis pallure19 mars 2014 15:19
    Marc une dernière réponse à votre question de savoir si un ligament lésé est douloureux; je réponds en principe oui mais pas toujours il peut y avoir des exceptions, par exemple en cas de polytraumatisme ou de mal au dos, des lésions associées ou secondaires peuvent passer inapperçues et se révèlent tardivement une fois que la lésion principale est stabilisée; il y a aussi des individus qui ont un seuil de résistance à la douleur très élevé et aussi certaines lésions d'emblée très douloureuses, deviennent spontanément indolores (je pense à la rupture du tendon d'Achille); dans ma longue carrière j'ai même vu un jeune homme de 20 ans ayant volé une voiture, poursuivi par la gendarmerie, avoir un accident et se fracturer le fémur et s'enfuir à travers champs et ne venir que le lendemain à l'hôpital faire traiter sa fracture. Une explication à tout ceci les centre nerveux et les voies de la sensibilité dont la douleur fait partie sont répartis de manière inégalitaire voire n'ont pas de représentation cérébrale (se rapporter aux articles sur la douleur) , si bien que la douleur en provenance d'une zone non ou peu représentée dans le cortex cérébral peut être absente ou se projetter à distance de leur lieu d'origine (beaucoup de douleurs ressenties au niveau des épaules ont par exemple leur origine dans les viscères: vésicule biliaire, ovaires, rate etc voir l'article sur les fausses épaules douloureuses). Dr LP

    RépondreSupprimer
  48. Bonjour,

    Suite à un accident de moto, j'ai eu une lésion au métatarse 2 et 3 du pied droit. J'ai eu un plâtre pendant six semaines plus de la kiné après pendant 9 séances. J'ai recommencé le mini foot mais j'ai toujours une petite douleur lors de la frappe du ballon. Pouvez-vous me dire après combien de temps je pourrai recommencer à jouer normalement?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Toute reprise sportive doit se faire sans douleur; arrêtez le foot 15 jours, remplacer le par 3 séances par semaine de piscine et consultez 1 bon ostéopathe pour bien décoapter les différents os du cou et du médio-pied et tout va s'arranger très vite. Dr LP

      Supprimer
  49. bonjour Dr Pallure

    je me présente guillaume , j'ai 20 ans et je pratique une activité physique très intensive ( 24h de sport / semaine ).Mes sport sont fort variés ( natation , sauvetage aquatique , basket-ball , VTT , footing = 10km min , et musculation )

    Je vous explique mon problème suite a un match de basket-ball je me suis fait une entorse en inversion durant laquelle j'ai ressentie un craquement.
    après de nombreuses radios et échographie le diagnostique est le suivant,

    Radios: - L'examen retrouve la présence d'un arrachement à la partie inférieure de la malléole fibulaire correspondant à une atteinte d'un ligament fibulo calcanéen ( arrachement de 3 mm)
    - a la face latérale du talus on notera une image radio opaque estimée a 7 mm correspondant a un petit os surnuméraire pouvant expliquer l'image échographique
    - après RAS

    pour ce qui est de l'échographie :
    - on met un net épaississement du ligament Talo fibulaire antérieur qui mesure une dizaine de millimètres d'épaisseur, d'échostructure hétérogène, mal limité .
    - Le ligament calcanéo fibulaire est mal visualisé.

    prescription: 4 semaines d'immobilisation dans un plâtre en résine , suivis de séances de kiné rééducatives,

    Mon soucie étant que suite a l'entorse ( 1 jours ou 2 après ) aucune douleur , juste un très gros œdème.
    et le jour de mon entré aux urgences par contre aucune douleur durant les geste d'Ottawa et j'ai réussi a faire plus de 5 pas suite a la demande du médecin généraliste

    Mes questions: Est-ce grave ? sachant que dans environ 1mois édemie je passe des tests drastiques de sélection physique pour la marine nationale.
    Pourquoi je n'ai absolument pas la sensation de douleur juste celle d'une gène a cause de l'œdème?
    et il s'agit d'une entorse cheville gauche ( faite le 12 mars 2014) , immobilisation le 14 mars et j'en suis a ma 8èmes entorses pour cette cheville.

    Qu'en pensez vous ?

    merci de votre compréhension.
    Dans l'espoir d'une réponse.

    guillaume

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Guillaume; vous avez une cheville gauche instable avec entorses à répétition (la toute dernière avec avultion de la pointe de la malléole externe), vraisemblablement sur laxité chronique. La seule conduite à tenir et la plus raisonnable, est une intervention de stabilisation chirurgicale de cette cheville par ligamentoplastie des faisceaux antérieur et moyen; avec l'accord de votre médecin traitant, consultez vite un bon orthopédiste en sachant que dans 45 jours, vous ne serez pas apte à passer les tests physiques (cette intervention aurez due vous être proposée il y a bien longtemps). Dr LP

      Supprimer
    2. Merci de votre avis
      La laxité chronique a souvent étais diagnostiqué.
      par contre l'on ne m'a jamais proposé cette intervention pour cause que je suis très sportif et que musculairement je pouvais compensé et justement j'ai eut beaucoup d'entorse durant ma période de basket-ball et jamais dans les autres sports et ma dernière entorse sur cette cheville remonte a il y a maintenant 5 ans.
      donc tous vos confrères médecins que j'ai consulté m'ont tous dit de stopper tous sports de ce genre ( basket-ball , foot-ball, volley, etc )
      Et qu'une intervention n'étais cas faire en cas de dernier recours car si intervention chirurgicale je ne pourrais plus prétendre a des métiers du style militaire,
      par contre tous m'ont conseillé de faire du sport avec une chevillière car j'ai un syndrome léger de "tiroir".

      Si je devais envisager une intervention chirurgicale cela consisterait en quoi ? et a un arrêt de sport pour quel durée ?

      Et quel serait les risques si je refusais l'intervention chirurgicale ?
      car malgré ma laxité à la cheville gauche, diagnostiqué il y a plus de 5 ans, j'ai toujours put faire des sport relativement intensif sans aucune douleurs n'y entorse ,( jet-ski , zoodiac , sauvetage sportif du coté de anglet , surf , sauvetage aquatique avec palmes, longue course dans les dunes de sable ) je suis sauveteur en mer.

      merci encore du temps que vous me consacré pour répondre a mes inquiétudes

      Supprimer
    3. Guillaume, vous vouliez un avis et je vous l'ai donné. Dr LP

      Supprimer
  50. Bonjour
    Suite à fissure du cunéiforme latérale depuis le 8 janvier 2014. Je présente toujours des douleurs au niveau du coup de pied et de la voûte plantaire. Malgré les séances de kinésithérapeute que j'ai effectué. Cela m'empêche de courir et de marcher correctement puisque je boîtille constamment. Les douleurs ne sont pas présentes sans appuis mais constamment lors de la marche quant je prend appui sur ce pied et je redemarre sur la pointe des pieds
    Pouvez vous me donner votre avis
    Merci

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour DJ; comme après toute fracture; la reprise d'appui doit toujours être indolore; comme ce n'est pas le cas; il faut soulager l'appui en reprenant les cannes anglaises pendant 15 jours et arrêter la course à pied qu'il faut remplacer par 1h de piscine 3 fois par semaine. Si après 15 jours, l'appui est toujours douloureux, il faut revoir votre médecin traitant et prescrire une imagerie adaptée pour essayer de comprendre pourquoi vous avez toujours mal. Dr LP

      Supprimer
  51. Bonjour,
    J'ai eu une fracture de la base de 5eme metatarse. 5 semaines de platre et pas d'evolution et meme aggravation.
    1 chirurgien ortho me dit operation par cure de pseudarthrose pour mi mai et 1 autre me dit de marcher sur mon pied puis de refaire une radio de controle dans 1 mois et si pas de debut de consolidation operation.
    Je dois dire qu'avant j'avais une fracture de fatigue au meme endroit 3 mois avant.
    Je suis ancien sportif de haut niveau et maintenant educateur sportif donc j'entraine tout les jours.
    J'ai un arret de travail mais pensez vous que je peux retourner au travail avec une chaussure barouk en attendant l'operation ou au pire une meilleur evolution.
    merci de votre reponse et de votre avis concernant ma fracture.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Ghislain, vous auriez du poser votre question en bas de l'article consacré aux fractures des métacarpiens et des sésamoïdes du gros orteil et lire attentivement l'article. Quant à votre question, il est difficile d'y répondre dans la mesure ou 2 chirurgiens ont donné 2 avis différents alors qu'ils vous ont examiné. Alors ne pouvant pas vous examiner, je vais m'exprimer en général: on ne peux à priori parler de pseudarthrose que sur un aspect clinique et radiographique bien précis (rapportez vous à l'article sur la consolidation osseuse); dans votre cas 1 délai de 6 semaines est trop limité, il s'agit vraisemblablement d'un retard de consolidation. En ce qui concerne les fractures de fatigue, ces dernières concernent très très peu le 5ème Méta (surtout les 2°, 3°et 4° Méta) et touchent non pas la base, mais la diaphyse; donc on peu exclure une fracture de fatigue. Ensuite dans une fracture de la base du 5ème Méta, les chirurgiens du sport opèrent volontiers d'emblée les sportifs de bon niveau. Voila tout ce que je peux vous dire. Mais chaque cas est 1 cas particulier et il faut faire confiance aux chirurgiens. Dans votre cas précis il y a des arguments pour vous opérer rapidement, puisque vous êtes très sportif et de l'autre si c'est un retard de consolidation, avec des chaussures de Barouk et 1 délai supplémentaire, cela peut suffire. Dr LP

      Supprimer
  52. Merci docteur!
    J'arrive à marcher mais avec une toute petite pointe et mes semelles orthopedique.
    C'est vraiment bizarre et pourtant, je suis bien fracturé sur la base du M5.
    Je vais donc attendre pour voir début Mai, si un début de consolidation arrive.
    J'espère pouvoir reprendre une activité physique car cela dure depuis pas mal de temps déja mai 2013.

    RépondreSupprimer
  53. Bonjour Docteur

    J'ai eu un accident de la circulation en date du 27 février (renversée par une voiture) les conséquences ont étés fracture déplacée du calcanéum et une fracture bimaléollaire j'ai été opérée le 10 mars mais étant diabète avec de l'arthrose et de l'ostéoporose le chirurgien n a pas remettre l os complétement à sa place. Depuis cette date, je suis platrée et je souhaiterais avoir votre avis sur ma convalescence et sur la suite que cela peut prendre

    Merci par avance

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir Anne, vous avez été opérée (sans une réduction parfaite du déplacement, ce qui laisse augurer d'une consolidation qui va demander du temps avec risque de pseudarthrose) et plâtrée suite à un grave traumatisme du pied. Il faut déjà attendre que vos fractures consolident convenablement et ensuite votre chirurgien fera pour le mieux en fonction aussi de vos antécédents d'ostéoporose et d'arthrose. Dr LP

      Supprimer
    2. Bonjour Docteur,

      Je souhaiterais avoir votre avis, suite à un saut pour m'éjecter de mon cheval qui avait pris peur, je me suis réceptionnée sur les pieds et surtout sur l'extérieur du talon droit. Dans l'immédiat, impossible de prendre appui sur le talon, mais ok sur la pointe du pied. J'ai pu conduire pour rentrer chez moi. Je suis donc aller aux urgences pour écarter une possible fracture du talon, les radios ne montraient rien de probant mais un hématome sur l'extérieur du talon et sous la maléole, laissait penser au médecin urgentiste à une facture du calcaneum. J'ai donc été placé dans une résine avec demande de contrôle par scanner au plus vite. Celui ci a écarté la facture du calcaneum, mais a fait apparaître une " possible fracture arrachement du 1er cunéiforme". La radiologue n'est pas sûre, mais le médecin urgentiste qui m'a revu a confirmé une fracture et m'a remise sous résine pour 3 nouvelles semaines. Mon médecin qui a eu le rapport du scanner n'est pas convaincue d'une fracture. Je précise que je n'ai ressenti de douleurs qu' en appui sur la talon, aucune douleur en bougeant les orteils, aucune douleur en appui sur la pointe du pied depuis le plâtre. Se peut il qu'il n'y ai eu qu'un hématome dû au choc, et dans ce cas la combien de temps faudrait il pour qu'il se résorbe? J'en suis à 3 semaines de résine sur 4, je dois passer une radio le jour d'enlèvement du plâtre, mais si rien n'a été vu sur les 1ères que peut on en espérer à ce stade ?
      En 4 semaines d'immobilisation fait il envisager une grosse rééducation de la cheville ?
      Merci de vos réponses.
      Bien cordialement.
      Aurélia T.

      Supprimer
    3. Bonjour Aurélia; pas facile de vous répondre sans examen clinique et sans l'imagerie; cette dernière est indispensable au diagnostic positif. Si l'impact a été sur le talon, difficile d'imaginer que ce soient les cunéiformes qui ont été fracturés et puis vous auriez des problèmes d'appui sur l'avant pied. Avec l'accord de votre médecin traitant, je vous conseille de consulter un chirurgien orthopédiste qui lui fera la différence. Dr LP

      Supprimer
  54. Bonjour
    et merci de votre réponse qui confirme ce que je pensais.
    Effectivement mon médecin a demandé que je consulte un orthopédiste par la suite.
    Quand à l'immobilisatiin de 4 semaines, pensez vous qu'une grosse rééducation doivent être envisagée, sachant que le mollet a subit une belle fonte musculaire ?
    Bien cordialement.
    Aurélia.

    RépondreSupprimer
  55. J'ai bien peur Aurélia que votre mollet reste asymétrique au niveau volume; par contre ce que vous pouvez espérer récupérer en travaillant, c'est la force musculaire (quelques séances de kiné suffiront pour vous guider; ensuite tournez vous vers la musculation naturelle: vélo, randonnées en montagne. Dr LP

    RépondreSupprimer
  56. Bjr Dc. Fracture malléole externe (type weber) au cours d'une sortie en roller. Ostheosynthése le 22 avril avec plaque et vis. L'ortho me demandait 6 semaines de béquilles sans charge sur le pied droit. Moins de 4 semaines après opération je peux marcher sans douleur. Juste un petit gonflement de la cheville en fin de journée. Dois je me contraindre a ne pas marcher sans béquilles encore 2 semaines ou puis je continuer la marche si je n'ai pas mal?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Flo, suivez bien les recommandations du chir; vous pouvez toutefois aller à la piscine 3 fois par semaine , pendant 1 heure de temps et pendant 4 semaines. Dr LP

      Supprimer
  57. Bonjour Docteur,

    J'ai une fracture sur la malléole externe le pied du bas du péroné le 11 mai , après avoir été au urgence le médecin a pris la décision de le mettre dans une botte de marche.
    J'ai un rdv avec l’orthopédiste dans 2 semaines le 2 juin , aujourd'hui dès que je me mets debout j'ai une douleur très intense .
    Pour ma part je pense c'est les hématomes qui me font souffrir. Est il préferable que je consulte mon médecin traitant.
    Merci de votre réponse .
    Philippe

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Une fracture de la malléole externe nécessite de ne pas s'appuyer sur la cheville fracturée et de marcher avec 1 paire de béquilles pour 1 durée que fixera l'orthopédiste. Dr LP

      Supprimer
  58. Bonjour Docteur,
    Le 29 octobre 2013 chute avec torsion cheville fractures peroné tibia malléole. En séjour à l'étranger le lendemain 30 octobre operation et pose de plaque avec vis à l'exterieur du pied et vis côté malléole intérieure. Ne connaissant pas la langue du pays je me laisse donc operer. 3 mois et demi sans poser pied à terre puis réeducation 2 mois. A ce jour je marche sans béquilles (7 mois et demi plus tard) mais grosse douleur cheville. Je vais rentrer dans mon pays dans un mois où bien sur je vais aller consulter chirurgien orthopedique mais j'aurais voulu savoir si après ablation du matériel osteosynthese la douleur à la marche sera t'elle moindre voire disparaitre ? Un grand merci pour votre réponse car cela est très douloureux.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Docteur,
      J'aurais aimé avoir votre avis sur la question posée. Bonne journée.

      Supprimer
    2. mon adresse mail jpfverstraetengulekers@hotmail.com

      Supprimer
    3. Bonjour; une fracture bimalléolaire est une urgence chirurgicale qu'il faut vite opérer sous peine de difficultés en per opératoire; ceci étant posé, les douleurs s'estompent relativement vite et la cheville redevient indolore dans des délais variables mais jamais supérieurs à 45 jours et l'ablation du matériel sauf si plaque et vis ont été mal posées ne changera rien; consultez vite un bon orthopédiste dès votre retour. dr LP

      Supprimer
    4. Un tout grand merci pour votre réponse.

      Supprimer
  59. Bonjour Doc, suite a une chute d'environ 3 m d'escalade le 2 juin, j'ai une fracture de l'astragale . botte platrée sans pose de pied pendant 45jours . Le probleme est que je pars au Japon pour un stage de 3 mois, pile au bout de ces 6 semaines...
    (je ne peux pas annuler ) , pensez vous que je pourrais commencer a "poser" le pied, et donc demander de porter une botte de marche?
    pour la reeducation, combien de temps pour une fracture de ce type?
    merci de votre réponse .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir; si on vous a plâtré, c'est que votre fracture est relativement peu grave et à faible risque de complications. Toutefois l'Astragale étant un os fragile, n'essayez pas de brûler les étapes surtout à la reprise d'appui qui doit toujours être très progressive et se faire sans douleur. Prévoyez dès l'ablation du plâtre 3 séances de piscine par semaine pendant 1 mois. si vous respectez bien ces consignes de prudence, après le 3ème- 4ème mois, tout sera rentré dans l'ordre. Dr LP

      Supprimer
    2. Merci por votre réponse! Je suis deja plus rassurée.

      Supprimer
  60. Bonsoir Docteur,
    Je suis un footballeur sénégalais résidant à Dakar(Sénégal).au mois de février dans un match de foot j'ai eu une fracture de la malléole interne à trait horizontal et par la suite j'ai été opéré en me mettant une broche dans le pied + un plâtre et interdiction de prendre appui sur le pied pendant 60 jours.Un jour je me rends a l’hôpital pour une visite de contrôle et mon médecin me fait savoir que tout se passe bien et que je peux marcher en éliminant une béquille et c'est ce que je fis douloureusement au début et 1 mois après je me rends encore à l’hôpital pour une autre visite de contrôle et là on me fait savoir que la fracture ne s'est pas consolidée et qu'il fallait une 2iéme intervention pour la réparer et que j'avais une pseudarthrose.Je n'avais que mes yeux pour pleurer parce-que je croyais que tout se passait bien et que j'allais bientôt guérir.Bon j'accepte la deuxième opération qui s'est fait le 30/05/2014 et là on ne me met pas de plâtre mais encore des broches dans la cheville et juste un bandage pour les pansements au niveau de la cheville et encore interdiction de prendre appui sur le pied tout en marchant avec des béquilles..Et ma question est de savoir est-ce que je pourrai un jour recommencer à jouer normalement au foot? Et si c'est Ok combien de temps cela va prendre pour que la fracture se consolide? Parce-que là vraiment j'ai perdu tout espoir et j'ai vraiment peur que le 1ier scénario ne se reproduise..Merci & Cordialement.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Paptee; votre demande est intéressante à plusieurs titres: d'abord sur le plan diagnostique, une fracture de la malléole interne (rare), doit toujours faire rechercher une rupture du ligament latéral externe associée et dans ce cas là, il faut considérer l'ensemble comme une fracture bi-malléolaire. Ensuite une fracture de la malléole interne se traite chirurgicalement non pas avec des broches, mais par une vis de compression, ce qui permet une bonne stabilisation du foyer de fracture. Ensuite on ne peut parler de pseudarthrose du foyer de fracture qu'au
      delà de 5- 6 mois de non consolidation de la fracture et en présence de signes cliniques et radiographiques bien spécifiques. Ensuite une pseudarthrose se traite par avivement chirurgical des berges de la fracture + 1 greffon iliaque. Avant de pouvoir dire si vous pourrez rejouer, assurez vous auprès de votre chirurgien orthopédiste ou auprès d'1 autre chirurgien orthopédiste qualifié (dans le service d'orthopédie-traumatologie du CHU de Dakar) que votre lésion a été prise en charge correctement.
      A ce propos, je vous conseille de lire attentivement 1 autre article de ce blog sur les processus de réparation osseuse et le traitement des fractures que vous trouverez dans le chapitre 4 consacré à la traumatologie générale.
      Dr Louis PALLURE

      Supprimer
    2. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

      Supprimer
    3. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

      Supprimer
    4. Bonsoir Docteur,Merci de votre réponse que j'ai lu attentivement et à vrai dire je comprends un peu plus.Avant hier j'ai fait une visite de contrôle en consultation externe et le médecin n'a même pas pris le soin de me rassurer & encore moins de me fournir d'amples informations.Mais ce qui me tourmente dans tout cela est qu'on m'a parlé de Pseudarthrose juste 2 mois après ma première intervention alors que c'est en ce mois de juillet que j'entrerai dans mon 6iéme mois.Au niveau du pied (cuisse et mollet)ou j'ai subi l'intervention est devenu mince.Et d’après vos infos franchement je commence à perdre confiance en mon Orthopédiste et je serai vraiment ravi que vous me mettiez en contact avec un spécialiste au niveau d'un CHU à Dakar si vous en connaissez?Et si possible pourrais-je obtenir votre adresse mail pour vous envoyer mes clichés radios,parce-que là,je suis vraiment désespéré et le fait de penser que ma carrière va se terminer malgré mon jeune age me rend anxieux et même dégouté.Merci et très bonne continuation.

      Supprimer
    5. Paptee, prenez rendez vous très vite avec le chef du service orthopédie-traumatologie du CHU de ma part et de celle de mon patron le Dr Jacques Rodineau du CHU Paris Pitié Salpétrière et ne vous découragez pas, on trouvera une solution à votre problème, et vous pourrez reprendre le foot. Dr Louis PALLURE

      Supprimer
  61. D'accord & je vous tiendrai également au courant de l'évolution des choses...Merci énormément

    RépondreSupprimer
  62. Bonjour Docteur,après 67 jours d'immobilisation,aujourd'hui je reprends appui sur mon pied & mon Ortho m'a confié que c'était en très bonne voie mais que tout n'était pas totalement réglé et il 'a renvoyé chez le kiné mettant sur le dossier:
    DIAGNOSTIC: Raideur de la cheville post-op.
    CAT:Mobilisation Activo-passive de la cheville,renforcement musculaire mollet & cuisse.
    Nombre de Séance:15
    J'aimerai avoir votre point de vue sur le processus,Merci & Cordialement.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

      Supprimer
    2. Bonsoir Paptee; la reprise d'appui après consolidation, doit toujours être indolore et ça c'est fondamental. Ensuite une raideur de cheville se récupère bien avec 1 bon kiné; ne pas oublier la rééducation proprioceptive. Avez vous consulté au CHU, 1 autre orthopédiste?
      Dr LP

      Supprimer
  63. Bonsoir Dr LP: C'est bizarre quand même mais la marche est un peu douloureuse et le chef du service d'Orthopédie du CHU Aristide le Dantec avait parlé de mon cas en réunion post-op & m'avait mis en rapport avec un Chirurgien du même service qui a pris la responsabilité de me réopérer & hier quand on s'est vu il m'a assuré que c'était en bonne voie.Mais jusqu'à présent je suis pas totalement rassuré.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Paptee, patientez encore 1 peu et surtout je vous recommande de ne pas prendre appui tant que ce dernier est douloureux; allez nager 1h par jour et 5 fois par semaine, pour récupérer le maximum d'amplitude. Dr LP

      Supprimer
  64. D'accord mais j'ai RV chez le kiné dans 2 semaines dois-je encore patienter pour commencer les séances et pour la rééducation proprioceptive quand est-ce que pourrais-je le débuter?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Paptee ne me faîtes pas répéter les choses:
      1- pas d'appui et piscine pendant 2 semaines.
      2- rééducation proprioceptive chez le kiné, une fois que l'appui n'est plus douloureux. Dr LP

      Supprimer
  65. Bonjour Docteur, j'ai ete victime en 2002 d'un grave polytraumatisme : ecrasement du pied droit, fracture des 2 jambes(plateau tibial a gauche, tibia perone a droite), triple fractures au bassin (ischio ilio pubien qui m'a laisse le MI gauche raccourci de 3cm) enfoncement thoracique, fracture des 2 os de l'avant bras gauche et trauma cranien...15 jours en rea, 3 mois en traction, 1 an en centre de reeducation fonctionnel, de nombreuses annees de kine de ville...j'ai eu beaucoup de chance de survivre et ai pu retrouve une marche a peu pres normale apres ce long parcours. Les 2 derniers conseils de ma kine en readaptation etaient : "ne prends jamais de poids, plus de course a pied"....seulement voila la course a pied etait mon plaisir extreme...j'ai bien essaye le velo et la natation seulement je n'arrive pas a m'y tenir, je reve de courir a nouveau malgre des douleurs frequentes au pied droit, 2 genoux et bas du dos. Ces derniers temps je ne pense qu'a cela, certe je ne cours plus comme conseille, mais je prends du poids...je me dis ne vaut il pas mieux des microtraumatismes sur mes articulations plutot qu'une prise de poids(10kg) qui pese a longueur de journee sur ces articulations ? Bref je ne pense plus qu'a cela ces derniers temps...qu'en pensez vous et surtout comment reprendre un programme d'entrainement en evitant les degats articulaires ? Merci et bien cordialement. Francoise

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Françoise; votre témoignage est des plus intéressant, par contre y répondre est particulièrement délicat. En effet votre polytraumatisme ayant affecté entre autre vos hanches et votre genou gauche, la conséquence inéluctable à plus ou moins long terme est la coxarthrose et la gonarthrose post traumatique qui vont survenir d'autant plus précocement si vous reprenez la course à pied. D'où la mise en garde de votre kinésithérapeute et avis que je partage. Sincèrement après ce que vous avez vécu, savourez pleinement le fait que vous marchiez sans trop de douleurs et continuez à faire du vélo et de la natation qui sont les 2 activités sportives les plus bénéfiques en post traumatique et dans quelque temps vous n'allez plus regretter d'avoir fait ce choix. Quant à la prise de poids, avec un peu de patience et l'aide d'une diététicienne, vous allez retrouver une belle ligne. Bon courage. Dr LP

      Supprimer
    2. Merci Docteur pour votre reponse. Je m'y attendais bien evidemment un peu...en fait coxarthrose et gonarthrose sont deja bien presentes apres 12 ans...mais comme vous le dites mon passage en readaption m'a appris a relativiser et apprecier le fait de remarcher a peu pres normalement (beaucoup aimerait...). Je vais suivre vos conseils et les conseils de Marie Jo (ma kine de readaptation merci merci !!!), essayer de reprendre le velo et la natation de facon plus assidue et essayer d'apprecier le fait que je puisse encore les pratiquer...
      Juste encore 2 petites questions :
      Pour le velo Marie Jo m'avait conseille de remettre la selle un peu basse que normal pour preserver les genoux. Je ne me rappelle plus l'explication physiologique ?
      Je porte une talonnette sur la jambe gauche pour compenser mon inegalite. Marie Jo me disait que ca ne servait a rien hormis le cote esthetique pour eviter le dehanchement voir meme etait nefaste...les medecins du centre ne semblaient pas d'accord...qu'en pensez vous ?

      Supprimer
    3. Françoise, mettez la selle à bonne hauteur, sinon vous perdez trop en efficacité; quant à la talonnette, 3 cm ça mérite une compensation, l'essentiel étant que vous vous sentiez bien quand vous pédalez et à la marche. Dr LP

      Supprimer
    4. Merci Docteur et bravo pour tous les conseils ainsi donnes gracieusement sur ce site. Bonne continuation a vous. Vous m'avez redonne la peche : demain je remets mon velo en etat et vais tacher de remuscler ces quadriceps qui en ont bien besoin...Tres cordialement. Francoise

      Supprimer
  66. Bonjour Docteur! J'avais fait un accident de ski en Décembre 2012 (j'avais 22ans) et je m'étais retrouvée avec une fracture du fémur droit et une fracture du tibia droit! On m'avait opérée et m'avait insérée du matériel d'ostéosynthése. Aprés le moment de récupération et de reéducation, tout s'était bien passé, je marchais normalement sans boiter. Le 5 Aout 2014, j'ai décidé de retirer tout le matériel d'ostésynthése car ça me faisait un certain gêne au niveau de la hanche. Ce qui fut fait, mais depuis lors je boite en marchant, ce qui me fait trés peur car mon chirurgien m'avait dit avant l'opération que j'allais marcher normalement tout de suite aprés l'opération et que j'aurais méme pas besoin de reéducation. Je voudrais donc savoir est ce normal que je boite dans les premiers moments aprés l'opération?(là je suis à 9 jours aprés l'opération). L'ablation du matériel d'ostéosynthése nécessite t-elle un certain temps de récupération pour que je puisse retrouver ma démarche normale? Y'a t-il des risques de boiterie aprés ablation du matériel tout en sachant que je ne boitais même pas quand j'avais le matériel avec moi? Merci de m'éclairer cher docteur.

    RépondreSupprimer
  67. Je ne suis pas trop surpris que vous boitiez un peu quelques jours après ablation de matériel d'ostéosynthèse fémoral et tibial. En attendant allez donc à la piscine 5 fois par semaine pendant 2 ou 3 semaines, puis tout rentrera dans l'ordre. Dr LP

    RépondreSupprimer
  68. Merci beaucoup Docteur!

    RépondreSupprimer
  69. Bonjour
    Je me suis fait une triple fracture du péroné et de la malléole en juillet 2011
    Opération le soir à l hôpital de Rennes, longue immobisation de 4 mois avec douleurs et jambe gonflée et les médecins ne voulant pas enlever le plâtre. 18 mois après on me dit que l on allait enlever le matériel plaque dans le péroné et visses dans la malléole interne. Au réveil cheville engourdie, on me dit que cela allait revenir. Le jour de sortie l anesthésiste me fait mal au mollet et le soir je m aperçois que je suis ouverte. Depuis toujours mal malgré les magnetiseurs que j ai pu voir. La nuit cela est très difficile. Je ne sais plus quoi faire. Pouvez-vous m aider
    Merci

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Josseline; vous avez eu une fracture bi-malléolaire qui se traite habituellement par ostéosynthèse: plaque sur la malléole externe et vissage de la malléole interne suivi d'1 plâtre 45 jours que l'on allège par un montage moins contraignant les 45 jours suivant. La reprise d'appui se fait vers le 90° jour. Une kinésithérapie d'environ 10 à 15 séances suffit généralement à récupérer indolence et mobilité, ce qui fait qu'à la fin du 4ème mois généralement tout est OK. Le matériel d'ostéosynthèse est enlevé à partir du 12ème mois et ne pose habituellement pas de problème en environ 1 mois. Apparemment votre cheville reste toujours gonflée et douloureuse ce qui est anormal. Ce que je peux vous conseiller en dehors des magnétiseurs, c'est lorsque vous marchez, d'alléger l'appui en reprenant au moins 1 canne anglaise pendant 30 jours au moins et de vous astreindre à faire 5 fois par semaine 1h de vélo et 1 h de piscine. A mon avis si vous suivez mes conseils et si vous êtes motivée (et je sais que les Bretons sont des personnes courageuses), vers la mi-octobre, vous marcherez normalement et sans douleur.
      Dr Louis Pallure

      Supprimer
  70. Bonjour docteur,après deux opérations ma fracture au niveau de la malléole interne n'est pas encore consolidée & mon ortho traitant qui est au CHU Aristide le Dantec m'a envoyé chez le kiné malgré tout et là muni de ma radio je me rends chez le kiné qui se trouve au CNAO(Centre National d'Appareillage & d'Orthopédie) du CHU de Fann pour la rééducation,le kiné me fait savoir qu'il était impossible de commencer la rééducation parce-que la fracture ne s'est pas consolidée & l'écart était bien visible sur la radio.Et je les demande pourquoi on ne met pas de vis au lieu de broches comme vous me l'aviez expliqué,il me fait savoir que le fragment osseux est trop petit pour y mettre des vis sinon ça risquerait de briser l'os détaché. Qu'en pensez-vous?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Paptee, il faut appeler 1 chat, 1 chat; avez vous oui ou non une pseudarthrose? si oui il faut vous réopérer et mettre 1 greffon. Dr LP

      Supprimer
  71. Bonjour docteur,

    Je me suis fait le 15 aout dernier une fracture bimalleolaire de la cheville gauche.
    Suite a une intervention chirurgicale le lendemain pose d'une plaque + vis sur la malleole externe et vis sur la malleole interne.

    3 semaines de platre en resine puis 3 semaines dans une botte de marche avec interdiction totale de prise d'appui.

    Je n'ai plus aucune douleur depuis la 3eme semaine suivant l'operation.

    J'ai rendez-vous le 1er octobre avec mon chirurgien qui m'avait precise lors de notre dernier rendez-vous qu'on envisagerait si tout est ok la mise en place d'une chevillere amovible et debut de la reeducation avec seances de kine.

    Je souhaiterai connaitre les delais moyens pour une prise d'appui et pour la reprise de la marche sans sequelles.

    Merci d'avance de vos precisions.

    Josepha

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vous êtes dans les clous Josepha; vous aurez début octobre une orthèse de type air cast avec reprise d'appui progressive dont la durée vous sera fixée par le chirurgien,; et en parallèle dès octobre, vous irez à la piscine 3 fois par semaine pendant 6 semaines. Et courant Novembre vous ferez 10 séances de rééducation proprioceptive chez un bon kiné et fin Novembre vous galloperez à nouveau comme 1 lapin. Dr LP

      Supprimer
  72. Merci beaucoup docteur de votre retour rapide car j'avoue que l'immobilisation commence a me peser.
    Mais bon comme vous me le confirmez je pense etre plus proche de la fin que du debut !
    Me tarde.
    Encore merci.
    Josepha

    RépondreSupprimer
  73. Bonjour Docteur,

    J'ai 33 ans et je me suis fait une double fracture complexe de la cheville gauche et + luxation en fin de grossesse le 26 aout dernier. J'ai eté opéré avec une plaque et 6 vis pour la malléole externe et 3 vis pour la malléole interne. j'ai été immobilisée 1 semaine avec un compressif, 1 semaine en résine circulaire puis 3 semaines avec une résine fendue maintenue par une bande suite à une gêne avec le circulaire. Au bout de 5 semaines lors d'une consultation en urgence (eczema de contact sous l'attelle), le chirurgien a décidé d'arrêter l'immobilisation et a autorisé le début de la kinésithérapie et la marche sans faire de radios de contrôle (les dernières datent de la fin de la 3ème semaine d'immobilisation). il ne m'a pas été prescrit de chevillère. Ma kiné débute donc la mobilisation passive et la marche en béquilles en posant le pied sans mettre le poids du corps sur la cheville pour le moment. Pour l'instant tout va bien, mais j'ai peur que cela soit prématuré et que ça puisse occasionner d'autres difficultés, qu'en pensez-vous? devrais-je insister pour une radio de contrôle? devrais-je faire de la piscine avant de poser le pied en béquilles? Un grand grand merci pour votre retour!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour; vous devez être très prudente avec la reprise progressive de l'appui et passer avant par 3 semaines de piscine en raison de 1h par jour puis avec votre kiné reprendre l'appui et faire une kinésithérapie proprioceptive. Dr LP

      Supprimer
  74. Bonjour Docteur,

    Comme vous me l'aviez précisé suite à mon dernier rdv avec le chirurgien j'ai maintenant une attelle aircast et j'ai débuté la kiné hier.

    Reprise d'appui progressive (20% de mon poids la 1ère semaine, 20% supplémentaire la seconde et ainsi de suite jusqu'à reprise totale d'appui).

    Mon problème du jour : première séance de kiné hier avec pour la 1ère fois marche avec 2 béquilles en respectant les données concernant la prise d'appui progressive aucune douleur sur le moment, j'ai donc bien marché pendant 1 heure après le départ de la kiné. Résultat au cours de l'après midi douleur intense à la cheville la marche quasi impossible. Ce matin léger mieux j'ai retenté de marcher et là à nouveau douleur intense à la cheville.
    Pensez-vous que cette douleur est "normale" et découle de la mise en charge de ma cheville ? Que dois-je faire poursuivre la marche malgré cette douleur ou opter pour le repos total ?
    Merci de votre retour
    Josépha

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Josepha; une reprise d'appui progressive doit se faire sans douleurs; je vous conseille donc de différer l'appui de 8 jours et à la place vous devez faire 1h par jour de piscine. Dr LP

      Supprimer
  75. Bonjour
    Depuis 3 mois j ai une fracture aux sesamoides pied gauche, barouk 6 semaines puis crlt rx qui montre tjs la fracture mais le radiologue dit que ce n est pas une fracture donc synthigraphie qui montre une fracture puis une hyperfixation 4e metatarse (très douloureux) donc plâtre pour 3 semaines . On me dit que si pas consolidé dans 3 semaines on prolongera 6 semaines de plus! Je appelle mon chirurgien ortho qui me dit qu un plâtre sur sesamoide c est inutile donc il me convoqué me de plâtre après la rx qui montre la fracture non consolide il me dit que je dois faire de algo dystrophie donc me met sous lyrica et ains .et que je resterai avec cette fracture.
    RÉSULTAT : j ai mal quand je marche j ai pris une position antalgique ce qui me créé d autre soucis , je fais de la kine car en plus j ai une aponevrose sévère au pied! 3 mois d inactivité professionnelle car je suis infirmière et toujours debout!Le lyrica me shoot plus qu il ne me soulage donc je pense que je ne fais pas de l algo.J e dois voir un médecin qui prend en charge la douleur.
    J en ai marre que faire
    Qu en pensez vous
    Cela fais 3 mois qu on ne me dit pas la même chose
    Merci cordialement
    Mme stephanie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Stéphanie; ce que vous écrivez est très complexe et le plus important est toujours de faire le bon diagnostic et dans votre cas les différents avis semblent contradictoires. De quelle région êtes vous? Dr LP

      Supprimer
  76. Bonjour Docteur,
    je me suis fait une fracture spiroïde de la malléole externe il y a 6 semaines en vtt. On m'a posé une plaque et 7 vis. J'ai commencé la rééducation tout doucement depuis 2 semaines (massages seulement car la cheville était encore enflée) et là j'attaque tout juste un vraie "rééducation" avec exercices de la cheville. Elle est encore bien raide mais je sens que je gagne chaque jour légèrement en amplitude. La semaine prochaine je commencerai la reprise progressive d'appui.

    Etant féru de vtt et d'escalade, je me pose la question du devenir du matériel d'ostéosynthèse car certains le gardent et d'autres non...Serait il préférable de l'enlever pour prévenir toute complication sur un nouvel accident toujours possible, et aussi retrouver les propriétés naturelles de l'os, malgré le fait de devoir à nouveau opérer pour cela?
    d'avance merci,
    cordialement,
    Brice

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Soyez sans crainte quant à l'ablation du matériel d'ostéosynthèse qu'il faut enlever à partir du 12ème mois post-opératoire; c'est une intervention bénigne qui ne laisse aucune séquelle et qui libère bien la cheville. En attendant, respectez bien les consignes du chirurgien en ce qui concerne la reprise progressive d'appui qui doit toujours rester indolore. Je vous conseille dès maintenant d'aller tous les jours pendant 1 mois et à raison d' 1 heure par jour à la piscine afin de mobiliser votre cheville et de compléter par 10 séances de rééducation proprioceptive et tout ira bien. Dr LP

      Supprimer
    2. bonjour Docteur,
      merci pour votre réponse rapide qui me rassure, j'envisagerai donc cela l'hiver prochain, période moins pénalisante pour la pratique de mes sports. Je vais tâcher de suivre vos conseils pour récupérer une bonne mobilité de ma cheville. Encore merci et bravo pour votre site très didactique et votre interactivité permettant, je suis certain, de répondre à de nombreuses questions de sportifs (ou non) blessés. Cordialement

      Supprimer
    3. Bonjour Docteur,
      Je vous souhaite une bonne nouvelle année. Je me permets de revenir vers vous pour une dernière question. 3 mois et demi après mon accident ma cheville s'est bien remise. En quelques semaines de rééducation, j'ai récupéré les amplitudes de mouvements que j'ai aujourd'hui. Sur la flexion, pas de souci, par contre mon pied est limité en extension, sans progrès une fois passé les rapides progrès du début. Quand je fais le mouvement d'extension, je sens comme une "butée dure" quand j'arrive en fin de mouvement (ça bloque d'un coup mais sans sensation de tension) tandis qu'en flexion j'ai la sensation d'une "butée molle" (je peux gagner en forçant un peu et je sens que ça tire). Comme vous disiez que le retrait de la plaque permet de bien libérer la cheville, est il possible que ce soit elle qui limite le mouvement d'extension du pied? Ma plaque descend en effet tout en bas de la malléole et comme je sens un blocage dur en fin de mouvement, je me demande si ce n'est pas elle qui gêne?

      Supprimer
    4. Bonne année aussi; la présence du matériel d'ostéosynthèse peut effectivement expliquer votre petit déficit d'extension; tout ça se régularisera une fois le matériel enlevé. L'essentiel est que les appuis à la marche rapide, ne soient pas douloureux. Si c'est le cas vous pouvez footiner gentiment pendant un mois, puis en février à bonne allure si pas de douleurs. Dr LP

      Supprimer
    5. D'accord, je verrai donc le changement dans un peu moins d'un an lors du retrait du matériel, même si je continue toujours à travailler la souplesse et la proprioception. Les appuis ne sont maintenant plus douloureux. Ne courant pas beaucoup (ce n'est pas trop mon truc), j'ai trouvé me semble t il un bon moyen pour rééduquer ma cheville en randonnant sur des chemins de randonnée avec des batons de ski de rando. Du fait des nombreux reliefs (cailloux) ma cheville travaille énormément dans tous les sens et les batons permettent de bien s'équilibrer, de doser progressivement les appuis tout en empêchant de tomber. Et cela permet de joindre l'utile à l'agréable! J'ai également la possibilité de faire du ski de fond juste à côté de chez moi, ce qui me semble être aussi une bonne méthode de rééducation alternative. Encore merci pour votre réponse, bien cordialement

      Supprimer
    6. L'essentiel est de ne ressentir aucune douleur dans les appuis. En ce qui vous concerne, l'évolution me semble très bonne. Dr LP

      Supprimer
  77. Bonjour Docteur,
    Le 16 octobre dernier je me suis tordu la cheville et on m'a annoncé une fracture bimalléolaire et du péroné.
    Opéré le jour même plaque et 8 vis dur la malléole externe. Botte plâtré 6 semaines.
    Après 4 semaines douleur dans le mollet, retour aux urgences ddirem à 1300.
    On me fait une écho pour vérifier que je ne fait pas de phlébite.
    Tout est OK on me dit que j'ai des veines magnifiques.
    Il me reste 13 jours de plâtre mais on ne me replatre pas et me prescrit une Maxtrax et l'arrêt de l'heparine 3 jours après, donc 11 jours avant le retrait supposé du plâtre, avec droit à l'appui et on me renvoie chez moi en 4ème vitesse.
    Est-ce que l'atelle suffit ?
    Faut il l'a garder en permanence ou je peux l'enlever pour dormir et me laver ?
    Est il normal d'arrêt les anticoagulants ?
    Merci d'avance et bonne soirée.
    Cédrick.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Effectivement tout ça me paraît un peu tiré par les cheveux. Ce que je peux peux vous dire, c'est que tant que vous n'avez pas l'appui complet,il est prudent de rester sous anticoagulant. Après le fait de ne pas replâtrer et de mettre à la place une orthèse est la décision qu'a prise votre chirurgien et vous auriez du lui demander des explications.
      Je vous conseille quand même de garder l'orthèse et de béquiller tant que l'appui ne sera pas complet et indolore. Après, allez dons 5 fois par semaine à lapiscine pendant 1 mois et faîtes 10 séances de rééducation proprioceptive avec un bon kiné. Dr LP

      Supprimer
    2. Merci de votre réponse, en ce qui concerne la maxtrax c'est un docteur aux urgences qui m'a prescrit cela, je n'ai pas vu mon chirurgien je devais juste y retourner le 27 novembre enlever le plâtre et les fils, bon en tout cas je vais continuer les anticoagulants et prier que le faite de pas avoir de plâtre n'ai aucune incidence sur ma cheville qui est bien dégonflé et pas douloureuse.
      Bonne journée.

      Supprimer
  78. Bonjour docteur,
    Voila je suis la maman d'une jeune fille qui a fait une chute le 6/09/2014
    Antécédent médicaux trisomie 21
    née le 27/10/1990
    Diagnostic Fracture de la malléole externe droite de type B déplacée
    plâtre 6 semaines et 2 semaines de plâtre de marche ensuite avec une attelle plus 3 fois de la kiné mais elle ne veut rien faire
    Intervention effectuée
    réduction et synthèse par plaque/vis de la maléole externe de la cheville droite
    Protocole opératoire
    Déc dorsal, garrot racine MID 350 mmhg 48 min, voie externe, parrage fracture, réduction sur davier, mise en place d'une vis ap en compression diam 3.5 mm long24 mm corticale, application d'une plaque anatomique polyaxiale synthés 4 trous proximales, vissage par 3 vis proximales dont une en compression et 2 locked et 4 vis distales locked diam 2.7 mm, scopie ok, rincage, fermeture 3 plans sur redon non fixé, pansement, attelle plâtrée.
    Ma fille ne veux rien faire et est toujours assise ou couchée de plus je remarque que sa cheville est gonflée que me conseillez vous de faire merci pour votre réponse

    RépondreSupprimer
  79. je vous envoie un deuxieme message car ce matin ma fille aprés cette opération comme je vous ai expliquer dans le premier message a de plus en plus mal la cheville est gonflée j ai mis des glaçons pour la soulager pas facile avec une fille trisomique de 24 ans demain je vais tel au docteur qui la opéré je suis déçu de le peu d aide que je reçois ma fille va t elle remarché un jour je suis trés mal car je ne sais pas beaucoup dialoguer avec qu elle mais que faire ? d' avance merçi de votre réponse honoré aurélie de mons 7000 belgique

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour; je suppose que vous voulez dire que votre fille a été opérée, puis plâtrée 6 semaines + 2 semaines avec 1 plâtre de marche et que sa cheville reste gonflée. Ce que vous devez faire, c'est de lui mettre peut être des bas ou des bandes de contention, quand elle est couchée de lui mettre les membres surélevés, de l'emmener 5 fois par semaine à la piscine à raison de 1h par séance, pendant 1 mois. Je vous souhaite bon courage, car s'occuper d'un enfant trisomique, c'est très très compliqué et il faudrait vous faire aider. Dr LP

      Supprimer
  80. Bjr, une fissure du cuboïde pied droit m'a été diagnostiquée. Seul le repos m'a été prescrit. Est-ce suffisant ?
    Cdlt

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Olivier; vous n'en dîtes pas assez: quelle était la symptomatologie d'appel (douleur d'effort et c'est alors une fracture de fatigue, traumatisme et c'est une lésion post traumatique?); quelle imagerie a permis le diagnostic précis (radios, scanner?) qui avez vous consulté (med traitant, chir orthopédiste?). Dr LP

      Supprimer
  81. Il s'agit d'une douleur survenue au cours d'un entrainement de prépa Marathon. Une Scintigraphie a permis le diagnostic. Consultation du med traitant qui m'a prescrit une scintigraphie. Med traitant comme Dr (Scinti) m'ont dit que seul le repos était suffisant et nécessaire. CDlt

    RépondreSupprimer
  82. Olivier, votre surplus d' explications me permettent de mieux vous aider.
    D'abord il pourrait s'agir d'une suspicion de fracture de fatigue, je dis bien suspicion, parce que la scintigraphie est avant tout un examen de dépistage, tellement sensible, que la moindre anomalie entraîne des images de fixation, sans toutefois donner de précision sur la nature de l'affection douloureuse et donc la preuve de la fracture vous sera donnée par l'IRM qui est l'examen le plus performant pour le dépistage précoce des fractures de fatigue du pied ( il faut que vous sachiez aussi que l'atteinte du cuboïde est assez rare, ce que l'on voit le plus, ce sont les fractures de fatigue des cunéiformes chez les coureurs de longue distance). Le traitement est simple: repos de 4 à 6 semaines avec reprise très progressive qui doit se faire sans récidive des douleurs du bord externe du pied. Pour ne pas perdre le niveau général d'endurance qui est le vôtre, allez donc faire 5 fois/semaine, 1 h 30 de piscine à la place, les 2 premières semaines, et les semaines suivantes du vélo de route ou d'appartement et ces 2 activités de remplacement ne doivent entraîner aucune douleur. Dr LP

    RépondreSupprimer
  83. Merci pour votre retour et vos conseils. Cdlt

    RépondreSupprimer
  84. Bonjour, j'aimerais avoir un peu de renseignements svp.

    Je suis tombée début aout, pliée en deux , la tête sur les genoux , résultat de la chute, la 9eme ,10eme, 11eme cote cassée la 10eme en deux parties .fracture bi-malléolaire avec l'astragale déplacée opération ostéosynthèse par 2 plaques et 17 vis ,fracture du gros orteil et des deux orteils suivant , ainsi que le tarse droit .fracture du tibia, .Après l'opération je suis restée 4 semaines dans un plâtre la jambe surélevée, étant volontaire , limite colérique, j'ai commencé à marcher avec un déambulateur à 13 semaines ,( 3 mois après l'opération ) m'énervait ce truc et je l'ai laissé dans un coin, je marche seule , sans béquille, , j'ai eu 10 séances de kiné , mais ça m'énervais aussi, le chirurgien n'a pas cru bon de m'en prescrire d'autre. Je souffre de algodystrophie , supportable, pied d'une vilaine couleur violette, chaleur, transpiration .mais quelquefois le pied est clair et de bonne température. Ça m'énerve! Vraiment cette algo,svp ç'est vrais que ça dure plus d'un an ? je fais du vélo d'appartement, des bains chaud, froid, je travaille mes muscles des jambes.Mais que faire ?Ca fait 4 mois que ca dure Je ne vais pas y passer l'année? ( j'ai 64 ans )

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Une algodystrophie du pied peut évoluer pendant 1 année et plus; il vous faudra donc de la patience et surtout vous faire suivre par un service de rééducation fonctionnelle. Dr LP

      Supprimer
    2. Merci de votre réponse, quand vous dites " évoluer" vous voulez dire que cela va empirer? Un service de rééducation fonctionnelle, c'est de la kiné?
      Merci

      Supprimer
  85. Bonjour,

    je me suis fait une fracture bi-malléolaire le 28 septembre en marchant dans la maison. Réduction de la luxation bien faite qui a permis d'éviter l'opération avec pose de matériel. Un mois de plâtre cruro-pédieux, un mois de plâtre botte. Je suis déplâtrée depuis le 28 novembre, soit 2 semaines. Je marche avec des béquilles en posant le pied par terre, je commence à marcher avec une seule. 3 séances de rééducation par semaine.
    Je dois reprendre le travail début janvier, je me demande si cela sera possible. J'ai bien récupéré mais j'ai encore mal en posant le pied, des douleurs dans le mollet. Je suis instit avec des petits de maternelle ce qui signifie s'asseoir sur des petites chaises et se lever souvent, courir ... L'orthopédiste m'a dit il y a 15 jours que ce serait sans souci, le kiné pense que ce sera juste et un ami ostéo me dit que c'est prématuré. Est-ce que reprendre avec une mobilité limitée et des douleurs est raisonnable, si j'en suis encore à ce stade-là en janvier ? Merci !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Une fracture bi-malléolaire se traite chirurgicalement et il n'y a pas de luxation, mais simplement un déplacement des fragments qu'il faut réduire puis fixer par une vis sur la malléole interne et par une plaque vissée sur la malléole externe. Je n'ai pas d'avis sur la façon dont vous avez été traitée, mais vous devez faire confiance à votre chirurgien. Quant à reprendre avec des douleurs et une raideur résiduelle, ce n'est pas raisonnable. Dr LP

      Supprimer
  86. Bonjour Docteur Pallure,

    Tout d'abord permettez de vous remercier pour l'excellent travail que vous faites.
    Contrairement à certains de vos confreres, vous avez une parfaite maitrise du sujet.
    Si je me permets de laissez un message sur votre blog c'est que je me suis recemment fracturé l'avant pied gauche suite à un choc direct le 16 novembre 2014.
    Voici le compte rendu de l'IRM : "integrite du ligament C1-M2
    anomalie de signal de l'os sous chondral au niveau de l'interligne de Lisfranc, touchant le cuneiforme median, le cuneiforme lateral, le cuboide, les bases des 2eme,3eme,4eme et 5eme metatarsiens.Ces anomalies sont en rapport avec des impactions de l'os sous chondral.Il existe egalement des anomalies de signal des parties adjacentes.Pas de distasis des bases metatarsiens.Pas de deplacement."
    J'arrive à marcher(en boitant) sans que la douleur soit un obstacle: je prends appui sur l'arriere du pied et jevite de derouler le pied. sinon jai cesé toute activites sportives reveillant la douleur.Le medecin m'avais proposé un platre, jai refusé ....
    Pourriez vous me dire quelles sont mes chances de m' en sortir?
    Au bout de combien de temps pourrai je reprendre appui sur lavant pied ?
    Est ce que le platre est indispensable à la consolidation?
    Merci beaucoup pour les reponses que vous mapporterez.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Joyeux Noel Hassan; laissez moi tout d'abord vous dire qu'en dehors des fractures de fatigue, l'IRM n'est pas l'imagerie la plus adéquate pour les problèmes osseux et il faut lui préférer le scanner qui doit toujours être précédé par des radiographies. Je ne vais donc tenir aucun compte des résultats de l'IRM qui ne donne rien de précis au niveau osseux, ne tenir compte que du retentissement fonctionnel de votre traumatisme de l'avant pied et rester très général dans la mesure ou le diagnostic lésionnel n'a pas été vraiment fait. Le mieux alors est dans un 1er temps de soulager l'appui en marchant avec 2 cannes anglaises, d'appliquer régulièrement de la glace sur la partie contuse et d'aller à la piscine 1h par jour, 5 jours par semaine pendant 2 à 4 semaines et de prendre le relai par du vélo. Lorsque l'appui à la marche rapide en déroulant bien le pied sera acquis, vous pourrez reprendre progressivement la course à pied, sans que cette activité soit génératrice de douleur. Dr LP

      Supprimer
  87. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  88. Joyeux Noel egalement Docteur Pallure,
    Encore merci de me repondre.
    concernant la radiographie ,celle ci à ete realisée à deux reprises ( jour de la fracture et j+10) : elle n'a rien relevéé!
    Mon medecin m'a donc conseille de faire une IRM (car meilleur examen d'apres lui)
    Je realiserai donc au plus vite un scanner.


    Pensez vous que le platre est vraiment indispensable?
    Au bout de combien de temps pourrai je reprendre la courses?
    Est ce normal que la partie blessée chauffe parfois le soir?
    Que les douleurs soient plus fortes le matin?

    Excusez moi encore pour toutes ces questions

    Hassan E.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En traumatologie, les radiographies sont indispensables, si elles sont négatives et que la gène fonctionnelle est toujours présente, il est légitime de demander 1 scanner. Je me répète, l'IRM n'est pas la meilleure imagerie pour l'os.Pour le reste, n'ayant aucune idée de votre véritable lésion, il ne m'est pas possible d être plus précis. En ce qui concerne le plâtre, celui ci n'est indispensable qu'en cas de fracture avérée, afin d'éviter tout déplacement secondaire des fragments osseux. Quant à la reprise de la course, elle est fonction de la lésion initiale, mais aussi du ressenti douloureux ou non à la marche rapide. Dr LP

      Supprimer
    2. Bonjour Docteur Pallure ,

      Bonne annee.

      Voici le compte rendu du scanner effectue ce vendredi :"absence de signe macroscopique de fracture osseuse decelee. Congruence articulaire tibiofibulotalaire, tarsienne ,tarso métatarsienne ,metatarso phalangee et inter phalangee proximale et discale cobservée. "
      Je ressors de chez le traumato aujourd'hui : patience et kine , rdv dans 3 mois.
      Quen pensez vous ?
      Quel serait le traitement idéal ?

      Encore merci.

      Supprimer
  89. Merci pour ces précisions docteur Pallure.
    Je vais suivre vos conseils et je vous tiendrai au courant des que le scanner sera fait.
    Bonne journée à vous.

    RépondreSupprimer
  90. Bonjour Docteur Pallure ,

    Bonne annee.

    Voici le compte rendu du scanner effectue ce vendredi :"absence de signe macroscopique de fracture osseuse decelee. Congruence articulaire tibiofibulotalaire, tarsienne ,tarso métatarsienne ,metatarso phalangee et inter phalangee proximale et discale cobservée. "
    Je ressors de chez le traumato aujourd'hui : patience et kine , rdv dans 3 mois.
    Quen pensez vous ?
    Quel serait le traitement idéal ?

    Encore merci.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Hassan, ce scanner élimine formellement une lésion traumatique, évolutive et donc aucune nécessité d'immobiliser votre pied. La conduite à tenir est simple et elle est fonction de votre ressenti à l'appui. S'il y a des douleurs à la marche normale, il faut alléger les appuis en béquillant jusqu'à disparition totale de celles ci à la marche rapide. en attendant dans 1 premier temps pour garder la condition physique et mobiliser votre pied vous pouvez faire 1h de piscine par jour pendant 1 à 2 semaines et seulement après quelques séances de rééducation propriocepive (6 sont suffisantes). puis passer de la marche rapide au vélo pendant 1 semaine et du vélo à la course à pied en footinant tranquillement la 1ère semaine. A mon avis si vous suivez ce programme dans 4 à 5 semaines, vous serez à nouveau au top. Dr LP

      Supprimer
  91. Merci pour votre reponse docteur Pallure.
    Quand vous parlez de natation , il s'agit de nager et/ou de marcher dans l'eau ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je parles de nager; marcher dans l'eau correspond à un appui partiel. Dr LP

      Supprimer
  92. Très bien.
    Encore merci docteur Pallure

    RépondreSupprimer
  93. Bonjour docteur mon cas est le suivant :je me suis fracturée le 2" métatarse mon médecin ne m a mis de platre l os s est consolidé ; aprés 3 mois j ai commencé à marcher mais juste aprés en forçant un peu je me suis retrouvé à l etat initial je marche tres difficilement mon medecin m a recommandé 10 sceances de réeducation j ai en fait 6 mais le probleme persiste toujours :que me proposez vous docteur afin de retrouver ma sante initiale ma marche d avant ;Merci d avance

    RépondreSupprimer
  94. D'abord, vous auriez du poser votre question au bon endroit, sur l'article consacré aux fractures des métatarsiens; ensuite, le trait de fracture sur les métatarsiens est souvent oblique, ce qui signifie difficulté à consolider pour ces fractures si elles ne sont pas ostéosynthésées, si bien qu'il vaut mieux le plus souvent les opérer; en tous cas vous auriez du consulter un chirurgien orthopédiste, spécialiste du pied. Dr LP

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Rebonjour docteur et merci d avoir répondu à mon message ,suite à ceci je t iens à vous informer que mon metatarsien s est bien consolidé (la radio l a prouvé) maintenant 3 mois; j ai commencé à marcher en boitant un peu mais le probléme que j ai maintenant je n arrive pas bien à marcher celà fait 3 semaines aprés avoir forcé un peu dans la marche.
      voilà mon probléme que j aimerai bien que vous m aidiez à resoudre .Merci Docteur

      Supprimer