Préalables pour tous ceux qui désirent échanger avec l'auteur +++:

- aux visiteurs Anonymes qui posent des questions, l'auteur précise qu'il ne répondra que s'il y a, et c'est la moindre des choses, au moins un prénom, que la question soit posée au bon endroit, c'est à dire sur l'article du blog correspondant à la question posée et que la demande d'information si possible, pertinente, concise et bien formulée, contienne des renseignements cliniques: on ne soigne pas des images, mais une symptomatologie clinique.

- le plus souvent les questions posées sont redondantes et l'auteur a déjà donné la solution ou le bon conseil; il est donc recommandé avant de poser une question, de lire attentivement les commentaires qui font suite aux articles.

- si un article vous donne entière satisfaction, n'hésitez pas à recommander son contenu sur google (en bas de l'article), certains (très peu) d'entre vous le font, ça ne mange pas de pain et c'est un encouragement pour l'auteur à sans cesse améliorer la qualité des articles, ce qui n'est jamais une mince affaire.

- ce blog mis gratuitement à la disposition de tous, sans recours à la publicité a été conçu essentiellement pour informer et éduquer les lecteurs avec possibilité d'échanger avec l'auteur sur une pathologie ou un problème d’entraînement, uniquement par l'intermédiaire du blog et non par l'intermédiaire des résaux sociaux (facebook ou linkedin) et encore moins par téléphone ou boite mail.

- ce blog d'information ne peut pas être un lieu d'expression d’une quelconque insatisfaction ou agressivité envers quiconque ou d'échanges d'avis entre lecteurs sur leurs pathologies respectives. Merci de respecter ces principes et aussi de ne pas se cacher derrière un anonymat, potentiellement source de dérives. L'auteur encourage fortement tous les lecteurs qui ont une pathologie quelconque, d'être acteurs de leur santé, de bien se faire expliquer leur lésion par leurs médecins et les différents traitements permettant d'y remédier et de ne pas hésiter à re-consulter leurs soignants en cas d'évolution défavorable de leur pathologie.

Avis à tous les lecteurs:

"Un médecin du sport vous informe" répond à la demande de nombreux confrères, patients et sportifs. Il est le reflet de connaissances acquises tout au long de ma vie professionnelle auprès d'enseignants remarquables, connaissances que je me suis efforcé de rendre accessibles au plus grand nombre par le biais d’images trouvées sur le Net, qui sont devenues par la force des choses, la propriété intellectuelle de tous; si cela dérange, elles seront retirées. Certains articles peuvent apparaître un peu plus polémiques que d'autres et indisposer, toutefois il n'est pas question de tergiverser ou de se taire quand il s'agit de problèmes d'éthique, en particulier en matière de dopage et quand la santé des sportifs est en jeu, compte tenu du nombre élevé de blessures liées au surentraînement et à une pratique imbécile d'une certaine musculation, qui n'est plus au service de la vitesse et de la force explosive, les deux qualités physiques reines, qui ne respecte pas les règles de la physiologie musculaire et qui, au lieu d'optimiser la performance, fait ressembler certains sportifs body-buildés à l'extrême davantage à des bêtes de foire gavées aux anabolisants qu’à des athlètes de haut niveau.

Ce blog est majoritairement consacré à la traumatologie sportive. L'évaluation clinique y tient une grande place: "la clinique, rien que la clinique, mais toute la clinique" est dédié à mes maîtres les Prs Jacques Rodineau, Gérard Saillant et à tous les enseignants du DU de traumatologie du sport de Paris VI Pitié Salpétrière et en particulier aux docteurs Jean Baptiste Courroy, Mireille Peyre et Sylvie Besch. Mais aussi au Pr Robert Maigne et à son école de médecine manuelle de l'Hôtel Dieu de Paris ou j'ai fais mes classes, actuellement dirigée par son fils le Dr Jean Yves Maigne. Je n'oublie pas le GETM (groupe d'étude des thérapeutiques manuelles) fondé par le Dr Eric de Winter et ses enseignants, tous des passionnés; j'y ai peaufiné mes techniques et enseigné la médecine manuelle-ostéopathie pendant 10 années.

Un million de visiteurs depuis le samedi 16 avril 2016 à 12H 15, en à peine un peu plus de 3 ans d'existence. Si j'ai pu rendre service à quelques uns, ma satisfaction n'en sera que plus belle. Meilleur mois: septembre 2016 avec 54304 visiteurs, soit un peu plus de 1800 par jour.

En nombre de visites, l'article consacré aux Lombalgies surclasse tous les autres (de 80 à 100 en moyenne, tous les jours). Sa lecture attentive est recommandée à ceux qui ont mal au bas du dos et à tous les autres, à titre préventif. Les articles sur la traumatologie du poignet et de la main, les entorses et autres traumatismes fermés et les fractures du cou et du médio-pied sont à juste raison également très visités.

Dr Louis Pallure, médecin des hôpitaux, spécialiste en Médecine Physique et Réadaptation, médecin de médecine et traumatologie du sport et de médecine manuelle-ostéopathie, Pr de sport et musculation DE, médecin Athlé 66, comité départemental et ligue Occitanie d'Athlétisme et des fédérations françaises d’Athlétisme et de Gymnastique.

mardi 15 janvier 2013

Les arrachements osseux du bassin
Les arrachements osseux du bassin constituent une pathologie traumatique unilatérale qui survient lors d'un effort brutal.
EPIDEMIOLOGIE
Ces arrachements touchent essentiellement les garçons entre 13 et 25 ans, tranche d'âge ou les apophyses d'insertion des tendons courts et puissant des muscles poly articulaires  (bassin et genou) n'ont pas encore fusionné et constituent une zone de faiblesse dans la chaîne os/tendon/muscle.
Sports exposés: athlétisme, football, rugby, patinage, natation.
ANATOMIE
Les  zones de faiblesse sont:
- l'épine iliaque antéro supérieure (EIAS) sur laquelle  s'insère les muscles Couturier et TFL (tenseur du facia lata).
- l'épine iliaque antéro inférieure (EIAI)  insertion du tendon direct du Droit antérieur
- la tubérosité ischiatique: insertion des IJ (Biceps fémoral, semi Membraneux et semi Tendineux)
- la crête iliaque pour les muscles Obliques et le Carré des lombes (exceptionnellement ).
- le grand trochanter : Moyen et Petit fessier; Pelvitrochantériens ( Pyramidal; Jumeaux; Carré crural; obturateur interne et externe)
- petit trochanter: Psoas
- symphyse: Abdominaux
- branche ischio pubienne: Adducteurs ( Moyen, Petit, Grand, Pectiné, Droit interne).





avultion de l'EIAS


MECANISME LESIONNEL
C'est une sollicitation musculaire agoniste/antagoniste de type excentrique et asynchrone qui est la cause de ces arrachements apophysaires.
CLINIQUE
- douleur brutale
- craquement
- impotence fonctionnelle partielle ou totale ( boiterie, appuis)
- tuméfaction locale
- ecchymose retardée en regard de la lésion
- triade symptomatique+++ (contraction résistée, étirement, palpation)
DIAGNOSTIC POSITIF PAR L'IMAGERIE:
Radios du bassin, Echographie: mettent en évidence l'arrachement partiel ou total. Si insuffisance de l'imagerie de 1ère intention, ne pas hésiter à prescrire un Scanner++.
DIAGNOSTIC DIFFERENTIEL:
l'épiphysiolyse fémorale supérieure; les tumeurs.
TRAITEMENT 
Le plus souvent médical:
- repos strict de 30 jours, sans appui avec 2 cannes anglaises sur 21 jours
- glace les deux 1ers jours
- AINS sur 10 jours.
Rarement chirurgical  en cas d'échec du traitement médical.
Merci de compléter votre information en vous rapportant à cet autre article du blog que vous trouverez dans le sommaire : "la hanche traumatique et non traumatique (épiphysiolyse) de l'adolescent sportif et du jeune adulte".

68 commentaires:

  1. Bonjour Docteur Pallure, je découvre votre blog en faisant des recherches sur une blessure que je me suis faite il y a un 15 jours: un arrachement osseux au niveau de l'aine.
    J'aimerai vous exposer ma situation pour avoir votre avis d'aexpert car je n'ai pas encore revu mon médecin depuis mon arrêt de travail il y a 15 jours maintenant.
    Je travaille dans une école difficile d'accès en transport: il me faut marcher beaucoup et gravir de nombreusess marches/pentes avant d'y accéder; puis sur place sur mon lieu de travail je suis amenée à me déplacer très souvent entre les différents étages de l'école. Mon arrêt prends fin le 19 juin ce qui fait en tout un arrêt de 3 semaines. Ma question est la suivante: est ce que je serai à même de reprendre mon travail sans risque pour ma santé et ma guérison au vu du contexte de mon travail?Dans l'attente de votre réponse, e vous remercie par avance et vous souhaite une bonne journée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour, je peux difficilement vous aider, ne connaissant ni votre âge, votre profession, la façon dont s'est passé l'accident, quelle apophyse a été arrachée, de quels soins avez vous bénéficié (glaçage immédiat, AINS, béquillage complet sans appui). Si les soins ont été incomplets, je vous conseille de vous rapprocher rapidement d'un chirurgien orthopédique et en attendant de continuer à béquiller. Dr LP

      Supprimer
    2. oui je m'excuse je ne vous ai rien précisé de tout cela: je suis une femme âgée de 32 ans je travaille dans une école primaire en tant qu'auxiliaire de vie scolaire ainsi que surveillante (cantine, étude) dans une école qui est une vieille bâtisse de 150 ans avec de multiples étages à monter ou descendre selon mes activités. Je ne suis pas sportive et la manière dont s'est passée cet "accident" est la suivante: je prends les transports tous les matins et soirs 4 jours par semaine en me rendant à mon travail et je suis souvent amenée à courir pour avoir mon bus, mon train etc...c'est durant l'une de ces "courses" qu j'ai ressenti une forte douleur m'obligeant à m'arrêter net et à boitiller un peu. Cependant croyant que c'était une douleur passagère, je n'ai pas vu de médecin dans l'immédiat et ai continué à me rendre à mon travail dans le contexte que je vous ai exposé: beaucoup de marche et de montées et descentes d'escaliers.J'ai vu un médecin presque deux semaines après l'accident et c'est à ce moment là seulement que je me suis faite arrêté pour le travail . Il ne m'a été prescrit aucun médicament(à part du diclofénac et ibuprofène) ni glaçage ni dispositif médical pour immobiliser ma jambe. Je me sers de béquille de mon propre chef lorsque je dois sortir (j'ai des enfants en bas age). J'espère que ces détails vous permettront de mieux cerner ma situation et m'apporter votre point de vue médical. En vous remerciant!

      Supprimer
  2. voici le compte rendu de l'échographie pratiquée: Petit arrachement osseux de l'enthèse du droit fémoral sur l'épine iliaque antéro-inférieur.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Maintenant je comprends un peu mieux: vous devez alléger l'appui en béquillant jusqu'à ce qu'il n'y ait plus du tout de douleurs à la marche, ensuite vous ferez 2h de vélo par jour pendant 10 jours et seulement après vous reprendrez vos activités professionnelles en prenant bien soin de refaire des radiographies et une échographie de contrôle. Quant à vos enfants en bas âge, il vaudrait mieux vous faire aider (mari, parents, amis,voisins), sinon vous risquez de retarder la consolidation de votre lésion. Dr LP

      Supprimer
    2. Merci beaucoup pour votre réponse! Je vais suivre vos conseils en commençant par rencontrer un médecin orthopédiste en espérant que la guérison soit rapide!
      Bonne soirée à vous :)

      Supprimer
  3. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  4. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer
  5. Bonsoir docteur, j'ai un arrachement osseux au niveau de l'iliopsoas, d'environ 1 cm, quand pourrais je reprendre le foot ?
    Jai 16 ans, je me suis fait ça dimanche et ça va mieux jarrive a me deplacer a reculon en trainant le pied cela ne me fait pas mal.
    merci,

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir, si vous aviez lu l'article jusqu'au bout, vous auriez vu écrit ceci: TRAITEMENT
      Le plus souvent médical:
      - repos strict de 30 jours, sans appui avec 2 cannes anglaises sur 21 jours
      - glace les deux 1ers jours
      - AINS sur 10 jours.
      Rarement chirurgical en cas d'échec du traitement médical. Dr LP

      Supprimer
  6. Bonjour Docteur,
    J'ai une géode dans le grand trochanter qui a été obturée par du ciment. Maintenant cet os serait cassé et c'est irréparable (dixit le spécialiste).
    Par instants douleurs intenses cuisses et fesses qui disparaissent peu à peu par tripotage de la partie trochanter après un petit craquement interne.
    J'ai 80 ans et je suis en pleine forme. Existe-t-il une possibilité d'immobiliser ce bout d'os qui a mon sens se promène ?

    cordialement,
    Georges

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir Georges, vous ne précisez pas la nature de cette géode (dégénérative, tumorale, ostéoporotique?). Si votre trochanter s'est fracturé, cela veut peut être dire que votre lésion osseuse est évolutive et qu'il faut peut être penser à la stabiliser chirurgicalement. Prenez avec l'aide de votre médecin traitant, l'avis d'un bon orthopédiste. Dr LP

      Supprimer
    2. bonsoir docteur et merci de votre réponse.je pense n'entrer dans aucune des trois catégories.D'après les chirurgiens je serais allergique au polyethylène et c'est justement les particules de cette matière qui aurait attaqué le grand trochanter et provoquer une géode .suite à biopsie résultats négatifs.
      vu chirurgien il y a deux mois ras.mais depuis 10 jours suite à mauvais mouvementje souffre etj'ai la sensation lorsque je masse le trochanter quelque chose bouge et ça croque et souvent la douleur diparait voila docteur
      je vous remercie de vos conseils georges cyr la barde

      Supprimer
    3. Georges, je ne comprends toujours pas bien votre problème. Si vous souffrez et avez la sensation que quelque chose bouge, il faut revoir votre orthopédiste. Dr LP

      Supprimer
  7. Bonjour docteur .Je me suis blessé au foot il y a environ 3 semaine . L'echographie et la radio montre la presence d'un arrachement osseux avec un3 collection hematique et vraisemblable dechirure tendineuse en regard de l epine iliaque antero inferieure droite , hematone de taille 18mm×16 mm.j ai 41 ans sportif cet arrachement ne ma jamais empêché de marcher normalement , pas de douleur particuliere juste une gêne . Quels sont les soins que je dois effectuer pour une guerrison totale . Merci

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il s'agit d'une avulsion du tendon du droit antérieur du quadriceps. Le traitement comme écrit dans l'article est relativement stéréotypé:
      - le plus souvent médical+++: repos strict de 30 jours, sans appui (important, il faut béquiller avec 2 cannes anglaises sur 21 jours), glace les deux 1ers jours, AINS sur 10 jours.
      - chirurgical en cas d'échec du traitement médical. Si vous suivez bien ces recommandations et reprenez progressivement vos activités, au 60ème jour, vous pourrez reprendre le foot après imagerie préalable (radios + écho). Dr LP

      Supprimer
  8. Bonjour doc
    Voilà ala fin de ma séance de gym danse lors du grand écart anteroposterieure gauche j ai entendu un claquement et ma hanche à vriller impossible de se lever
    ... A l irm le diagnostic est arrachement de l insertion musculaire du biceps femoral chef long et du muscle demi tendineux à leur insertion sur l ischion gauche avec œdème adjacent du muscle grand adducteur et du carré femoral . Diagnostic posé 24h apres accident car à mon 1er déplacement juste une échographie qui malgré ma douleur a la fessé a été faite sur ischio et cuisse et donc rien merci au revoir et deux codolrane 500 pour passé la nuit pas de glace et rien d autre
    Apres le diag je suis chez moi avec arret 3 jours repos et lové on 0,20 pour éviter phlébite. J ai peur de reprendre mon travail uniquement car je suis comptable et que je passe mes journées assises ou à monter et descendre escalier pour aller salle du sous sol pour doct ou même pour aller au toilettes
    La douleurs gendre des malaises et aux urgences je suis descendue à 78/34 de tension .
    Vous dites repos strict 30 jours mais dans mon cas quand pourrais je refaire mon sport ? Qui est de l entretien j ai 49 ans 5 enfants dont deux petits et dois pour cela faire beaucoup d aller retour pour gérer leurs activités.
    Pouvez vous m apporter une réponse au traitement que vous oreconiseriez car je n ai pas d AINS et pas reçu de glace non plus

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Muriel, il vous faut avec l'aide de votre médecin traitant, absolument consulter vite un bon chirurgien orthopédiste et en attendant, glacer la région et béquiller (pas d'appui), continuer le Lovenox et ne pas reprendre le travail. Dr LP

      Supprimer
    2. Merci de la réponse
      Combien de temps en moyenne pour un retablissement complet??? Et un orthopediste ? Y a t il nécessite de chirurgie ou autres
      Je vois la remplaçante de mon médecin traitant lundi dois je prendre des ains en attendant car j en ai chez moi

      Supprimer
    3. Muriel, ne prenez pas d'AINS avec le Lovenox; les arrachements tendineux décrits dans l'article concernent les jeunes sportifs, pas les adultes; seul un chir orthopédiste vous indiquera au mieux si une intervention est indiquée ou pas. Dr LP

      Supprimer
  9. Bonjour doc je reviens vers vous car suite à mon accident et compte tenu des douleurs résistantes j ai fait une nouvel irm
    Le compte rendu est résistance d une lame miquidienne et d une inflammation œdémateuse en périphérie de l insertion musculaire sur l ischion gauche des muscles bf et semitendineux
    Quel est votre avis? L accident date du 25/01 et la douleur est vraiment forte surtout en position assise ne parlons même pas de conduire ou embrayer est une torture et il m arrive même au repos d avoir des flashs de douleur. Je fais de la rééducation boit beaucoup et marche sur du plat car les escaliers sont douloureux.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Muriel, si je me souviens bien, je vous avais conseillé de consulter un chir orthopédiste qui vous aurez indiqué si une chirurgie était nécessaire ou pas. Je n'ai pas changé d'avis, votre arrachement n'est pas consolidé et le seul le chir vous dira s'il faut injecter des PRP par exemple ou si une intervention est nécessaire. En attendant reprenez les béquilles pour alléger l'appui et un traitement antalgique (paracétamol: 1g x2) et AINS (profénid LP 100 mg: 1X2). Dr LP

      Supprimer
    2. Merci j ai bien vu un chir qui pensait qu aucune intervention ne pourrait améliorer la situation . Je prends pour soulager les douleurs du dafalgan codéine et revois un nouveau orthopediste le 18 car pas de mol le précédent est indisponible pendant deux mois.
      Je trouve çela très long tout de même ... Et pouvez vous me préciser prp??? Et les délais moyens de consolidation de telle blessure car mon employeur trouve çela long et je le comprends moi aussi je le pense.

      Supprimer
    3. Muriel, le temps de cicatrisation d'un arrachement tendineux est très variable d'un sujet à l'autre et peut aller jusqu'à 3 mois. Les PRP sont un moyen de favoriser la cicatrisation d'une lésion musculaire, tendineuse ou articulaire; vous pouvez vous informer davantage sur les injections de PRP en lisant l'article spécifique sur le blog. De toute façon, lors de votre rendez-vous du 18, le chirurgien vous proposera une solution adaptée. Dr LP

      Supprimer
  10. Bonjour docteur,
    J'ai 33 ans mi octobre je me suis blessé au foot en voulant faire une passe, en prenant l'élan pour effectuer cette passe il y a eu un craquement suivi d'une extreme douleur au niveau de la hanche.
    Après une radio et une echo, le verdict est tombé arrachement faiblement minéralisé avec micro communition osseuse au niveau de l'epine iliaque antero inferieure droite.
    Les medecins que j'ai consulté ne m'ont conseillé que le repos je n'ai eu aucun soins ni rien... 6 mois plus tard je ressens tjs un picotement au niveau de la hanche lorsque je marche vite assez longtemps, je n'ai toujors pas repris le foot de peur de me refaire tres mal..
    J'ai pris rendez vous avec un specialiste ortho a la pitié salpetriere pour la semaine prochaine.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir, si vous avez suivi le protocole therapeutique comme conseillé dans l'article, vous ne devriez pas avoir de problème de récidive. Quoiqu'il en soit après un arrachement tendineux et avant toute reprise d'une activité sportive, il faut tester le tendon lésé en étirement et en contraction résistée et refaire une imagerie et c'est ce que va faire sans doute votre chir quand vous le consulterez. Dr LP

      Supprimer
  11. Bonjour,

    Justement, on ne m'a malheureusement conseillé que du repos.. C'est après la lecture de votre article que je me rends compte que les 6 mois passés n'ont peut être servi a rien.

    Est ce normal que je ressente toujours ce picotement? Je compte bien refaire des exams car je trouve le temps extremement LONG, d'autant plus qu'on m'avait dit en avoir pour 3 semaines.
    Merci de votre réponse

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Avant de refaire des examens, il faut faire le testing du tendon droit antérieur comme je vous l'ai déjà dit et puis le chir décidera en fonction du testing de l'imagerie la plus adaptée (vraisemblablement la plus simple possible, c'est à dire radios + échographie). Dr LP

      Supprimer
    2. C'est le chirurgien qui doit faire le testing?

      Supprimer
  12. Bonjour, voilà j'ai 13 ans et j'ai un arrachement osseux de l'aine droite, une inflammation du tendon et (je croit) une petite déchirure musculaire (trou a l'échographie)
    C'est arrivé il y a loooongtemps (presque 1 an) je pratique la natation (tous les jours quasiments) mais cette blessure m'es arrivée en course. Je pensai que ce n'était rien, je n'ai rien dit puis la douleur est devenu de plus en plus vive et je n'arrivais plus à lever ma jambe droite (mais on m'a dit "oui oui t'inquiète c'est la croissance" ) puis lundi dernier je suis allé faire des radios, une échographie et d'autres trucs..
    Bon, je suis déjà allé à l'hôpital (Apsetar au Qatar si vous connaissez (c'est mon lieu de résidence)) mais vous vous dites que si je suis déjà allé à l'hôpital, si je sais déjà ce que j'ai alors : JE FOUS QUOI ICI ?!?
    Mais à Aspetar, on m'a juste appuis sur la jambe (oui, les radios et l'échographie ont être faites dans un autre hôpital la veille) donc je disais que on m'a juste appuyé sur la jambe, regardé mes résultats de la veille et on m'a donné une fiche d'ortopetiste a allé consulter (je sais plus si c'est Orthopédiste ou Ostéopathe) bref et c'est tout (je doit y retourner dans 4 semaines refaires des examens) et interdiction de faire du sport :( mais l'on ne m'a rien donné pour ne pas appuyer sur ma jambe (je marche librement) donc je ne sais pas si je doit le dire à l'orthopédiste (ou l'ostéopathe) donc voilà merci de votre aide :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Martin, vos explications semble correspondre à un arrachement de l'insertion du tendon direct du muscle droit antérieur sur L'EIA qu'il faut faire confirmer par un orthopédiste. S'il n'y a pas eu d'impotence fonctionnelle au départ, la conduite à tenir est assez stéréotypée: du repos strict pendant 30 jours, sans appui avec 2 cannes anglaises sur 21 jours, de la glace les deux 1ers jours, des AINS sur 10 jours. Dr LP

      Supprimer
    2. D'accord merci monsieur, pensez vous qu'il me faille une quelconque attelle pour maintenir ma jambe droite ? (C'est chez une physiothérapeute et non une orthopédiste que j'ai rende z vous;) )
      Merci.

      Supprimer
    3. Martin vous n'avez pas besoin d'attelle, simplement de béquiller sur 3 semaines. Dr LP

      Supprimer
    4. Mais les béquilles m'empêcheront-elles de bouger ma jambe (la douleur se propage dans le genou)
      Merci

      Supprimer
  13. Bonjour Docteur le 3 mai je me suis blessée en jardinant : douleur violente à la hanche et inguinale +++ écho et IRM fait résultat : rupture complète à son insertion sur l'épine iliaque antero inférieur du droit antérieur gauche. Le médecin m'a arrêtée un mois m'a conseillé du repos. Combien de temps cela pour récupérer et surtout de calmer les douleurs? Je suis âgée de 56 ans .merci

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Régine, en fait la récupération dépend de l'importance du déplacement de l'épine iliaque antéro-inférieure. S'il n'est pas trop important, les douleurs doivent se calmer vite à condition de bien glacer au départ et de prendre des Anti-inflammatoires et du Mopral et sous réserve de béquiller tant que les douleurs sont présentes. Dr LP

      Supprimer
    2. Donc toujours douloureuse en position assise jambe fléchie impossibilité de conduire à l'IRM rupture complète sans franche alvusion osseuse associée , petite lame de suffusion sero-hematique retrouvée à ce niveau de 3 cm de diamètre ,tendon légèrement rétracté sur 20 mm .j'ai pris des anti inflammatoires 7 jours et lamalibz pour la douleur. Toujours douleur en marchant dans la fesse.merci à vous.

      Supprimer
  14. Bonjour Docteur le 3 mai je me suis blessée en jardinant : douleur violente à la hanche et inguinale +++ écho et IRM fait résultat : rupture complète à son insertion sur l'épine iliaque antero inférieur du droit antérieur gauche. Le médecin m'a arrêtée un mois m'a conseillé du repos. Combien de temps cela pour récupérer et surtout de calmer les douleurs? Je suis âgée de 56 ans .merci

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Régine, prenez l'avis quand même d'un bon chirurgien orthopédique. Dr LP

      Supprimer
  15. Le médecin que j'ai vu après mon IRM a demandé l'avis a un de ses confrères chirurgien et pas d'intervention envisagée. Donc repos et béquilles. Merci à vous

    RépondreSupprimer
  16. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  17. Vous pensez qu'il faille redemander un avis par un chirurgien ortho. Merci à vous .

    RépondreSupprimer
  18. cela fait deux mois que j'ai un arrachement de la tubérosité ischiatique mais les medecin penser a une simple déchirure lors de l'accident et mon donc fait reprendre le sport tranquillement me faisant forcer la où j'ai mal. je me suis blesser en sprintant et j'aimerais savoir combien de temps de repos il va me falloir maintenant que je sais exactement ce que j'ai. j'aimerais aussi savoir si il n'y a pas un moyen de maintenir mon bassin tel qu'une atèle ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Elliot, 2 mois après un arrachement de la tubérosité ischiatique, votre problème devrait être réglé. Je vous conseille donc de prendre un avis avec un orthopédiste qui vous conseillera au mieux

      Supprimer
  19. Bonjour Mr Pallure. Il y a maintenant 3 semaines j'ai subi un traumatisme en shootant au football. J'ai réalisé une irm aujourd'hui : avulsion du tendon du droit antérieur de 15mm.
    Le traitement préconise un repos strict de 30 jours en béquillant. Seulement depuis 3 semaines je marche dessus, faut il dès maintenant béquiller?
    L'opération est elle nécessaire ?
    Merci d'avance.
    Alex

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Alex, le diagnostic est clinique + échographie; aucun besoin d'IRM. Résultat des comptes, vous n'avez pas respecté le sans appui et donc pris des risques. Consultez donc un orthopédiste digne de ce nom. Dr LP

      Supprimer
  20. J'ai rendez vous chez le traumato dans une semaine... Je voulais juste savoir si je devais démarrer le traitement que vous préconisez des aujourd'hui? D'avance merci
    Cordialement.
    Alex

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Contentez vous de béquiller jusqu'à la visite chez l'orthopédiste. Dr LP

      Supprimer
  21. Bonsoir Docteur
    J'ai 13 ans et au foot j'ai eu un arrachement partiel droit antérieur d'os ilaïque gauche le 17 août dés le deuxième jour je ne ressens plus de douleur en marchant après une semaine j,ai commencé des exercices avec le kiné du club parfois une petite douleur minime le docteur du club m'a dit que je peux déjà intégrer le groupe et le médecin de l'urgence m'a dit qu'il fallait un repos sans ballon pendant 4 semaine . Que dois je faire ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir Sof, vous feriez bien de rester tranquille pendant 4 semaines, puis de reprendre progressivement. Dr LP

      Supprimer
  22. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Sof, Kiné inutile, continuez simplement à marcher, pas de course à pied, ni foot, reprise progressive après 4 semaines, et testing clinique, c'est pourtant clair dans le texte de l'article. Dr LP

      Supprimer
  23. Bonjour Docteur
    Est ce que la duree du repos et la date de reprise des activités est moin courte pour l'attachement partiel ou non ...et si vous plaît est ce que je continue mes exercices avec le kiné puisque je ne ressens plus de douleurs ....
    Est ce que la repr9ise prématuré un impacte dans mon cas
    Merci de votre patiente

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Sof, je répète: Kiné inutile, continuez simplement à marcher, pas de course à pied, ni foot, reprise progressive après 4 semaines, et testing clinique et échographie de contrôle, c'est pourtant clair dans le texte de l'article. Dr LP

      Supprimer
  24. Bonjour
    Mon fils de 13 ans a eu des douleurs lors d'un entraînement au foot ça fait 3 semaines voici ce que le rapport de l'écho dit:
    Le point douloureux est localisé à hauteur de la zone d'insertion latérale du tendon droit antérieur sur l'épine i liaque antéro-inférieure.
    Le noyau d'ossification principal est toujours en place ' mais il existe un décollement à l'enthèse des fibres les plus latérales du tendon avec une image hyperéchogene parrallele à l'Eiai suggérant un arrachement de la plaque d'insertion.
    Après 3 jours il commencé à marcher sans béquille une semaine aprés il a commencé le travail avec le kiné et même une séance d'entraînement depuis 2 jours avec l'equipe et ne ressent plus de douleurs ...qu'est ce que vous nous conseillez
    Est ce que son retour à l'entraînement normale et à la compétition sans risque

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour madame, votre fils doit rester tranquille pendant 4 semaines et uniquement marcher; Kiné inutile; reprise progressive des activités après la 4ème semaine après testing du tendon du droit antérieur en étirement et en contraction résistée et échographie. Dr LP

      Supprimer
  25. Bonjour,
    J'ai arrachement osseux de la tubérosité ischiatique depuis 7mois sans amélioration, j'ai déjà subi 2 PRP, j'aimerais savoir si certains chirurgiens opéré cette blessures et sinon, quel est le meilleur moyen pour une amélioration "rapide", merci

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Elliot, après 7 mois et deux injections de PRP, je pense qu'effectivement vous devez prendre l'avis d'un chirurgien orthopédique spécialiste des sportifs qui vous conseillera au mieux. Dr LP

      Supprimer
  26. Bonjour Docteur
    J'ai 65ans,suis une femme,et j'ai deux pth . À gauche opérée en janvier 2016 .RAS.la droite,sur luxation congénitale a subit d'abord une butėe puis un an apres prothèse totale durée 2 ans,puis en 2004 reprise PTH !
    Il y a 15jours,chute de ma hauteur ( du à des feuilles mouillées).
    Douleur supportable au début puis transfert par pompiers au CHU.
    Examen ,RX,etc on me dit qu'il n'y a rien de cassé. Je reprends ma vie normale de retraitée active avec toujours des douleurs en haut de la path droite et pli d'heure l'aîné.
    Diagnostic du généraliste consulté cruralgiie. Ensuite je consulte l'orthopédiste = petite fracture par arrachement de ´
    L'EIAC?
    Problème nous partons Le 25/11 pour:(15 jours au Vietnam!
    TTT antalgiques /corticoïdes et physiothérapie sur zone.
    Mais je n'ai pas pu trouver de kine libres en si peu de temps.
    Pourrons nous partir?
    Merci de vos conseilles.
    Les orthopedistes ne sont pas de grands communiquants !

    RépondreSupprimer
  27. Correction:
    Lire douleurs en haut Pth droite et dans le pli de l'aine.
    Merci

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Sabami, je ne sais pas à quoi correspond l'EIAC? Les corticoïdes sont inadéquats et contre productifs, la physiothérapie sur un arrachement osseux est également inadéquate. Il faut garder les antalgiques, prendre des AINS type profénid 100 mg ou équivalents, glacer la zone 6 fois par jour sur quelques jours et surtout béquiller +++ jusqu'à ce que la marche soit indolore. Si marche rapidement indolore, vous pouvez peut être partir. Si appui encore douloureux, ne prenez pas le risque de partir à moins d'accepter de béquiller la première semaine de vos vacances. NB: vous pouvez vérifier par un scanner (la meilleure imagerie pour l'os) la réalité du petit arrachement osseux sur l'une des 2 épines iliaques antérieures (supérieure ou inférieure). Dr LP

      Supprimer
  28. Bonjour Docteur,
    Je vous remercie tout d'abord pour ces articles.
    J'ai une douleur depuis plusieurs mois au niveau de l'aine. Elle est accentuée par la pratique du sport (je suis prof d'eps et prof de karaté).
    Sur l'échographie : rien
    Sur la radio : asymétrie des hauteurs des têtes fémorales (1, 05 cm), coxo fémorales respectées mais séquelle d'arrachement osseux au bord externe des cotyles droit et gauche, sans réaction articulaire qui peut concourir au douleur du patient.

    Que devrais-je faire étant donné qu'il s'agit de séquelles ?
    Devrais me tourner vers un médecin du sport ou bien un spécialiste ortho... ?
    En vous remerciant pour le temps que vous accordez à répondre.
    Pierre

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Pierre, on ne soigne pas des images, mais une symptomatologie avec au départ un diagnostic clinique qui chez vous n'a pas été fait. Passez peur être d'abord par un médecin du sport qualifié en traumatologie et en ostéopathie. Une douleur de l'aine correspond le plus souvent à une pubalgie, souvent par tendinopathie des adducteurs, mais peut correspondre aussi à une douleur projetée d'origine thoraco-lombaire; le plus important est d'éliminer un problème de chondropatie de hanche. Dr LP

      Supprimer
    2. Merci encore pour votre réponse.

      Supprimer
  29. Bonjour docteur j'ai 14ans fan de foot ,je viens vous voir car j'ai un problème à la hanche gauche, depuis maintenant 8mois je fais plus de sport. Je fais des séances de kiné,J'ai passer une radio de profile,une échographie et la je vais passer une irm car on ne vois toujours rien. Quand j'ai mal c quand je lève ma jambe vers le haut j'ai l'impression que ma hanche creuse. Le médecin m'a dit de renforce un maximum,mais toujours mal quand je lève,quand je monte des escaliers des fois ma Hanche elle craque. Merci de me dire ce que je doit faire. Car j'en peux plus

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Edvina, tu as 14 ans et ton problème de hanche devrait être examiné par un chirurgien orthopédique spécialiste de l'enfant. Je ne comprends pas bien non plus pourquoi on t'a prescrit de la Kiné sans savoir exactement , quel est le diagnostic. De quelle région es tu?

      Supprimer