Préalables à lire par tous ceux qui désirent échanger avec l'auteur +++:

- il faut pour que l'auteur réponde aux questions qui lui sont posées, qu'il y ait, et c'est la moindre des choses au moins un prénom, que la question soit posée au bon endroit, c'est à dire sur l'article du blog correspondant à la question posée ++.

- la réponse de l'auteur sera d'autant plus pertinente que la demande d'information où la où les questions posées par les visiteurs du blog soient le plus possible, concises et formulées clairement et qu'elles contiennent des renseignements cliniques, on ne soigne pas des images mais une symptomatologie clinique ++.

- souvent les questions posées par les visiteurs sont redondantes, alors qu'elles sont le plus souvent clairement développées dans le texte de l'article où dans les commentaires qui font suite aux articles; l'auteur recommande avant de poser une question, de lire attentivement l'article et les différents commentaires qui le suivent ++.

- si un article donne entière satisfaction, n'hésitez pas à recommander son contenu sur google (en bas de l'article) ++. Très peu d'entre vous le font et pourtant c'est un encouragement pour l'auteur a sans cesse améliorer la qualité des articles.

- ce blog mis gratuitement à la disposition de tous et sans recours à la publicité a été conçu essentiellement pour informer, éduquer les lecteurs ++, avec possibilité d'échanger avec l'auteur sur une pathologie ou un problème d’entraînement et ce uniquement par l'intermédiaire du blog et non par l'intermédiaire des résaux sociaux (facebook ou linkedin) ou par téléphone ou boite mail ++.

- enfin ce blog d'information ne saurait être un lieu d'expression d’une quelconque insatisfaction où agressivité envers quiconque où d'échanges d'avis entre lecteurs sur leurs pathologies respectives.

Merci à tous les visiteurs de respecter ces principes et de ne pas se cacher derrière un anonymat, potentiellement source de dérives.

Avis à lire par tous les lecteurs:

"Un médecin du sport vous informe" répond à la demande de nombreux confrères, patients et sportifs. Il est le reflet de connaissances acquises tout le long de ma vie professionnelle, auprès d'enseignants remarquables, connaissances sans cesse actualisées que je me suis efforcé de rendre accessibles au plus grand nombre par le biais d’images trouvées sur le Net, images qui sont devenues par la force des choses, la propriété intellectuelle de tous; si cela dérange, ces images seront retirées.

Certains articles peuvent apparaître un peu plus polémiques que d'autres et indisposer, mais il n'est pas question pour l'auteur de tergiverser ou de se taire, quand il s'agit de problèmes d'éthique, en particulier en matière de dopage et quand la santé des sportifs est en jeu, compte tenu du nombre élevé de blessures liées au surentraînement et à une pratique imbécile d'une certaine musculation, qui n'est plus au service de la vitesse et de la force explosive, les deux qualités physiques reines, qui ne respecte pas les règles de la physiologie musculaire et qui, au lieu d'optimiser la performance, fait ressembler certains sportifs body-buildés à l'extrême, davantage à des bêtes de foire gavées aux anabolisants, qu’à des athlètes de haut niveau.

Ce blog majoritairement consacré à la traumatologie sportive est dédié à mes maîtres les Prs Jacques Rodineau, Gérard Saillant et à tous les enseignants du DU de traumatologie du sport de Paris VI Pitié Salpétrière et en particulier aux docteurs Jean Baptiste Courroy, Mireille Peyre et Sylvie Besch. L'évaluation clinique y tient une grande place: "la clinique, rien que la clinique, mais toute la clinique" et s'il y a une chose à retenir de leur enseignement, c'est que dans l'établissement d'un diagnostic, l'examen clinique, qui vient à la suite d'un bon interrogatoire, reste l'élément incontournable de la démarche médicale et repose sur une triple démarche:

1 - une bonne analyse des symptômes que rapporte le patient qui doivent d'emblée évoquer un certain nombre de diagnostics plausibles.

2 - la recherche de signes cliniques dont la cohérence entre eux et la cohérence avec les données de l'interrogatoire permettent d'approcher de façon encore plus précise le diagnostic lésionnel.

3 - la nécessité de faire concilier les données de l'anamnèse et de l'examen avec les renseignements fournis par les bilans d'imagerie que le patient a déjà en sa possession ou en demander de nouveaux qui seront toujours guidés par les renseignements provenant de l'évaluation clinique (Jacques Rodineau).

Mais il faut en convenir, l'imagerie moderne a pris une place considérable dans la médecine moderne (échographie, scanner, IRM), mais prescrite à tort et à travers, en plus d'être inutile et couteuse en terme de dépenses de santé, elle se substitue trop souvent à la clinique et par excès de sensibilité, elle risque de ne pas être en cohérence avec la symptomatologie.

Hommage aussi au Pr Robert Maigne et à son école de médecine manuelle de l'Hôtel Dieu de Paris ou j'ai fais mes classes et actuellement dirigée par son fils, le Dr Jean Yves Maigne. Je n'oublie pas non plus le GETM (groupe d'étude des thérapeutiques manuelles) fondé par le Dr Eric de Winter et ses enseignants, tous des passionnés; j'y ai peaufiné mes techniques et enseigné la médecine manuelle-ostéopathie pendant 10 années.

Articles les plus consultés et à juste titre: traumatologie du poignet et de la main, les lombalgies, dont la lecture attentive est recommandée à ceux qui ont mal au bas du dos et à tous les autres à titre préventif, les cervicalgies, les dorsalgies, le syndrome du défilé thoraco-brachial, les entorses et autres traumatismes fermés et les fractures du cou et du médio-pied, des métatarsiens et des sésamoïdes du gros orteil.

Dr Louis Pallure, médecin des hôpitaux, spécialiste en Médecine Physique et Réadaptation, médecin de médecine et traumatologie du sport et de médecine manuelle-ostéopathie, Pr de sport et musculation DE, médecin Athlé 66, comité départemental, ligue Occitanie et fédération française d’Athlétisme.

vendredi 21 mars 2014

Désinsertion traumatique du ligament triangulaire du poignet

Le mécanisme lésionnel d'une désinsertion traumatique isolée du ligament triangulaire du poignet est le plus souvent une chute vers l’arrière sur le talon de la main positionnée en pronation et inclinaison cubitale. Sa traduction clinique correspond à un poignet discrètement tuméfié et douloureux sur son versant cubital et parfois instable accompagné de claquement. Même si le traumatisme est en apparence peu important, il faut se dépêcher de l’adresser à un chirurgien spécialisé SOS Main, tellement son diagnostic qui relève spécifiquement d’une exploration par arthroscopie et sa prise en charge thérapeutique demande des connaissances approfondies que seul un chirurgien orthopédique spécialisé est capable de maîtriser parfaitement.
En effet le ligament triangulaire en tant qu’amortisseur de contraintes entre le bord inférieur de l’articulation radio-ulnaire distale et le versant interne de la 1ère rangée du carpe tout comme les ligaments intrinsèques de stabilité scapho et pyramido-lunaire interviennent de manière conséquente dans la biomécanique du poignet et se trouvent fréquemment lésés dans les traumatismes du poignet avec chute sur le talon de la main soit de manière isolée, soit associée à des lésions osseuses du radius pour le ligament Triangulaire, soit du scaphoïde pour les ligaments intrinsèques scapho et pyramido-lunaires.

                              
                                  Imagerie classique du ligament triangulaire


            Imagerie des ligaments intrinsèques scapho et pyramido-lunaires

Le TFCC
1) Ligaments radio-ulnaires distaux antérieur et postérieur. 
2) Fibrocartilage triangulaire. 
3) Ligaments ulno-carpiens (ulno-lunaire et ulno-pyramidal).
4) Ménisque homologue
5) Gaine tendineuse du cubital antérieur ( extenseur ulnaire du carpe: EUC).

                 



L'Extenseur ulnaire du carpe (cubital antérieur) à des rapports étroits avec le ligament triangulaire

Physiopathologie
     La description anatomique du ligament triangulaire a grandement bénéficié des progrès de l’imagerie moderne, en particulier de l’arthro-scanner mais surtout des avancées thérapeutiques avec l’avènement de l’arthroscopie du poignet qui a bouleversé la prise en charge chirurgicale de ses poignets ligamentaires post traumatiques en proposant des solutions thérapeutiques peu invasives.
Ces données nouvelles lui ont fait même changer de dénomination si bien que désormais on ne parle plus de ligament triangulaire mais de complexe fibro-cartilagineux triangulaire du carpe (TFCC des anglo-saxons). A noter qu’à partir de la cinquantaine, le ligament triangulaire peut dégénérer et se perforer, mais cette perforation est rarement symptomatique et de découverte arthroscopique fortuite après un traumatisme du poignet. Les lésions quelles soient post traumatiques ou dégénératives, sont favorisées par un os cubital trop long qui va venir prendre en sandwich le ligament triangulaire par un effet butoir et le perforer en son milieu.
Biomécaniquement, en supination de la main, les 2 os de l’avant bras sont globalement alignés, tandis qu’en pronation, le radius s’enroule autour de l’ulna et se re trouve alors en position longue et vient agresser le ligament triangulaire en cas de mécanisme lésionnel de chute sur le talon de la main.
A noter qu’un certain nombre de lésions du ligament triangulaire sont associées à des fractures distales du radius qui forcément raccourcissent le radius et laissent l’ulna en position longue, raccourcissement qui peut être également secondaire à une ostéosynthèse défectueuse qui laisse le radius en position de consolidation trop courte.
Didier Fontès a particulièrement bien décrit anatomiquement le TFCC: il précise en particulier que son insertion radiale et les 3/4 centraux du disque sont constitués d’un fibrocartilage totalement avasculaire et donc dénué de toute possibilité de cicatrisation et que seul le quart périphérique et ulnaire du TFCC est vascularisé et donc avec des possibilités cicatricielles. L’attache radiale du TFCC se fait non pas sur le radius lui-même mais sur le cartilage hyalin qui le recouvre et il s’en suit une plus faible résistance mécanique et une vascularisation plus précaire.
La styloïde cubitale fait partie intégrante du TFCC qui s’attache sur sa base, ainsi toute
fracture siégeant à ce niveau devra être considérée comme une désinsertion du complexe triangulaire et être traitée comme telle. L’insertion fovéale du TFCC peut être avulsée partiellement ou sur la totalité de son épaisseur. L’imbrication anatomique dorsale entre la gaine de l’ECU et le TFCC permet une harmonisation entre système dynamique et passif de stabilisation de l’articulation radio-ulnaire distale.
Le diagnostic
Comme indiqué en préambule, le diagnostic d’une atteinte isolée du ligament triangulaire est une affaire de chirurgiens hyperspécialisés tellement la structure du TFCC est complexe et les possibilités thérapeutiques différentes suivant que la zone lésée est bien ou mal vascularisée, c'est-à-dire avec ou sans possibilité de cicatrisation.
En aigu le blessé se présente avec un poignet légèrement tuméfié sur son versant interne ulnaire secondairement à une chute en arrière sur le talon de la main positionnée en pronation et inclinaison cubitale+++.
La mobilisation douce en fin de pronation et de supination passive , coude bloqué à 90°est sensible, de même que l’inclinaison cubitale main en hyper- pronation.
La palpation antérieure du versant cubital s’accompagne d’une douleur exquise qui doit alerter l’examinateur.
La positivité de ces 3 signes doit sans attendre faire orienter le blessé vers une structure spécialisée en prenant bien soin au préalable de glacer ce poignet traumatique et de l’immobiliser dans une attèle en position neutre de fonction.
NB: La recherche d’un rabot douloureux de la radio-cubitale distale est un signe de lésion dégénérative. La recherche d’un claquement audible sur le versant cubital est un excellent signe, mais inconstant et il faudra le différencier d’un ressaut tendineux de l’ECU (cubital antérieur); des paresthésies du bord ulnaire peuvent parfois accompagner une lésion du TFCC. Il faut toujours compléter l’évaluation clinique par une palpation soigneuse des différents os du poignet qui s’avérera sans particularité en cas de lésion ligamentaire isolée.
L’imagerie
Les radiographies vont chercher à mettre en évidence un cubitus long et des signes d’hyperpression sur le versant interne de la 1ère rangée du carpe (géodes, sclérose sous chondrale). Les lésions pouvant être de l’ordre du millimètre, c’est l’arthrographie ou mieux l’arthro-scanner qui seront les plus contributifs en visualisant la fuite du produit de contraste et constituant en même temps un document médico-légal à surtout ne pas négliger (Fontès).



C’est toutefois l’arthroscopie entre des mains bien entraînées qui reste l’examen exploratoire le plus performant avec une sensibilité et une spécificité maximale de 100% ; elle seule permet d’apprécier l’élasticité du disque articulaire et les désinsertions fovéales qui sont généralement sous estimées par les explorations radiologiques.

La thérapeutique sera:
- ou médicale si la perforation est d’origine dégénérative ou devant un simple dérangement interne: immobilisation temporaire par attelle thermo-formée, médications anti-inflammatoires, physiothérapie.
- ou chirurgicale de réparation ligamentaire ciblée par voie arthroscopique avec agrandissement optique qui autorise des gestes précis et la possibilité d’y associer un geste d’ostéotomie de raccourcissement de l’ulna si nécessaire avec comme toujours le consentement éclairé du blessé. Chirurgie suivie de cryothérapie en post opératoire immédiat et de mobilisation passive précoce.
NB: en cas d'évolution post opératoire qui n'est pas rapidement favorable (persistances de douleurs, de fourmillements, de claquements, faire à nouveau appel au chirurgien qui soit rassurera le patient soit procédera à un geste complémentaire++++.
Sans tarder il ne faut pas hésiter devant un poignet douloureux post traumatique à faire une arthroscopie exploratrice+++ qui visualisera une ou plusieurs lésions ligamentaires intrinsèques du poignet et sera suivie d'une réparation ligamentaire qui alors aura les plus grandes chances de réussite+++.
Bibliographie
FONTES D (1992) Lésions ligamentaires associées aux fractures distales du radius - à propos d’une série de 58 arthrographies peropératoires - Ann Chir Main 11: 119-125.
FONTES D (1998) Les lésions du complexe triangulaire du poignet : mécanisme, diagnostic et conduite à tenir. La Main 3 : 61-68.Traitement arthroscopique des lésions du complexe triangulaire du poignet : à propos de 124 cas. La Main 3 : 17-22.
FONTES D (1998) Arthroscopie du poignet dans le traitement des fractures récentes et anciennes du radius distal, In Monographies de la SOFCOT : fractures du radius distal de l’adulte sous la direction de Y. Allieu. Exp.Scientifiques publications 195-207.

232 commentaires:

  1. Bonsoir Dr
    texte tres explicatif moi meme operee d une desinsertion du tfcc + rupture SL et luno triquetral je suis immobilisee 6 semaines et la douleur cote cubitale et persistante et tres vive.. jai dc contactee mon chirurgien par mail me disant que les douleurs sont habituelles apres ce genre d intervention.. l operation par arthroscopie a ete effectuee 11 mois apres le traumatisme.. ds quel cas une arthrodese est elle envisagee?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il m a de + fait une synovectomie articulaire

      Supprimer
    2. Bonjour Marie; votre chirurgien a sans doute fait pour le mieux; ne vous tourmentez pas à l'avance tout en sachant que les interventions tardives, 11 mois après votre traumatisme initial sont souvent décevantes et finissent par des arthrodèses du poignet (blocage qui supprime les douleurs au détriment de la mobilité) surtout que la lésion était multiple: ligament triangulaire, mais aussi ligaments intrinsèques scapho et pyramido-lunaires. Dr LP

      Supprimer
    3. Bjr Dr
      oui les lesions etaient multiples malheureusement
      Donc une arthrodese resterai la meilleur solution? Apres l immobilisation qu est ce qui peut confirmer que larthroscopie a reussie ou echouee??quels sont les signes?

      Supprimer
  2. Marie; la réponse est évidente: une intervention sur le poignet est réussie quand le poignet est indolore et stable. Dr LP

    RépondreSupprimer
  3. Je pensai qu il falai attendre la reeducation pr que le poignet devienne indolore..Ce qui nest pas le cas tt de suite meme avec le platre la douleur reste vive

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Combien de temps apres l ablation du platre ce genre de decision peut etre prise??
      Doit on attendre les resultat d une quelconque reeducation? Meme en presence de douleur persistante? Merci

      Supprimer
    2. Combien de temps apres l ablation du platre ce genre de decision peut etre prise??
      Doit on attendre les resultat d une quelconque reeducation? Meme en presence de douleur persistante? Merci

      Supprimer
    3. Marie comment faut-il vous faire comprendre que les suites d'une intervention chirurgicale doivent être très vite indolores; si ce n'est pas le cas consultez votre chirurgien. Dr LP

      Supprimer
    4. Je n ai jamais ete operee auparavant je ne sais pas on me dit qu il est normal d avoir des douleurs apres et d autre part on me dit que non . Excusez moi mais cela m inquiette

      Supprimer
    5. Bonsoir Dr Pallure
      j ai consultee mon chirurgien ce matin qui me dit que les douleurs peuvent persister plusieurs mois apres l intervention. Sachant que les lesions datent d il y a 11 mois deja comme je vous l ai dit et les douleurs sont toujours presentes apres larthroscopie.

      Supprimer
    6. Marie, chaque problème de santé est un cas particulier, le mieux placé pour vous informer reste votre chirurgien; suivez ses recommandations. Dr LP

      Supprimer
    7. L arthrodese est conseillee dans quel cas alors? Car moi j ai subi une arthrodese apres echec du traitement arthroscopique pour des lesion luno triquetrale.
      qu est ce que cest une synovectomie? Cela remplace larthrodese?

      Supprimer
    8. Une arthrodèse correspond à un blocage d'1 articulation de manière à réduire sa mobilité et ainsi enlever la douleur . C'est le geste ultime quand les autres options chirurgicales ont échouées (souvent parce qu'elles ont été trop tardives); une synovectomie est un acte qui enlève la synoviale (membrane nourricière) dans certaines indications cela suffit; si ce n'est pas le cas on passe à l'arthrodèse; Célia vous devez toujours faire confiance au chirurgien qui vous a opéré, c'est un hyperspécialiste de la main et il fait toujours ce qui est le mieux. Malheureusement les lésions des ligaments intrinsèques du poignet sont toujours diagnostiquées avec retard et les solutions proposées sont alors décevantes par rapport à une lésion diagnostiquée dans les 1ers jours post traumatiques qui peut alors être opérée convenablement. Dr LP

      Supprimer
    9. Ah daccord mais dans le cas de Marie si les douleurs persistes pourquoi ne pas lui proposer?? Pourquoi attendre??

      Supprimer
    10. Celia* erreur de manipulation

      Supprimer
    11. Bonjour Céline, bonjour Célia; en ce qui concerne Marie, il faut laissez faire son chirurgien; c'est lui qui a fait par arthroscopie le bilan précis des lésions et qui a fait ce qu'il fallait faire en fonction des lésions rencontrées; quoiqu'il en soit et quelle que soit les solutions envisagées, devant un poignet post traumatique après 11 mois d'évolution, aucune solution n'est satisfaisante et l'arthrodèse reste le recours ultime. Dr LP

      Supprimer
    12. L arthrodese peut peut-etre etre envisagee par la suite je suppose.. si cela fait deja 11 mois comme elle le dit le fait dattendre encore est assez demoralisant je le concoi..

      Supprimer
    13. Non Célia, l'arthrodèse étant la solution ultime, il faut laisser une chance au traitement par arthroscopie qu'a subi Marie de faire son effet; encore une fois c'est le chirurgien qui décide avec le patient et son médecin traitant de ce qui est le mieux et chaque cas est un cas particulier. Dr LP

      Supprimer
    14. Je comprend ce que vous voulez dire Dr mais cmme vous le disiez plus haut a Marie un poignet opere doit etre tres vite indolore. Elle dit que les ligament etaient rompu et le triangulaire desinseree avc instabilite du semi lunaire. Ca fait beaucoup de degats est pr cela que cest plus long? Bn courage a Marie en tt cas

      Supprimer
    15. Bonsoir je ne sais pas si cest pr cela que le traitement est plus long effectivement il y avait 3 ligaments leses et le semi lunaire en bascule.. cela fait 5 semaines que jai ete operee maintenant plus qu a attendre que les douleurs passent car la au jour d aujourd hui cest assez intense.. et au meme endroit qu avant.. je desespere un peu.

      Supprimer
    16. Quant et comment peut on parler d echec du traitement arthroscopique ds ces cas la?

      Supprimer
    17. Seul le chirurgien peut affirmer que le traitement par arthroscopie est un échec.Dr LP

      Supprimer
    18. Je demande ca car me concernant pour mes lesions ligamentaires elle dataient de 6 mois et apres larthro les douleurs persistaient et il m a proposee larthrodese.

      Supprimer
    19. Be je sais pas alors

      Supprimer
    20. Bonsoir Marie et Dr Pallure.. mais etant donnee que vous avez le platre vous allez revoir le chir.. comment fait il pour voir si il y a echec ou pas?? Il fait passer une echographie ou autre?? Comment peut il voir

      Supprimer
    21. Pierre, pour bien comprendre, il faut déjà que vous lisiez bien le texte des articles sur le poignet et les réponses déjà faîtes ou tout est dit. Dr LP

      Supprimer
    22. Dr jai lu le texte sur le poignet ainsi que la demande de Marie mais moi meme je dois me fair operer pr rupture ligamentaire et desinsertion du tfcc mais ma question est : apres l abblation de latelle le chirurgien le voit comment que tt est bon? Repasse t on des examens pour visualiser?

      Supprimer
    23. Pierre, le ligament triangulaire TFCC est une entité anatomique complexe que seule l'arthroscopie parvient à analyser lorsqu'il est lésé; une fois le bilan arthroscopique fait, le chirurgien procède à la réparation en fonction de la zone lésée. Si le traumatisme est récent, les chances de succés sont importantes et votre poignet va redevenir indolore et stable en quelques mois; si la lésion est ancienne, les chances de succés sont réelles mais avec un pourcentage de succés moins élevé que pour une lésion fraîche et avec des délais de récupération plus longs de l'ordre de 6 mois. Si après 6 mois le poignet reste douloureux et instable (avec perte de force) le mieux est de procéder à une arthrodèse pour bloquer le poignet et le rendre indolore; mais tout ceci est affaire de chirurgien hyperspécialisé et il vous appartient de lui poser toutes les questions possibles (cela s'appelle le consentement éclairé du patient qui sait parfaitement à quoi s'en tenir s'il se fait opérer). Rappelez vous qu'un poignet est quelque chose d'unique avec des différences entre les individus et en particulier chez les hyperlaxes dont le tissu conjonctif en général et les ligaments en particulier sont plus fragiles et se réparent moins bien.
      Dr LP

      Supprimer
    24. Et concernant le scapho lunaire qui est aussi lese est ce pareil a l abblation du platre? On voi si l'operation a fonctionnee en fonction de la douleur ? Mes lesions datent d il y a 3 ans...

      Supprimer
    25. Combien de temps faut il au scapho lunaire pr se remettre apres loperation?

      Supprimer
  4. Bonsoir docteur Pallure
    je me suis fais operer d une desinsertion du ligament triangulaire avec instabilite du semi lunaire 6 semaines de platre. Mon poignet est douloureux depuis 4 ans et cette blessure date d il y a 8 mois. J ai enleve mn platre il y a 15 jours mon poignet est toujours tres douloureux combien de temps vais je rester avec ces douleurs? J ai 50 seances de kine de prevue. Merc d avance pr vos reponses

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir Anaelle, votre histoire n'est pas simple: vous dîtes souffrir du poignet depuis 4 ans et vous être blessée il y a 8 mois avec des lésions ligamentaires intrinsèques des ligaments pyramido et scapho-lunaires et ligament triangulaire du poignet sans doûte diagnostiquées avec retard et opérée 8 mois après (vous ne précisez pas quel type d'intervention) + pose d'un plâtre pendant 6 semaines; 15 jours après avoir enlevé votre plâtre votre poignet est toujours douloureux et le chirurgien vous a prescrit 50 séances de kiné. Il faut déjà poursuivre votre kiné et faire le point avec votre chirurgien une fois les 50 séances terminées. Dr LP

      Supprimer
    2. Ah oui pardon le ligament a ete reinsere par point de suture. La douleur est focalisee sur le cote ainsi qu au milieu du poignet avec des douleurs tres intenses et quand j essai de le bouger doucement je ressen un claquement au milieu comme si l os sautai cest assez etrange

      Supprimer
    3. Si je comprends bien, le ligament triangulaire a été réparé mais apparemment pas les ligaments de par et d'autre du semi-lunaire, d'ou l'instabilité persistante que vous ressentez. Comme souvent, les lésions ligamentaires du poignet diagnostiquées et traitées tardivement finissent par une arthrodèse du poignet. En attendant continuez votre kiné et à la fin des séances, revoyez votre chirurgien. Dr LP

      Supprimer
    4. Je viens de regarder le compte rendu operatoire et les 2 autres ligaments n ont pad ete suturee mais traites par micro brulure.. est ce donc normal que je ressente ce petit claquement au milieu?? L os bouge cmme un petit ressaut

      Supprimer
    5. Anaelle, merci de ne pas me faire répéter les choses, je vous ai déjà répondu. Dr LP

      Supprimer
  5. Vous me dites que les ligaments de part et d autre du semi lunaire n ont pas ete repares je vous repond donc que j ai regardee mon compte rendu et je vois que le chirurgien les a traites par micro brulures. Les ligaments sont donc peut etre pas cicatrises si je ressent ce claquement est ce plus long ou est ce tt simplement parce que ca n a pas fonctionnee.. je ne sais pas je revois mon chirurgien qu en septembre.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir tt le monde
      je vois que la desinsertion du ligament triangulaire concerne pas mal de monde et que celui ci a ete traitee dans la majorite des cas assez tardivement malheureusement pr nous. Je pensais aussi qu une fois operee les douleurs disparaitraient mais non. Pourquoi si les douleurs persistent ne peut on pas envisager nous meme a subir une arthrodese? Pourquoi nous laisser attendre 6 mois voir 1 an? Peut on en discuter avec notre generaliste afin que lui le suggere au chirurgien? Merci Dr PALLURE sachez qu en etant pas medecin l attente en + de la douleur est assez frustrant

      Supprimer
    2. Bonsoir à vous, votre remarque n'est pas tout à fait juste; ce n'est pas tellement la désinsertion du ligament triangulaire qui pose problème mais plutôt les fractures du scaphoïde et les lésions des ligaments intrinsèques scapho et pyramido-lunaires (de part et d'autre du semi-lunaire). Ces 3 lésions si elles sont diagnostiquées et traitées avec retard (au stade de pseudarthrose pour le scaphoîde et de poignet douloureux et instable en cas d'atteinte des ligaments intrinsèques) donnent des résultats décevants quelle que soit l'habileté du chirurgien. Ce qu'il faut retenir +++ c'est que toute chute sur le talon de la main doit être considérée jusqu'à preuve par l'imagerie du contraire, comme une lésion potentielle du scaphoïde et ou des ligaments scapho et pyramido-lunaires et,faire orienter le blessé vers une structure SOS Main qui traitera la lésion primaire par immobilisation plâtrée ou par chirurgie ligamentaire réparatrice avec en général des suites favorables. Si diagnostic et traitement sont tardifs, les solutions proposées seront alors très aléatoires et aboutiront le plus souvent à une arthrodèse du poignet pour le rendre indolore mais au prix souvent d'une raideur résiduelle et d'une perte de force. Malheureusement sur le plan médico-légal, cette arthrodèse n'est proposée par les chirurgiens qu'en fin de course après avoir essayé une chirurgie intermédiaire à type de synoviorthèse ou de micro-brûlures des ligaments, etc. Autre règle fondamentale +++, toujours se faire expliquer par le chirurgien les avantages et inconvénients des différentes méthodes de prise en charge et ne pas hésiter à le consulter au moindre problème. Dr LP

      Supprimer
    3. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

      Supprimer
    4. Bonjour
      Je viens de lire vos commentaires je suis donc retournee voir mon chirurgien pr mes douleurs qui persistaient apres l arthroscopie pr mes ruptures ligamentaires avec synovectomie et il m a prescrit des infiltrations echo guidees moi nn plus il ne parle pas d arthrodese.

      Supprimer
    5. Difficile de vous suivre Audrey, je vous ai répondu dans un article différent de celui ci. C'est sans doute trop tôt pour l'arthrodèse surtout si vos douleurs sont situées sur le bord cubital de la main du côté du ligament triangulaire, il est toujours possible d'infiltrer la neuropathie de le loge de Guyon; vous auriez mieux fait de nous dire quelles infiltrations ont été préconisées pour en faire profiter tout le monde. En tout cas consulter son chirurgien quand les douleurs persistent, c'est la moindre des choses. Dr LP

      Supprimer
  6. Bonsoir
    pouvez vous me traduire svp "ligament scapho lunaire interosseux tres degeneratif et rompu sur son segment posterieur" est ce une rupture complete je ne comprend pas merci

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir pouvez vous m eclairer svp Dr PALLURE
      MERCI

      Supprimer
    2. Quel âge avez vous Philippe? Dr LP

      Supprimer
    3. J ai 26 ans ne en 1988

      Supprimer
    4. Cela fait penser à une rupture partielle. Dr LP

      Supprimer
    5. Cest pas important alors?

      Supprimer
    6. Le therme "degeneratif" implique quoi

      Supprimer
    7. Philippe je ne suis pas madame soleil posez au préalable toutes ces questions au confrère qui vous a prescrit l'examen et si vous utilisez ce blog posez les questions au bon endroit après avoir pris soin au préalable de bien lire les articles et ne vous exprimez pas de façon laconique. Dr LP

      Supprimer
    8. Excusez moi de m etre exprime de facon laconique je voulais fair court tout en comprenant les therme decrit pouvez vous au moins m expliquer ce que l on appel un ligament scapho lunaire interosseux il se situe ou exactement? Et qu est ce qu un ligament degeneratif? Je vous remerci Dr PALLURE

      Supprimer
  7. Operee d une desinsertion du ligament triangulaire debut mars (debridement et suture) le point d ancrage se sent il sous la peau a la palpation?
    Merci dr Pallure

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Louis, le ligament triangulaire est situé anatomiquement en profondeur et il n'est pas possible de sentir quelque chose de superficiel à la palpation après sa réparation; consultez votre chirurgien, il est le mieux placé pour vous répondre et vous rassurer le cas échéant. Dr LP

      Supprimer
    2. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

      Supprimer
    3. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

      Supprimer
    4. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

      Supprimer
  8. Bonsoir
    comment fair la difference entre un kyste ou un point d ancrage sous la peau? J ai eu le meme soucis que Louis le tfcc a ete suture a la gaine du tendon extenseur et mon kine pense que cest peut etre le point d ancrage que l on sent.. mais cest vraiment a meme la peau ce n est pas en profondeur...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Julien, votre problème étant superficiel, sans doute qu'une échographie toute simple, pourrait founir une solution; voyez ça avec votre médecin traitant. Dr LP

      Supprimer
    2. Est ce alarmant si cest le point d ancrage? Car j ai demande a mon chirurgien et il me dit que celui ci peut se sentir mais en profondeur et non a meme la peau

      Supprimer
    3. Le point d ancrage du ligament est en profondeur me semble t il je pense pas qu a meme la peau on le sente... mais vous dite qu il est attachee a la gaine du tendon donc cest peut etre possible

      Supprimer
  9. Bonsoir j ai rdv avec un 2eme chirurgien pr un avis car je dois me fair operer d un ligament .. connaissez vous le Dr Gasiunas??

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne connais pas ce confrère. Dr LP

      Supprimer
    2. Daccord il exerce a la cliniquz de l alma a paris

      Supprimer
    3. Il a de belles références, vous pouvez lui faire confiance. Dr LP

      Supprimer
    4. Daccord car je ne trouve rien sur lui sur internet mis a part son site.. il m a l air serieux mais cmme vous le dites sur votre blog le poignet est une articulation tres complexe et je ne voudrais pas laisser mon poignet entre les main de n importe quel medecin.

      Supprimer
  10. Bonjour Dr Pallure
    Suite a ma chute post operatoire j ai passe mon arthroscanner ou il y a malheureusement re rupture du SL et LT et le tendon extenseur ulnaire n est plus ds sa gouttiere. Etant donnee que ligament triangulaire a ete suture a la gaine de ce tendon est il possible que le ligament triangulaire ai bougee???

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. A mon avis, votre ligament triangulaire n'est pas affecté par la luxation du tendon extenseur; la seule chose que vous devez ressentir c'est une sorte de ressaut, lié au fait que le tendon n'est plus à sa place dans sa gouttière. Mais cette luxation se répare bien, contrairement aux lésions des ligaments scapho et pyramido-lunaires. Dr LP

      Supprimer
    2. Je ressens un claquement mais surtout une grosse douleur lors de la flexion extension ca me tire et la prono supination pas possible... et la douleur est la meme qu avant la reinsertion du triangulaire. Et c est plus douloureux que au niveau du SL et du LT cest pr ca que je me demande si ca n a pas touchee le triangulaire

      Supprimer
  11. J ai vu un chirurgien qui me propose une ligamentoplastie scapho lunaire a ciel ouvert etant donnee que j ai deja subi une arthroscopie mais ne pourra pas reaxer mon tendon en meme temps car le temps sera comptee a cause du garrot pose et de la duree de l intervention..je dois prendre un second avis avec le Pr Mathoulin car j ai lu qu il etait possible de traiter la chondropathie que j ai au niveau de mon radius et qui peut aussi etre source de douleurs...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tant qu'à être opérée, il faut commencer par ce qui vous gêne le plus et d'après ce que vous dîtes c'est le le ressaut douloureux et donc le bord médial du poignet avec 1 regard sur votre ligament triangulaire. Mais surtout attendez de savoir ce que vous dira le Pr Mathoulin. Dr LP.

      Supprimer
    2. Oui jaimerai que les 2 soient fait en meme temps ce serait mieux car mon semi lunaire est de nouveau en bascule et le chirurgien preferait s occuper dabord de restabiliser mon scapho lunaire et me dit que cette intervention peut soulager ma douleur cote mediale...

      Supprimer
  12. Le professeur Mathoulin me dit qu il est possible de reparer le SL et LT par arthroscopie que le shrinkage que j ai eu ne se fait plus car ca ne marche pas.. mais il ne sait pas s il mettra des broches ou pas.. la ligamentoplastie me paraissait etre une bonne solution je ne sais pas quelle autre solution a part les broches et le shrinkage peuvent etre realisee.. qu est ce qu il y a cmme autre moyen pr reparer le SL et LT

    RépondreSupprimer
  13. Bonsoir Dr,
    Un médecin du sport m'a diagnostiqué une lesion du ligament triangulaire du carpe droit ( diagnostic établi suite à une IRM)
    Cette entorse est consécutive à un mauvais (très mauvais !) Swing qui remonte au 15 août et je porte une orthèse depuis fin septembre .
    Pensez vous qu'il s' agisse encore d'une urgence ?
    J'imagine devoir passer un arthro-scanner et/ou une arthroscopie .... mes chances de guérison peuvent elles être significativement diminuées si ces examens ne sont réalisés que dans un ou deux mois ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Inga, je vous conseille de voir rapidement 1 chir orthopédiste spécialiste SOS Main sans tarder. Dr LP

      Supprimer
  14. Merci Dr, rdv est pris pour le 9 décembre soit dans un petite quinzaine.
    Pensez vous que je doive me rendre dès aujourd'hui aux urgences SOS Main ?
    Inga

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, vous devez de toute urgence, consulter SOS main. Dr LP

      Supprimer
  15. Bonsoir Dr
    Voilà ça fais 4 ans que je vais d'hôpitaux en hôpitaux car je souffre du poignet et j'avais plusieurs diagnostique et voilà depuis juillet je suis suivies j'ai fais 4 mois de kinésithérapeute car j'avais des tendinites chronique , mais mon chirurgien m'a fais passer un arthroscanner jeudi dernier et donc le résultat est qu'il y a une perforation du ligament triangulaire , et le cubitus qui est très court , c'est-à-dire qu'il se cale en dessous du radius , vais-je me faire opérer ( en sachant que mon chirurgien m'a dit qu'il y avait des chances et il m'a cela était en septembre) merci

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir; vous avez un avis d'un chirurgien et un arthro-scanner qui a mis en évidence une perforation du ligament triangulaire et aussi un os cubital trop long (et non pas trop court comme vous l'écrivez). Fiez vous à votre chirurgien, surtout si ce dernier est un spécialiste SOS main. Dr LP

      Supprimer
  16. oui j'ai un avis du chirurgien et de l'arthro-scanner et mon chirurgien vient du centre de la main de ma ville , car j'ai été balader un peu partout , mais je me pose une réelle question vais-je me faire opérer ou non ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La décision n'appartient qu'à vous seul et vous devez aussi poser les questions sur l'intervention qui vous est proposée, les complications potentielles, les suites opératoires et le devenir à court, moyen et long terme et le chirurgien a l'obligation d'y répondre. Dr LP

      Supprimer
  17. d'accord je vous remercie au revoir

    RépondreSupprimer
  18. Bonsoir Docteur,
    j'ai passé un arthro scanner ce jour pour des douleurs du poignet depuis 3 mois, j'ai une rupture partielle du TFCC avec probable désinsertion au moins partielle des fibres fovéales, une atteinte chondrale de la tête de l'ulna et une vaste lésion de grade 4, un amincissement du luno triquétral, une variante ulnaire positive (cubitus long). Le chirurgien me propose une résection de l'extrêmité de la radio ulnaire distale afin de régler le problème d'hyperpression interne et donc soulager les douleurs. Quelles sont les conséquences négatives d'un tel acte? est il vrai que les 2 ligaments touchés vont cicatriser seuls ? je n'ai que 43 ans..

    Merci pour votre réponse
    Cdt
    sandymax

    RépondreSupprimer
  19. Bonjour; apparemment votre seule chance de mieux vous en sortir, est de vous faire opérer par un chirurgien spécialiste de la main et au préalable de lui poser directement les bonnes questions, sur les suites opératoires, les complications éventuelles et le devenir à court, moyen et long terme. Dr LP

    RépondreSupprimer
  20. j ai ete operé en debut d annee 2014 pour une desinsertion du tfcc il a ete reinseré et suturé..... la douleur etant toujours tres presente le chirurgien a reoperé le ligament ete de nouveau desinseré et troué... et la de nouveau grosse douleur cote ulnaire impossibilité de supiner.... comment est ce possible que mon tfcc ne tienne pas??

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Déjà 2 interventions et pas d'amélioration, il faut vous rapprocher à nouveau de votre chirurgien et voir avec lui les causes de ces 2 échecs; peut être un cubitus long? Dr LP

      Supprimer
  21. Bonsoir docteur,
    Je me suis fait opérer en juillet dernier d'une rupture SL. A présent tout va bien de ce côté là, mon poignet est totalement fonctionnel, même si très légèrement limité en flexion par rapport au poignet sain. Or depuis lundi, je ressens une douleur lors de certains gestes essentiellement à la pliure du poignet (là où on prend le poul, mais côté annulaire) Pas de claquement, ni d'instabilité et tous les mouvements de force (type tordre un torchon, serrer le poing, etc...) sont totalement indolores. Parfois cette douleur se trouve également sur le côté externe du poignet, prêt de la tête ulnaire. Pensez-vous que mon ligament triangulaire puisse être atteint ?
    Je précise que je n'ai subi aucun traumatisme, ne me suis pas cogné, et n'ai pas forcé outre mesure sur mon articulation.
    Si ce n'est pas une atteinte ligamentaire, qu'est ce que ça pourrait être ?
    Merci d'avance....
    Philippe

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Philippe, content d'avoir de vos nouvelles et de savoir que votre intervention de juillet 2014 a donné de bons résultats; pour les faits nouveaux et récents, ne pouvant vous examiner, je vous conseille de consulter rapidement votre chirurgien qui pourra vite vous rassurer ou effectuer un geste complémentaire si besoin. Dr LP

      Supprimer
    2. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

      Supprimer
    3. Passé mon IRM hier, pas de lésions du triangulaire, juste diastasis SL important avec subluxation scaphoide et lunatum, suites opératoires normales selon mon chirurgien compte-tenu de la gravité de la blessure. Donc pas d'opération en vu, du moment que ce poignet est fonctionnel et peu douloureux tout va bien !
      Philippe

      Supprimer
    4. Philippe, peut importe l'imagerie, ce qui compte avant tout c'est le ressenti et si votre poignet est fonctionnel et les douleurs minimes, c'est tout bon et bravo à votre chirurgien, le traitement chirurgical des lésions ligamentaires intrinsèques chroniques du poignet étant très souvent aléatoire. Dr LP

      Supprimer
  22. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  23. Bonsoir
    J aurai besoin de conseils svp, j ai subi 4 interventions chir au poignet dont 3 reinsertions TFCC qui ne tiennent pas, 2 sur le tendon et la 3eme sur la styloide... je ne peux toujours pas supiner sans douleurs ... et j ai subi une resection de 1ere rangee du carpe et j ai d'atroces douleurs coté pouce a la deviation ulnaire et en utilisant la pince... Est ce normal??

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bien évidemment que tout ça est anormal; la résultante de toutes ces interventions, c'est que vous vous retrouvez toujours avec un poignet douloureux chronique et que les solutions restantes dans votre cas sont minimes. Je vous conseille de vous rapprocher soit d'un centre anti-douleur, soit d'un service de Médecine Physique et Réadaptation spécialisé dans la douleur et là une équipe pluri- disciplinaire, vous prendra en charge, vous conseillera au mieux et peut être vous aiguillera vers une arthrodèse des os du poignet qui est souvent le geste ultime qui permet de stabiliser un poignet douloureux chronique. Dr LP

      Supprimer
    2. On devait me faire une arthrodese mais mes os etaient arthrosiques et il a ete necesaire d avoir recours a la resection de la 1ere rangée du coup... et jai de terribles douleurs a la base du pouce en deviation et en utilisant la pince...

      Supprimer
    3. Une arthrodese est elle possible apres resection de la 1ere rangee??

      Supprimer
    4. Que vous a dit le chirurgien qui a procédé à l'ablation de votre 1ère rangée du carpe? l'avez vous informé de vos douleurs qui persistent? s'il n'est pas au courant, informez le et s'il ne vous propose rien de plus, consultez un centre anti-douleur ou un service MPR avec l'accord de votre médecin traitant. Il vous faudra de toute façon encore beaucoup de patience. Dr LP

      Supprimer
  24. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  25. Bonjour, j'ai subit une arthroscopie du poignet suite à une rupture du ligament triangulaire tfcc il y a 2mois et demi. Seulement mardi dernier mon petit doigt "est tombée" du coup échographie en urgence et je suis retourné au bloc jeudi pour une rupture du tendon l extenseur propre. Mon chirurgien à reconnu que c'est lui qui la sectionné avec la caméra lors de ma première opération. Est ce que je vais récupérer toute la mobilité de ma main ? Je n'ai que 20 ans... merci

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour. Il n'y a pas de raison de ne pas récupérer des amplitudes correctes, à condition de vous adresser à un kinésithérapeute spécialisé main ou dans un service de médecine physique et réadaptation qui disposent en plus d' érgothérapeutes. Dr LP

      Supprimer
  26. Bonjour Docteur,
    Pour ma part, j'ai subi le 19 novembre 2014 l'intervention par arthroscopie suivante : "Synovectomie des articulations du poignet droit+ suture du ligament triangulaire + suture capsulo ligamentaire dorsale du poignet droit". L'entorse (suite à une chute à 20 cm du sol) datait du 19 août 2014.
    Six semaines après l'opération, les douleurs étant plus intenses qu'avant l'intervention, le chirurgien a soupçonné une algodystrophie. La scintigraphie ayant écarté cette pathologie. j'ai commencé la rééducation, entre fin janvier et début mars 2015.
    Vers le 15 février 2015, j'ai fait une IRM qui évoque encore une fissure du ligament triangulaire et une chondropathie débutante. J'ai revu mon chirurgien, début mars, qui ne comprend pas mes douleurs persistantes. Il m'a alors indiqué d'arrêter la kiné et m'a prescrit un anti-inflammatoire (apranax) avec du voltarène et tissu gel pour un mois de traitement. Je viens de terminer mon traitement, mais les douleurs sont toujours là.
    Aujourd'hui même, je viens de consulter un autre chirurgien qui, après avoir vu mon dossier et écouté, me précise que l'opération par arthroscopie n'était pas nécessaire et n'a servi à rien. il me propose donc une infiltration et 30 séances de kiné.
    Ma question : quelle solution suivre ?
    1) suivre les préconisation de ce dernier chirurgien (infiltration + kiné)
    ou
    2) attendre de voir le chirurgien qui m'a opéré, dans un mois, lui qui m'a demandé d'arrêter la kiné et prescrit apranax?

    J'avoue que je ne sais pas quelle "main" danser.
    Merci par avance.
    Mack.

    RépondreSupprimer
  27. Bonjour Mack; votre histoire souligne bien la nécessité de consulter des praticiens expérimentés d'emblée devant tout traumatisme de la main et du poignet afin d'établir un diagnostic précis et pour une prise en charge adaptée précoce. Dans votre cas, si l'Apranax doit vous soulager, son effet positif doit être immédiat. Si ce n'est pas le cas, vous pouvez procéder à une infiltration écho-guidée et voir ce que ça donne. Dr LP

    RépondreSupprimer
  28. Bonjour docteur, j'ai subi un accident de travail il y a 4 ans, et on m'a diagnostiqué une rupture du ligament triangulaire 4 mois après cet accident. J'ai subi une première opération par arthroscopie pour un simple nettoiement afin de ne plus avoir de frottement et donc arrêter les douleurs. Celle ci n'ayant pas fonctionner, on m'a dirigé vers un centre anti douleur. Celà n'a pas eu d'effet. Donc deuxième opération par arthroscopie, pour une réinsertion du ligament. Celle ci a également échouée. Et il y a cinq mois j'ai subi une ostéotomie afin de me soulager. A l'heure actuelle la douleur est toujours la même, et mon chirurgien m'a dit clairement qu'il ne savait plus quoi faire. Je suis perdue, la douleur persiste lors de l'utilisation de mon poignet. Sauriez vous quelle serait l'ultime recours?
    Je vous remercie par avance de votre réponse.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Amandine; très significative votre histoire post traumatique, lorsqu'on tarde à frapper à la bonne porte, c'est à dire un service SOS Main avec un chirurgien orthopédiste qualifié. Difficile de répondre à votre problème de douleurs chroniques séquellaires. Suivant votre lieu d'habitation, je pourrais éventuellement vous indiquer un confrère chirurgien orthopédiste hyper spécialisé; sinon il vous faut vous orienter vers un centre anti-douleur qui vous aidera au mieux à gérer vos séquelles. Dr LP

      Supprimer
    2. Bonjour Amandine; très significative votre histoire post traumatique, lorsqu'on tarde à frapper à la bonne porte, c'est à dire un service SOS Main avec un chirurgien orthopédiste qualifié. Difficile de répondre à votre problème de douleurs chroniques séquellaires. Suivant votre lieu d'habitation, je pourrais éventuellement vous indiquer un confrère chirurgien orthopédiste hyper spécialisé; sinon il vous faut vous orienter vers un centre anti-douleur qui vous aidera au mieux à gérer vos séquelles. Dr LP

      Supprimer
  29. Bonsoir Docteur Pallure
    Je me permet de Vous solliciter , on m a remit 3 fois le tfcc mais cela a ete un echec a chaque fois car il ne tient pas est en mauvais etat et surtout j ai toujours autant de douleurs.... Ne peut il pas y avoir un autre probleme? J ai regarde sur un de vos shema et les douleurs se situent au niveau du tfcc mais aussi sous le pisiforme au niveau du ligament lateral interne....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour, ça ne peux pas être le ligament collatéral interne. Mais votre question est tellement succincte que je ne peux pas vous aider (opéré 3 fois, par qui, où, quelle lésion, quelle imagerie?). Dr LP

      Supprimer
    2. Desinsertion du tfcc ... Il a ete rattaché a la styloide ulnaire... Rattaché sous arthroscopie mais chaque fois il se detache de nouveau et est de plus en plus abimé... Une echo a ete realisé afin de supprimer l eventuelle instabilité du tendon extenseur ulnaire.... Ma douleur se situe au niveau tfcc et sous le pisiforme dans le creux... Pourquoi dites vous que ca ne peux pas etre le lgmt lateral??.....

      Supprimer
    3. Bonjour docteur pallure.en effet j'ai été opéré il ya 4 mois d'une ostechondrite mediale du talus après mon choc qui date de deux ans .j'ai été opéré au Maroc par un professeur en traumatologie et c'était la première fois que ce genre d'opération s'effectuait au seins du chu.j'aimerais savoir que sont mes chances de rejouer car je rêve d'une carrière professionnelle et selon mon churigien avec les 3 séances de rééducation de 40 mnte que je suis il me sera difficile de rejouer ou impossible.je veux avoir votre avis et savoir que faire ou qui contacter afin que je puisse réaliser ce rêve et retrouver une cheville normal.sincère remerciement.plusieurs avis de spécialistes me seront utiles et la mise en contact avec un centre sportif de rééducation aussi. Merci

      Supprimer
  30. Bonjour docteur. Je suis ibrah j'ai été opéré il y à 4 mois bientôt d'une osteochondrite medial du talus apres mon choc au football.j'ai 19 ans et je rêve d'avoir une carrière proffetionelle et j'aimerais avoir votre avis sur mes chances de repprendre les entraînements et competir ensuite.on m'a fais une greffe et selon mon churigien avec les 3 séances de rééducation que je suis ici comme toute personne normal il me sera difficile de rejouer.j'aimerais avoir votre avis et savoir que faire ou qui contacter afin de réaliser ce rêve que j'ai depuis mon enfance. Merci

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Ibrah, je vous ai répondu au bon endroit, à savoir sur l'article consacré à la micro-traumatologie de l'Astragale (pied) et non pas sur celui consacré aux lésions ligamentaires du poignet. Dr LP

      Supprimer
  31. bonjour
    pour desintertion traumatique ou rupture ligamnet triangulaire ; on parle d interventio rapide
    un dela d 1 à 2 mois est ce deja tardif

    le 20 juin chute a velo trauma poignet type entorse traite a la legere / c est une contusion mobilise votre poignet , glace
    le 15 juillet appui sur le talon de la main pr m asseoir au sol
    vive douleur gonflement de la face interne du poignet , impossibilite de certains mouvemnts
    radio ras
    rv arthroscann le 4 aout
    rv consult chir le 10 aout

    est ce deja tardif ??
    merci de votre reponse$
    cordialemtn

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Patricia, je pointe du doigt dans vos différentes démarches, un certain nombre d'erreurs, la plus importante étant de ne pas avoir consulté d'emblée un service SOS Main, comme recommandé devant tout traumatisme du poignet, même en apparence bénigne. Vous avez perdu du temps, mais pour un bon spécialiste en chirurgie de la main et du poignet, c'est parfaitement jouable. Dr LP

      Supprimer
  32. Bonjour suite a des douleurs ulnaires importante j ai passee un arthro scanner qui retrouve une chondropathie osteo radiale de type 4 que cela signifie t il??

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. A mon avis vous ne transcrivez pas bien le compte rendu de l'arthro-scanner ni vous ne me donnez aucun renseignement clinique. Dr LP

      Supprimer
  33. Pardon je me suis trompee il est noté : on retrouve bien l'exerese de la 1ere rangee des os du carpe.

    Il existe une chondropathie de syade IV entre l'extremité inferieure du radius et le sommet du capitatum avc mise a nue de l'os sous chondral.

    Niveau clinique douleurs a la supination et deviation ulnaire du poignet.. Desinsertion du tfcc anterieure... Qui a ete suturé...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cette chondropathie signe l'évolution arthrosique de votre poignet. Dr LP

      Supprimer
  34. Quel peut etre le traitement?... J'ai ete operee en fevrier pr une resection car mes os ete arthrosiques...

    RépondreSupprimer
  35. Bonsoir "anonyme"
    J'ai lu vtre cmpte rendu et si les infiltrations ne vous soulagent pas il faut (a mn avis) vous attendre a une enieme chirurgie... Me stade 4 est le stade le plus avancé me semble t il....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne sais pas
      J ai eu une infiltration cote ulnaire mais elle ne m a pas du tout soulagee... Je ne sais pas ce qu il m attend

      Supprimer
  36. Bonsoir
    Voila 3 ans que j'ai des douleurs coté cubitus au niveau de la styloide cubitale accentuée par la supination et deviation cubitale. Mon triangulaire est en bon etat et on ne trouve pas mon probleme. Je ne peux pas du tt supiner cela me cree une grosse douleur de la styloide jusque ds le debut de l'avant bras entre la radiu et cubitus et parfois je ressens un claquement en plus de la douleur entre ces 2 os de l'avant bras.
    Qu'est ce qui peut me faire si mal si le triangulaire n'a rien?
    Merci

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. A savoir que j'ai aussi consulté un medecin MPR qui travaille ds un centre de traitement de la douleur et j'ai tt passé acupan tramadol lamaline lyrica mais aussi creme EMLA patch Versatis infiltration echo guidee kine etc etc rien ne me soulage je ne peux pas supiner

      Supprimer
    2. Claire, même si je connais le sujet, difficile de vous aider sans pouvoir vous examiner. Je vous conseille de consulter un service SOS Main qui sont hyper spécialisés dans les pathologies du poignet et de la main. ce qu'il faut savoir c'est que s'il n'y a pas eu de geste brusque, on peut éliminer les entorses intrinsèques scapho et pyramido-lunaire et celle du ligament triangulaire. Si vous utilisez beaucoup vos poignets dans la vie de tous les jours ou dans vos activités de loisir, il faut recherchez une tendinopathie du poignet par un examen minutieux de tous les tendons. Enfin, dans un certain nombre de cas, il s'agit de douleurs qui se projettent dans le poignet mais ont pour origine la colonne vertébrale cervicale. Dr LP

      Supprimer
    3. Je suis suivi par un chirurgien spe du poignet deja, j'ai eu il y a 2 ans une ablation de 1ere rangee aussi et on m'a suturé 2 fois le triangulaire. La il a l'air d'etre bien remis mais je ne peux tjours pas supiner ou devier et la douleur est tres importante.

      Supprimer
    4. Claire, vous ne m'aviez pas signalé tout ça, et je ne suis pas devin; au lieu de prendre des antalgiques, vous feriez mieux avec une imagerie adaptée d'essayer de comprendre avec votre chirurgien pourquoi vous avez mal et peut-être essayer les infiltrations. De LP

      Supprimer
    5. J'ai eu plusieurs infiltrations qui ne m'ont pas du tt soulagé.. J'ai passé un arthroscanner qui ne montre rien cote cubitus et j'ai eu une autre arthroscopie du coup qui revele un lgmt triangulaire plutot en bon etat... Rien qui explique ces douleurs a la supination et deviation.. Pr l'instant je me gave d'acupan.. Je ressens la douleur tres proche de la styloide et parfois un gros claquement entre le radius et cubitus et cette douleur ++++

      Supprimer
    6. Le problème avec vous Claire, c'est que vous ne dîtes pas les choses et la pire des choses c'est de ne pas indiquer la lésion initiale quad cette dernière est connue et a été traitée. Vous n'avez pas encore compris que la clinique, rien que la clinique et toute la clinique est la démarche médicale la plus rationnelle et que l'imagerie n'est là que pour confirmer ou infirmer une hypothèse. Je ne peux rien pour vous, voyez avec votre chirurgien, il doit déontologiquement vous aider à trouver l'origine de vos douleurs et une fois l'origine précisée, la parade thérapeutique coulera de source. Dr LP

      Supprimer
  37. Bonjour Docteur,

    Je m appelle William et voici mon problème, en sept 2014 je suis en AT suite à un effort effectué sur mon poignet lorsque j ai tenu un adolescent violent. Je passes des radios diagnostic entorse. Je me plaint de douleurs vives, mon médecin me prescrit une scintigraphie: kyste du grand os sans gravité. Mon médecin me prescrit alors une irm en octobre 2014, diagnostic rupture du tfcc avec petit épanchement! Il me prescrit 1infiltration et m orienté vers u' chirurgien ce der'ier au vu de mes examens me dit si je vous opère 100% de réussite. On laisse le temps à l infiltration d agir sans résultat. En tout 5 infiltrations réalisées. Cependant il décide de me faire passer une arthro et le diag est sans appel rupture complète du tfcc et chondropathie débutante du scaphoïde et du semi- lunaire. Je revois ce chirurgien qui change sa posture et me dit je n ai pas trop envie d y aller sans plus d explication. Je vois u' autre chirurgien, qui me dit vous avez tout pour vous faire opérer mais je n ai pas trop envie d y aller, toutefois je tiens à vous faire une double infiltration et on avisera ensuite. Je revois min médecin car les douleurs sont toujours présentes, je lui explique tout ce qui m a été dit par les deux chirurgiens, il m orienté vers un autre chirurgien. Lui me dit ligament non réparable et vous ne récupérerez pas un poignet complètement normal car trop à distance du traumatisme. Traumatisme sept 2014 consultation novembre 2015. Il me propose une résection du cubitus afin d atténuer certaines douleurs. Opération réalisé le 19/11/15. A ce jour les douleurs sont vives et gênantes. Ma question est la suivante est ce que les douleurs peuvent également provenir de la chondropathie et cette chondropathie peut elle être une suite de ma rupture de ligament. Merci beaucoup

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour William, vous présentez un poignet douloureux chronique post traumatique sur lésion primaire du TFCC qui aurait du être opéré rapidement après le traumatisme, comme le recommande beaucoup de chirurgiens spécialistes du poignet. Pour répondre à votre question, je ne suis pas certain médico-légalement que la chondropathie péri-lunaire soit uniquement et directement en rapport avec votre AT et c'est au médecin conseil de la caisse d'assurance maladie de se prononcer. Dr LP

      Supprimer
    2. Docteur, je vous remercie pour ces informations, cependant lorsque l'on regarde la chronologie des examens, l'a chondropathie n’apparaît que sur l'arthrographie.
      sept 2014 scintigraphie rien - octobre 2014 irm rien - juillet 2015 arthrographie confirmation de la rupture complète du TFCC , rupture aciculaire du ligament scapho-lunaire sans instabilité statique et chondropathie débutante du scaphoïde et du semi-lunaire.
      c'est pour cela que je vous posais la question. merci de votre réponse

      Supprimer
  38. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  39. Bonjour Docteur, je me suis fait opérer d'une lesion du ligament triangulaire classe 1 il y a maintenant 2 semaines ( 9 mois après traumatisme ) - et 10 jours après l'op j'ai bêtement glissé dans ma douche ( l'infirmière m´ayant dit que je pouvais retirer l'orthèse pour me laver) et en retombant j'ai fléchi vivement le poignet opéré et j'ai senti le poignet me tirer vivement et j'ai eu des douleurs vives sur le côté cubital - la boucle réalisée pour la suture étant reliée au tendon extenseur me faisait mal depuis l'opération jusqu'à ce jour et le lendemain de la chute plus aucune douleur ni de sensation du tendon qui me tirait - du coup j'ai bien peur que le fil de la suture est lâché - j'en ai informé aussitôt mon chirurgien qui me dit que l'on ne peut rien faire et d'attendre les 4 semaines restantes d'immobilisation et qu'il me prescrira un irm dans le doute - sachant que ces examens ne sont pas fiables à 100 %, pensez vous qu'une seconde arthroscopie soit plutôt nécessaire afin de s'assurer vraiment de l'état de la suture et si besoin revenir dessus ? Car ça serait dommage que cela passe inaperçu et d'attaquer les 2 mois de reeducation prévues, pour rien - surtout que étant une lesion ancienne, il ne faut pas perdre de temps car celui - ci joue en ma défaveur .... Voilà, j'aurai souhaité avoir votre avis - cordialement.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir Julien; pas de chance, d'abord une intervention tardive, puis une chute et apparemment suite à cette chute, il a du se passer quelque chose, peut être un lâchage de suture sur l'extenseur comme vous l'affirmez. La réponse de votre chirurgien peut se comprendre mais dans l'hypothèse ou vous auriez raison, c'est aussi une perte de temps. Il aurait fallu que votre chir soit plus précis. Vous ne risquez rien de lui demander quelle serait la marche à suivre en cas de problème et s'il ne serait pas possible d'anticiper les choses. S'il campe sur ses positions, il faut en parler à votre médecin traitant et avec son aide prendre un deuxième avis peut être? Sur la région parisienne, il y a d'excellents chirurgiens spécialistes des traumatismes du poignet et parmi eux, le Dr Didier Fontès est une référence; votre médecin peut toujours lui demander un avis téléphonique. Dr LP

      Supprimer
  40. Merci pour votre réponse Docteur - il s'agit du professeur Mathoulin donc une excellente référence - j'ai anticipé et pris un Rdv pour un irm la veille de le revoir mais l'attente va être longue et surtout difficile de rester dans le doute - comment être sûre que celui ci ait lâché - pensez vous que je sois en mesure de lui redemander une intervention ? Je ne sais que faire malheureusement - que me conseillez vous ? Car même si l'irm ne donnait pas de bonne nouvelle il faudrait re attendre au moins 2 mois de délais avant une nouvelle intervention - c'est vraiment compliqué

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Julien, avec le Par Mathoulin, vous êtes dans d'excellentes mains. Il vous faut donc patienter. Dr LP

      Supprimer
  41. D'accord, mais j'envisage malgré tout comme vous me l'avez conseillé de lui demander la marche à suivre en cas de problème et s'il était possible d'anticiper les choses .... Éventuellement de reprogrammer une opération s'il était nécessaire de revenir dessus afin de gagner du temps au cas où ( en espérant qu'il accepte de me réopérer si besoin). Qu'en pensez vous ?
    Et d'après vous, un irm est il amplement suffisant pour confirmer le diagnostique car j'ai pu comprendre que ce n'était pas l'examen le plus fiable concernant les entorses du poignet ?
    Car sinon, je possède une ordonnance datant de quelques mois que je n'avais pas utilisé pour un arthroscan prescrit par un autre spécialiste. Pensez vous que je puisse l'utiliser en plus afin d'avoir d'autres clichés plus précis et me rassurer d'avantage au cas où l'irm ne montrerait rien d'anormal ?
    Et je ne peux pas me fier aux douleurs car avant l'opération je n'en avais pas. Mais je présentais des claquements, une instabilité dans le poignet et surtout pour les déformations que cela engendre (au niveau des doigts et épaule du côté en question ) que le professeur m'a d'ailleurs confirmé. Donc aujourd'hui aucune douleur comme avant l'opération.
    En tout cas je tenais à vous remercier pour le travail que vous effectuez ainsi que tous les conseils que vous prodiguez sur les forums qui nous sont d'une grande utilité et qui nous permettent de nous rassurer et de nous guider ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Effectivement Julien, l'arthro- scanner est beaucoup plus performant, j'ajoute en théorie, car c'est le chir spécialiste qui au final prescrit l'imagerie qui lui semble la plus adaptée et pour vous ce serait l'IRM. En théorie toujours, l'arthroscopie exploratrice est la meilleure chose. Imaginons que vous passiez l'arthro-scan, comment alors présenter la chose au Pr? Dr LP

      Supprimer
  42. Dans ce cas, je lui dirai simplement que j'ai effectué cet examen supplémentaire dans le but de me rassurer et de confirmer l'irm afin d'en être certain ou en fonction du resultat garder cet examen pour moi. Mais je compte passer l'irm dans tous les cas. Concernant l'arthroscopie exploratrice, même s'il s'agit d'un acte chirurgical, je préférerai justement en avoir recours pour être certain qu'une éventuelle lésion ne passe pas inaperçue et que si c'était le cas, elle puisse être réparée de suite par la même occasion.
    Déjà, concernant l'irm, c'est moi qui ai pris Rdv pour la veille afin de gagner du temps car au téléphone, il m'a dit qu'il me la prescrirait et pour pouvoir lui montrer lors de mon prochain Rdv car je n'habite pas la région parisienne. Je vais donc le recontacter pour lui en demander l'ordonnance.
    Je suis obligé de forcer un peu les choses car en vue de l'ancienneté du traumatisme je ne peux me permettre d'attendre et ça m'angoisse tellement que je n'en dors presque plus car ça fait plusieurs mois que je me bats pour régler ce problème et j'ai dû voire BCp de spécialistes afin de trouver qq qui pouvait enfin le résoudre.
    Les conséquences des déformations me terrorisent - comprenez moi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Une dernière chose Julien, à mon avis il est inutile de faire Arthroscanner et IRM; c'est l'un ou l'autre. L'arthro scan est parfait pour l'intra-articulaire et l'IRM pour les parties molles. Je pense que si le Pr Mathoulin a choisi l'IRM, c'est pour vérifier l'ancrage au tendon extenseur et donc que l'arthro-scan lui parait de moindre intérêt. Dr LP

      Supprimer
    2. Vous avez raison Docteur, je vais seulement effectuer les examens préconisés par le Pr. C'est lui le seul décideur.
      De toute façon, je vais aller le voir directement demain afin d'évoquer tout cela avec lui. Car en plus, l'ayant appellé juste après ma chute, je n'ai fait qu'évoquer celle-ci ainsi que les douleurs instantanées au niveau du tendon.
      Il n'est donc pas informé des conséquences ressenties le lendemain.
      Une dernière chose, avant que cela m'arrive, je sentais au touché et voyais le nœud de la boucle situé au niveau du sommet de la boule du cubitus et désormais celle- ci s'est déplacé vers la main ( elle n'est plus située sur la boule ).
      Il semblerait donc que l'accroche de la boucle ait glisser sur le tendon,vers l'intérieur. Ce qui expliquerait les symptômes si la boucle était détendue et non cassée.
      Mais dans tous les cas, elle n'assurerait plus vraiment son rôle de tendeur ..., enfin dans la logique.
      Pour toutes ces raisons, je préfère aller voir directement le professeur pour lui détailler tout cela ainsi que de voir quelle(s) mesure(s) envisager et d'évantuellent anticiper les choses .....
      Je pense que cela est plus judicieux.

      Supprimer
    3. Je souscris Julien à votre décision de laisser le Pr Mathoulin, gérer les choses et de le rencontrer au plus tôt. Pour le reste, l'ancrage est à mon avis non accessible au palper étant situé à la face profonde du tendon. Dr LP

      Supprimer
  43. Il ne s'agit pas d'une ancrage selon moi mais d'une suture du ligament par une boucle de PDS 3.0 par la voie d'abord radio ulnaire distale puis d'une suture en extension et inclinaison ulnaire ( une fois la main décrochée ).
    C'est ce qui est indiqué sur le compte rendu OP.

    RépondreSupprimer
  44. L'ancrage n'est elle pas réservée en cas de désinsertion et la suture en cas de déchirure ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vous avez raison Julien; en ce qui me concerne il me manquait le compte rendu-opératoire, après comme c'est de la chir hyperspécialisé, chaque chirurgien a ses propres techniques et je suis loin de toutes les connaître. Dr LP

      Supprimer
  45. Bonsoir Docteur, finalement, je n'ai pas pu m'y rendre lundi - je vais donc appeller demain pour savoir s'il peut me recevoir - également, je présentais une instabilite du poignet avec luxation du cubitus - et j'ai remarqué hier que lorsque je tourne l'avant bras des claquements se font ressentir au niveau du poignet - alors qu'avant ma chute la supination m'était très douloureuse donc presque impossible et depuis complètement indolore.
    Je suis désormais convaincu que la boucle a du soit cassee soit se détendre -
    Pensez- vous que dans un cas comme celui-ci et en cas de reintervention le chir puisse me reprogrammer une intervention rapidement ( éventuellement en fin de programme) ? Et s'il campait de nouveau sur ses positions, devrai- je m'orienter rapidement vers un autre spécialiste ? car je pense vraiment que je suis en train de perdre actuellement un temps précieux.
    Et puis, lors de ma 1ère consultation je pensais que le traumatisme initial remontait à 6 mois alors que celui-ci datait de 9 mois. Une autre raison de moins l'alarmer.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Julien, je pense qu'il faut lui faire confiance jusqu'au bout, car je n'imagine ps qu'il puisse se défiler. Précisez lui quand même que votre souhait est de récupérer dans les meilleurs délais. pour savoir exactement ce qui s'est passé il faut un examen clinique et une imagerie ou une arthroscopie. Dr LP

      Supprimer
  46. Bonjour Docteur, J'ai pu voir le professeur en consultation.
    Il m'a examiné cliniquement et m'a dit que mon poignet était stable mais cela ne me rassure que partiellement. Et que pour les douleurs au niveau du noeud sous cutané qui ont subitement disparu depuis la chute, j'avais gagné 1 mois de douleurs. Mais je trouve cela étrange que tt ai disparu subitement sans aucune conséquence. J'ai bien peur qu'il me dise cela pour me rassurer car il sait que je suis très angoissé et surtout qu'au téléphone, il m'avait dit que l'on ne pouvait rien faire.
    Notre entretien fût rapide car il m'a reçu entre 2 rdv, du coup, je n'ai pas pu lui poser toutes les questions souhaitées.
    Il m'a dit que l'irm n'était pas nécessaire.
    Mais pensez vous que je sois en mesure de demander malgré tout une arthroscopie exploratrice pour pouvoir être vraiment rassuré de pouvoir tout contrôler et pouvoir tester l'effet trampoline du ligament auprès de d'un autre chirurgien car je ne pense pas qu'il accepte.
    il m'a dit que je m'étais guéri avant la chute ( qui datait de 10 j post op ) mais dans le cas où la boucle aurait cassé et que le ligament ait commencé à cicatriser, n'y a t'il pas un risque que le ligament ne soit pas tendu de manière optimale afin de jouer son rôle d'amortisseur ?
    Et si c'était le cas, pensez vous que ça soit possible de redéchirer la lésion afin de tout retendre au maximum ?
    Car même si les 2 parties suturées soient encore jointes j'ai bien peur que le résulat final n'en soit que moyen .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Julien, vous devez accepter les constatations du Pr Mathoulin puisque votre poignet est stable et qu'en plus vous n'avez plus de douleurs et à chaque jour suffit sa peine et il est inutile de trop penser. Dr LP

      Supprimer
  47. En effet, je suis d'accord avec vous Docteur.
    Une dernière chose, dans le cas où un fil de suture casserait et que les 2 éléments rompus aient déjà commencé à cicatriser et que du coup ils seraient en accroche; est ce que le processus de cicatrisation et de régénération ligamentaire peut suivre son cours normalement et correctement ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Julien, revoyez ma précédente réponse. Dr LP

      Supprimer
  48. Bonsoir Docteur,
    J'ai quand même passe une irm pour en savoir d'avantage - il est indiqué qu'il existe des remaniements inflammatoires au niveau de la zone qui a été réparée - j'aimerai savoir à quoi cela correspond ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Plus d'accord avec votre façon de faire, notre bonne vieille sécu n'a pas besoin de dépenses inutiles; voyez avec le prescripteur de cet IRM superflu. Dr LP

      Supprimer
  49. J'avais averti le professeur que je m'etais fait prescrire cet irm afin de gagner du temps - malgré qu'il m'ai dit que pour lui ce n'était pas nécessaire, il m'a répondu ; " c'est parfait, faite le quand même " - et pour information il m'a coûté 165 euros à payer de ma poche de dépassement d'honoraires et non remboursable. Ayez au moins la gentillesse de me répondre svp Docteur.
    Je ne l'ai pas fait par plaisir croyez moi.

    RépondreSupprimer
  50. Bonsoir,
    J'ai été opérer en mars 2015 du poignet droit: synovectomie et ligamentoplastie scapho lunaire par arthroscopie et il a été vu une lésion sur le tfcc asymptomatique non traitée. Depuis ce jour, je n'ai pas récupéré l'usage de mon poignet, mobilisation douloureuse allant jusqu'à l'auriculaire. Pas de force. Port d'orthese.
    J'ai fait jusqu'à présent 115 séances de Kine. Le chirurgien a pensé à de l'algodystrophie mais rien de visible à la scintigraphie passée en decembre 2015. J'ai tenté divers traitements médicamenteux et j'ai changé de Medecin de traitant car je n'étais plus prise au sérieux. Plusieurs séances de mésothérapie ont été faites mais sans succes. Le médecin traitant m'a fait passe un IRM mi mai, où il resort une rupture du ligament triangulaire sur la partie avascularisée, dégénérative.
    Que dois je en penser? Je vous remercie de l'aide que vous pourrez m'apporter.
    Cela fait plus de 14 mois depuis l'opération qui a l'origine était faite pour l'exerese d'un kyste arthro synovial.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir Charlène, vous pouvez déjà arrêter la kiné, 115 séances pour des nèfles, c'est scandaleux pour notre bonne vieille sécu qui croule sous les dépenses de santé inutiles. Pour le reste, devant l'ancienneté des troubles, j'ai bien peur que ça se termine par une arthrodèse, mais seul un chirurgien hyperspécialisé pourra vous conseiller et si vous êtes sur Paris, le Dr Fontès est une référence. Dr LP

      Supprimer
    2. Je vous remercie pour la rapidité de votre reponse. Je ne suis pas sur Paris mais en Ille et vilaine. Le chirurgien qui m'a opéré est le docteur zemerline du chp saint Grégoire (centre de la main). Suite à l'irm, je dois retourner le voir le 6 juin. J'ai egalement un rdv de prévu en MPR à l'hôpital sud de Rennes avec le docteur Baglione. Connaissez vous ces médecins? Auriez vous des contacts dans mon département éventuellement?
      Avant cette opération, j'étais en école d'infirmière et egalement sapeur pompier volontaire, j'ai été obligé de tout suspendre à cause de ce poignet. Et pour information, j'ai 34 ans.
      Encore merci.

      Supprimer
    3. Attendez la consultation du chirurgien pour voir ce qu'il va vous proposer. Dr LP

      Supprimer
  51. Merci, je vous tiendrais informé après ma consultation avec le chirurgien lundi 06 juin.

    RépondreSupprimer
  52. Merci, je vous tiendrais informé après ma consultation avec le chirurgien lundi 06 juin.

    RépondreSupprimer
  53. Bonjour,
    Je reviens vers vous suite à ma consultation de jour avec le chirurgien. Voici ce qu'il en dit: conserve une douleur mécanique importante limitant la mobilité en flexion extension à 30 et 20•. Mobilité en prônerions supination complète. Force de préhension 4kg vs 26kg. Pas véritablement de point douloureux à la palpation . L'irm ne montre pas de lésions organiques pouvant expliquer les symptômes actuels. Conclusion raideur sequellaire de l'algodystrophie. Proposition de traitement: poursuite de la Kine ( j'en suis à 119 séances!) mobilisation sous kt péri (déjà fait en sept 2015 n'a pas fonctionné) nerveux, mobilisation pour alr au bloc avec +\- arthrolyse arthroscopique (en crainte de récidive d'algo). Il conclut: sommes perplexes et savons que conseiller à la patiente.

    Moi aussi je reste très perplexe quant à cette consultation! Quand un chirurgien vous regarde et vous dit: quelle est la solution pour vous? Je ne pense pas que ce soit à moi d'y répondre.
    Il reste sur l'algo et si la scinti de decembre 2015, il n'y avait aucune trace. Rien du tout.
    Il me dit egalement que la rupture du ligament triangulaire, ce n'est rien du tout, c'est très fréquent passé la trentaine!

    Que pensez?
    Je vous remercie par avance

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Charlène, en effet curieuse réponse. La Kiné ne vous sert à rien et avec l'accord de votre médecin traitant un deuxième avis avec une grosse pointure de la chirurgie de la main s'impose, quitte à aller sur Paris. Dr LP

      Supprimer
    2. Pouvez vous me communiquer les coordonnés de chirurgiens qui pourrait me permettre de me sortir de cette situation? Y compris sur Paris, Bretagne ou pays de Loire?
      Je désespère!

      Supprimer
    3. Charlène, je vous ai déjà dit que sur Paris, le Dr Fontès est une référence. Sur la Bretagne et Pays de Loire, je n'en connais pas. Dr LP

      Supprimer
    4. Bonjour,
      je reviens à nouveau vers vous. J'ai revu mon médecin traitant qui a trouvé également très étonnant le compte rendu du chirurgien. il me redirige vers un nouveau chir ortho à qui il a exposé mon problème. je dois donc le voir en consultation le 5 juillet.
      Entre temps, je viens d'avoir une consultation avec un algologue dans un MPR, selon lui, il s'agit d'une exclusion fonctionnelle du poignet et il me remet en soin avec kine et ergo (j'ai quand meme deje fait 121 seances de kiné!). Toujours selon lui, si il n'y a pas d'amelioration, il fera peut etre un arthro scanner. Cela signifie qu'il va encore falloir attendre! et que la rupture du TFCC, ce n'est rien du tout!
      Qu'en pensez vous? J'en perd mon latin et le temps passe.
      Je vous remercie par avance.

      Supprimer
    5. Bonjour Charlène, je vous ai déjà dit ce que j'en pensais, prenez un avis avec une grosse pointure de la chir du poignet qui lui vous donnera une conduite à tenir cohérente et arrêtez de multiplier les avis contradictoires et inutiles et la kiné. Dr LP

      Supprimer
    6. Bonsoir,
      Je tenais simplement à vous informer que j'ai reussi à obtenir un rdv avec le docteur Fontes le 25 juillet.
      Cordialement

      Supprimer
  54. Bonjour Docteur , des mauvaises nouvelles pour moi , après avoir revu le professeur avec un contrôle radiologique, il m'a dit que tout était bon. Je m'en suis tenu à ça mais après la reeducation, je ne constatais aucune amélioration j'ai donc passe un arthroscanner et le résultat est qu'il y a une désinsertion du ligament triangulaire . Je ne comprends pas car il m'a dit que tout était ok. Aujourd'hui j'en suis à 1 an du traumatisme. Que puis-je faire ? Et puis je ne sais pas si cet échec est du à ma chute ou un échec de cicatrisation. Je suis un peu perdu et démoralisé. Car cela m'a refait perdre BCp de temps et fait de la reeducation pour rien finalement ... J'aurai aimé avoir votre avis svp

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Julien, le problème avec vous c'est que vous multipliez les examens d'imagerie, pour vous rassurer comme vos dîtes et que les imageries successives ne font qu'ajouter de la confusion à une histoire déjà compliquée. Voyez avec le Pr Mathoulin, il reste le mieux placé pour vous conseiller. Dr LP

      Supprimer
  55. Bjr je vous écris pour avoir un avis,au mois d avril j ai eu un accident de travail en portant une personne âgée.au depart l hôpital à diagnostiquer une entorse dc plâtre pdt 15j ,après il m on fait faire de la kine mais ça me faisait plus mal qu autre chose .on m'a fait faire 2 scintigraphie et une écho car on croyait que je faisais de l algodystrophie résultats négatifs et tjrs mal.om ma prescrit un irm et on a vu que j avais un hipersygnal au versant ulnaire .je dois aller faire un arthroscanner mais je voulais savoir si au cas où on se fait opérer en plus mnt à chaque fois que j essaie de bouger mon poignet il fait que craque de l intérieure quelqu un à déjà eu ça merci

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Encore un inconnu qui ne se donne pas la peine de lire l'avis préalable. Dr LP

      Supprimer
  56. Je me prénomme Perrine si j ai bien lu votre texte mais je voulais avoir votre avis car on me dis que je pourrais me faire opérer et il y en a me disent le contraire c est pour ça et si vous pouvez m expliquer le claquement dans le poignet c est quoi??merci

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Perrine, dans votre intérêt et si vous voulez avoir le moins de séquelles possibles, vous devriez consulter très vite ( vous avez déjà perdu assez de temps et multiplié les examens complémentaires, alors que c'est d'une arthroscopie que vous aviez besoin) une grosse pointure spécialisée dans la chirurgie de la main, à condition qu'il accepte de prendre en charge un accidenté du travail (statistiquement à cause des bénéfices secondaires liés à l'IPP, les accidentés du travail ont un taux de guérison sans séquelles très bas). Dr LP

      Supprimer
  57. Bjr Mr pallure j ai fait mon arthroscanner et j ai une perforation centrale du tfcc .rendez vous vendredi avec un chirurgien sos main quand on a ça on fait quoi merci

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir Perrine, plus que quelques jours à attendre et votre chirurgien vous dira tout. Dr LP

      Supprimer
  58. Bjr docteur Louis pallure j ai vu le chirurgien de sos main il me dit de faire une infiltration pour commencer croyais vous que ça va marcher au bou de 7 mois ??? Merci

    RépondreSupprimer
  59. Bjr docteur Louis pallure j ai vu le chirurgien de sos main il me dit de faire une infiltration pour commencer croyais vous que ça va marcher au bou de 7 mois ??? Merci

    RépondreSupprimer
  60. Bonjour Perrine, chaque chirurgien a sa propre façon de procéder et de décider ce qui est bien pour son patient et donc c'est à lui qu'il faut poser la question. Peut être que l'infiltration est une chance supplémentaire de régler votre problème avant une intervention. Effectivement 7 mois après le traumatisme, c'est long. Dr LP

    RépondreSupprimer
  61. Bonsoir Dr, j'aurais une question.
    opéré d'une désinsertion du tfcc le 15 novembre. tout c'est bien passé au niveau de l’opération, j’avais même super bien récupéré mais depuis que j'ai attaqué la rééducation le 28 décembre, c'est très douloureux (j'ai l'impression de sortir de l'opération) le kine a utilisé une nouvelle machine (indiba activ 9) il n'a fait que deux séance et est revenu sur une petite machine qui envoie un courant faible deavant mes douleurs
    je suis un peu perdu, je ne sais pas si c'est normal, si je dois consulter un autre kine,mais depuis j'ai constamment mal. mon chirurgien étant en congé
    merci d'avance
    olivier

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Olivier, si je me réfère à ce que vous écrivez, il me semble que votre kiné qui est à coup sûr responsable de vos douleurs, n'a pas fait un travail adapté, et çâ m'étonnerait fort que ce soit du goût du chirurgien qui lui vous a parfaitement bien opéré. Que vient faire une machine Indiba dans la rééducation d'un poignet ligamentaire, je me le demande. Dr LP

      Supprimer
    2. merci de votre réponse,vous ne faite que confirmer mes doutes. j’espère que cela n'a pas affecté le ligament je m'en voudrais terriblement... je ne fais que 2 séances d' indiba et devant mes douleurs le kine a changé pour passer sur une machine avec un courant faible ( 2 patchs qui se collent et envoient des impulsions) moi on m'avait parlé d'onde de chocs normalement pour consolider l'attachement du ligament. demain j'appelle mon chirurgien et je change de kine.
      merci encore de votre réponse
      olivier

      Supprimer
  62. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  63. Bonjour Dr,

    J'ai 18 ans et je viens de Belgique. J'ai fais une chute sur mon poignet fin août. Début octobre j'ai consulté le Dr Hoang, Chirurgien de la main. Il m'a diagnostiqué un TFCC mais je n'ai pas fais d'arthroscanner. Il souhaite m'éviter l'opération car il pense que je suis jeune et j'ai donc la possibilité de me soigner. Ca fait donc 3 mois que je porte une attelle jusqu'au coude.. Il y'a eu une très bonne amélioration mais je ressens toujours des douleurs en effectuant une pression sur mon poignet.. Je suis sportif à haut niveau, j'ai donc dû arrêter ma passion depuis août et je le vis très mal.. Penser vous que je vais pouvoir un jour reprendre une activité physique intensive sur mon poignet malgré le TFCC en restant prudent? Merci pour votre réponse j'aimerais avoir l'avis de différents médecins

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Louis, si vous avez été pris en charge par un chirurgien de la main, c'est déjà une excellente chose. Ensuite la prise en charge d'une lésion du TFCC est fonction du niveau de la lésion, si elle est en zone vascularisée, il y a possibilité de réparation naturelle et je présume que le chirurgien vous en a informé. Quoi qu'il en soit, vous ne devriez ressentir plus de douleurs et mieux vaut reconsulter votre chir ortho qui je l'espère a bien pris en compte que vous êtes un sportif de haut niveau. Tenez moi informé. Dr LP

      Supprimer
    2. Bonjour Dr,

      Merci pour votre réponse. Je consulte le chirurgien tous les mois mais il ne m'accorde que quelques minutes car il a un carnet très remplis.. C'est très frustrant car il est la seule personne qualifié à qui je peux en parler de ma blessure..Il ne m'a pas parlé de la réparation naturelle en zone vascularisée à vrai dire. Je retourne le voir le 26 afin de faire le compte rendu des 3 mois d'immobilisation et d'envisager une opération ou non.. Pensez vous que c'est une bonne idée sachant que mon objectif est de pouvoir reprendre le sport comme avant?

      Supprimer
    3. Bonjour Louis, votre chirurgien doit être avec vous beaucoup plus explicite et il doit vous expliquer pourquoi il ne vous a pas opérer, si vous pourrez reprendre vos activités anciennes et quand et pourquoi vous avez toujours mal. Puis rien ne vous empêche de prendre un 2 ème avis dans un grand CHU. Dr LP

      Supprimer
    4. Bonjour Docteur,

      Je viens aux nouvelles.. J’ai passé un arthro CT scanner lundi! (Enfin) Voici les résultats:

      Une perforation large de l’insertion radiale du complexe fibro-cartilagineux. Elle s’étend en largeur sur 7 mm et d’avant en arrière sur 10 mm. Elle s’inscrit dans un contexte de variante cubitale positive et s’accompagne d’un amincissement de la surface cartilagineuse du versant cubital du semi-lunaire : chondropathie au stade III.

      L’insertion cubitale du complexe est très nettement hétérogène.

      Une perforation du ligament scapho-lunaire. Ces faisceaux dorsal et ventral sont intègres.

      Une perforation du ligament pyramido lunaire.

      Absence de lésion chondrale au niveau radio carpien ou médiocarpien en dehors de la lésion décrite plus haut.

      Absence de lésion osseuse suspecte.

      Ca me parait assez sérieux mais je ne comprends pas tout. Je vois mon médecin de la main demain et j’aurais aimé avoir votre avis sur ces lésions.

      Merci d’avance pour votre réponse.

      Louis

      Supprimer
    5. Bonjour Louis, les perforations des ligaments scapho-lunaire et pyramide-lunaire semblent d'origine dégénérative et ne s'accompagnent pas d'atteinte du cartilage. Par contre celle du ligament triangulaire s'accompagne d'une chondropathie stade 3. Votre chirurgien vous dira ça mieux que moi et vous conseillera. Dr LP

      Supprimer
    6. Bonjour,voilà j ai passer un scanner il y a 2 jour en conclusion il y a plusieur chose d écrite mais ce qui m inquiète c est qui est écrit, perforation de 6 mm de l insertion radiale du complexe triangulaire, et j aimerais savoir concrètement ceux que cela veut dire on ne m'a rien dit lors de l examen j'ai consulter mon médecin traitement qui n'a pu me répondre et je vois l orthopédiste que mi mars donc j aimerais savoir si c est grave ou pas? Merci si vous pouvez me guidez. Cordialement

      Supprimer
    7. Bonjour Mandy, une perforation peut être d'origine dégénérative ou post traumatique et vous êtes la mieux placée pour le savoir. Dr LP

      Supprimer
  64. Bonjour,j ai commencer à avoir des douleur suite à un accident de travaille en premier temp le médecin m'a dit que c'était une entorse, 3 jour après j'ai fait radio (ras) et éco ou j'avais une tendinite à chaque tendon de la main et poignet j'ai été 3 semaine avec attelle et traitement malgré tt la douleur persister donc il mon fait scanner suivi d une infiltration! Et la sa fait 3 jour que j'ai fait et j'ai toujour cette douleur! Je me demande quel sera la suite? Comment soigner cette perforation? Cordialement

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mandy, d'après ce que vous me dîtes, la perforation semble d'origine dégénérative, mais le reste de vos explications ou l'on mélange entorse et multiples tendinites ne me permet pas de vous en dire davantage. Ensuite vous dîtes que vous avez eu une infiltration, alors infiltration de quelle lésion et par quel médecin et que vous a dit ce dernier? Dr LP

      Supprimer
    2. Alors y mon fait une infiltration car j'ai de plus un kyste et pensais que c était sa qui me fessait mal et après l infiltration et scanner on m'a juste donner le contrendu et merci au revoir on ne m'a rien expliquer

      Supprimer
    3. Bonjour Mandy, il va vous falloir patienter pour en savoir davantage que vous ayez consulté votre chirurgien. Ce qui est très bizarre, c'est qu'on vous a prescrit un arthro-scanner et fait une infiltration et que vous êtes toujours sans solutions, alors que les problèmes de poignet et de main, c'est tellement particulier qu'il faut vite les adresser à un spécialiste SOS Main. Dr LP

      Supprimer
    4. Merci pour vos renseignements. Effectivement je n est pas compris leur procéder!! Mais bon cela fait quand même 2 mois et demi que sa dure j aimerais vraiment qui me soigne!! Car la même infiltration faite la douleur est toujours là ceux qui m inquiète également! Je vous souhaite une bonne soirée cordialement

      Supprimer
  65. Bonsoir dr, alors voilà j'ai subit un traumatisme datant de 2 mois et demi j'ai fait un arthroscanner du poignet qui montre une desinsertion incomplète sur le versant ulnaire du tfcc mon spécialiste de la main ma proposer de mettre une attelle pendant 3 semaines et a dis que je necessesite pas de me faire opérée à voir que je suis encore jeune ( 19 ans ) voici quelques détails sur mes symptômes alors après la chute j avais une douleur a la supination et lorsque je porte une masse le poignet inclinee avec un gonflement sur le côté ulnaire après avoir enlevée l atelle la douleur est restée un moment puis à disparue lors de la supination et le port de masse et le gonflement à diminuer ( au tout après 2 mois) maintenant j'ai des douleurs lors de la flexion et extension et un petit blocage de la supination mon spécialiste a dis que c à cause de la raideur donc ma prescrit 12 séances de kinee j'ai fait 3 séances et il y'a une réapparition du gonflement ( côté ulnaire) je voudrais savoir si je nécessite vraiment une intervention et dois je continuer la kinee ou non , merci

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Maher, votre problème nécessite de prendre un 2ème avis SOS MAIN. S'il est identique au précédent alors il va vous falloir vous résoudre à porter une attelle. Si l'avis est différent, vous devez bien vous faire expliquer les suites opératoires et le temps d'indisponibilité. Dr LP

      Supprimer
  66. Bonjour docteur
    Je viens de subir une ligamentoplastie scaphoïde lunaire
    Il y a 8 jours
    J'ai des douleurs dans le pouce lorsque j'essaie de l'étirer ? Est ce normal ?
    Merci d'avance

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Anne Laure, vous n'avez pas posé votre question au bon endroit et je vous conseille de lire attentivement au préalable les articles consacrés à la traumatologie du poignet et à la mise au point
      sur les entorses intrinsèques scapho-lunaires et pyramido-lunaires du poignet. Dr LP

      Supprimer